En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

04.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

05.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

07.

Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

06.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 6 heures 19 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 7 heures 8 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 8 heures 9 min
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 9 heures 38 min
light > Media
Loi sur la sécurité nationale
Hong Kong : la figure prodémocratique Jimmy Lai a été arrêtée, ses journaux perquisitionnés
il y a 12 heures 13 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 13 heures 30 min
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 16 heures 36 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 17 heures 19 min
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 17 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 6 heures 43 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 7 heures 41 min
light > Insolite
"Photo souvenir"
Allemagne : il fait un doigt d’honneur à un radar, son amende est multipliée par 75
il y a 8 heures 45 min
pépites > Santé
Pouvoir d'achat
Covid-19 : le prix des masques devrait fortement baisser à la rentrée
il y a 10 heures 1 min
pépites > Politique
Bras de fer démocratique
Biélorussie : la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa demande à Alexandre Loukachenko de céder le pouvoir
il y a 13 heures 8 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 14 heures 12 min
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 16 heures 58 min
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 17 heures 40 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 17 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Le don de sperme, une pratique en progression... aux risques sanitaires toujours élevés

Publié le 27 décembre 2016
Aujourd'hui, en France, dans l'illégalité la plus totale, des hommes offrent leur sperme à des couples homosexuels, hétérosexuels ou des femmes seules en mal d'enfant. Sur Internet, ils proposent de délivrer leur semence de manière "artisanale" - à l'aide d'une pipette de Doliprane - ou "naturelle", via un rapport sexuel. Célibataires ou en couple, parfois pères de famille, ces super-géniteurs ont une descendance qui peut compter jusqu'à 50 enfants. Extrait de "Super-géniteurs : Enquête sur le don de sperme sauvage en France", de Sarah Dumont, aux Editions Michalon (2/2).
Sarah Dumont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sarah Dumont est journaliste indépendante. Elle a notamment été chef de rubrique au service société et psycho de Femme Actuelle.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aujourd'hui, en France, dans l'illégalité la plus totale, des hommes offrent leur sperme à des couples homosexuels, hétérosexuels ou des femmes seules en mal d'enfant. Sur Internet, ils proposent de délivrer leur semence de manière "artisanale" - à l'aide d'une pipette de Doliprane - ou "naturelle", via un rapport sexuel. Célibataires ou en couple, parfois pères de famille, ces super-géniteurs ont une descendance qui peut compter jusqu'à 50 enfants. Extrait de "Super-géniteurs : Enquête sur le don de sperme sauvage en France", de Sarah Dumont, aux Editions Michalon (2/2).

"Information importante. Mesdames, demandez bien les tests à vos donneurs, avec pièce d’identité. Il y a un donneur non sérieux qui est soi-disant malade, je ne veux alarmer personne, mais je me dois de vous informer puisque je viens de l’apprendre, donc vérifiez bien les tests de vos donneurs". Ce message d’alerte a été posté par Francis David sur les groupes Facebook qu’il anime, en janvier 2016.

De quoi rappeler aux candidats à la parentalité que le don amicalement assisté est loin d’être sans risque. Si les administrateurs des groupes privés sur Facebook et les associations homoparentales conseillent le dépistage des principales infections, comme le VIH, la chlamydia, les hépatites B et C et la syphilis, datant de moins de trois mois, tout le monde ne respecte pas ces consignes. Les tests remontent parfois à six mois. Et, dans tous les cas, rien ne garantit aux femmes que le donneur se privera d’une "soirée sexe non protégé" avant le jour de l’insémination. Dans le cas d’un rapport sexuel, le risque de transmission d’infections et de maladies sexuellement transmissibles est 100 % partagé, dans celui d’une insémination artisanale, ils ne concernent que les receveuses.

Alexandra en a fait les frais. Après douze mois d’essais infructueux, elles décident, avec sa compagne, de tenter leur chance dans une clinique privée belge, et embarquent Jérôme, leur donneur normand, dans le Thalys. Les examens de contrôle, facturés 800 euros, leur apprendront que Jérôme a une MST et qu’ils vont d’abord devoir traiter l’infection. « J’étais furieuse. Jérôme m’a certifié qu’il avait toujours utilisé des préser­vatifs… Je n’avais aucun moyen de le vérifier », me raconte-t-elle.

Sans passage par une clinique privée, elle n’aurait jamais été au courant de cette maladie. Dans les CECOS, une recherche d’infections transmissibles est réalisée au moment du bilan du donneur. 29 « Un deuxième test est réalisé six mois après, afin de s’assurer qu’il n’était pas contaminé au moment du don », précise le Pr Israël Nisand. En cas de résultat positif, le sperme congelé est jugé inutilisable. Avec du sperme frais, il est impossible d’effectuer ces contrôles.

Extrait de "Super-géniteurs : Enquête sur le don de sperme sauvage en France", de Sarah Dumont, aux Editions Michalon.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 06/11/2017 - 12:50
Décadence
c'est la cause de la disparition des civilisations ....
Anguerrand
- 27/12/2016 - 21:01
Les homos qui " s'offrent "un enfant comme un smartphone
Sont d'un égoïsme inouï. Qu'en pensera l'enfant d'avoir non seulement qu'il a des parents du même sexe en particulier à l'école , mais de plus ils voudront connaître leur origine ( père ou mère). Au USA certains enfants intentent un procès à leurs " parents" et c'est un dur retour de bâton bien mérité. Et le bonheur de l'enfant dans tout ça même si l'on peut être à peu près sûr d'être aimé mais l'enfant aura un manque sévère connaître ses 2 géniteurs. Quid des divorces homos ? QUE devient l'enfant. ?
vauban
- 27/12/2016 - 09:49
On sélectionne tous les tarés!
Belle promotion du genre humain