En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 1 heure 40 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 18 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 12 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 7 heures 19 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 37 sec
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 8 heures 32 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 14 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 10 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 10 heures 47 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 2 heures 19 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 3 heures 34 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 7 heures 37 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 10 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 8 heures 51 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 9 heures 58 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 10 heures 22 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 10 heures 48 min
© Pixabay - Hucky
Plus de GPS : la fin d'un monde ?
© Pixabay - Hucky
Plus de GPS : la fin d'un monde ?
Chaos total

L’apocalypse par les GPS nous guette (et la menace dépasse de très loin le fait de se perdre sur un chemin sans issue…)

Publié le 18 janvier 2017
Le GPS est loin de ne servir qu'à la géolocalisation : une partie considérable de nos appareils en dépend désormais largement. La mise hors-circuit de tous les GPS mondiaux pourrait constituer un véritable scénario catastrophe.
Michel Nesterenko
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).Spécialiste du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne. Après une carrière passée dans plusieurs grandes entreprises du transport aérien, il devient consultant et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le GPS est loin de ne servir qu'à la géolocalisation : une partie considérable de nos appareils en dépend désormais largement. La mise hors-circuit de tous les GPS mondiaux pourrait constituer un véritable scénario catastrophe.

Atlantico : Fin janvier 2016, le système GPS mondial a connu une situation presque inédite et s'est temporairement déconnecté. Les conséquences ont été multiples et dispersées partout sur la surface du globe. Dans quelle mesure une déconnexion plus longue du système GPS pourrait-elle impacter un pays comme la France ? Quel en serait l'impact réel ?

Michel Nesterenko : C'est un système électronique utilisé dans tous les pays de la planète qui est concerné. Un dysfonctionnement grave affectera tous les pays sans discrimination y compris le pays émetteur s'il s'agit d'une attaque informatique. Même le hackeur sera affecté très rapidement et rendu inopérant.

L'impact réel sera un chaos temporaire de courte durée, c'est-à-dire quelques jours au plus. Tous les pans de la société humaine seront affectés plus ou moins et au bout de deux ou trois jours les dysfonctionnement seront sporadiques. Il est peu probable que tout s'arrête car les systèmes informatiques, plus ou moins complexes, seront affectés de manière différente en fonction de leur version et de la date de mise en service. Dans certains secteurs comme par exemple pour les avions dans l'aéronautique, il existe des systèmes de plateformes inertielles (pas de GPS) ou radio-électriques d'ancienne génération qui ne seront pas affectés et qui permettront de naviguer comme par le passé. 

La désorganisation produite par les pannes électroniques aura un impact économique de grande ampleur. Peu de secteurs ne seront pas affectés. Le retour à la normale économique prendra plusieurs mois. 

Quelles peuvent-être les raisons d'une telle déconnexion systémique ? Les risques d'attaques numériques visant à mettre un pays comme la France à genoux sont-ils réels ?

Seuls trois pays ont vraiment les moyens de produire de telles pannes sur commande. Ce sont en tout premiers les Etats-Unis, puis la Russie et la Chine. Aucun de ces pays ne tenterait une telle attaque car ses propres armées seraient substantiellement neutralisées du fait de leur grande dépendance sur les satellites et les systèmes GPS.

Le président Obama vient de nous en donner l'exemple, quand après avoir publiquement menacé la Russie d'une telle attaque, il fut immédiatement forcé d'oublier sa menace face aux conseils des experts militaires. Si une telle attaque américaine avait lieu, c'est l'Europe et la France qui auraient payé le prix fort car les systèmes russes essentiels sont largement protégés. Et pourtant, ni le président Hollande ni la chancelière Merkel n'ont réagi.

Ce n'est pas là un type d'attaque affectionné par les terroristes car ce n'est pas glorieux. De plus, une telle attaque demande des années de préparation et beaucoup de moyens financiers. Il est beaucoup plus simple et peu coûteux de conduire un camion volé sur un trottoir ou dans un marché. 

Comment expliquer une telle fragilité et une telle dépendance mondiale à l'égard du système GPS ? Comment s'en affranchir (et donc se protéger) davantage ?

Le GPS, comme la micro-informatique, a permis des gains de productivité phénoménaux et ces gains ne font que commencer.

Au-delà de la sécurité du système GPS, se pose la question de la sécurité informatique. La menace est réelle et présente. Les parades efficaces existent mais sont coûteuses et exigent une formation de tous. Et pourtant, pratiquement rien n'a été fait. Le Pentagone et les ordinateurs de l'armée et du gouvernement américain sont régulièrement visités en toute impunité. Le système financier, les banques et encore plus les hôpitaux ne sont pratiquement pas protégés.

Les dirigeants politiques qui ont le pouvoir de changer les choses aujourd'hui n'ont pas grandi et fait leurs études dans la société informatique. La sécurité informatique n'est toujours pas une matière principale du curriculum de nos écoles secondaires et collèges. Donc il faut s'attendre à peu de changements.

De plus, il s'agit là d'un phénomène considéré comme accidentel et comme il y a peu (ou pas) de morts, la parade peut attendre car nos leaders politiques ont leur attention focalisée sur des questions avant tout politiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 23/12/2016 - 12:11
Voilà pourquoi les GPS (suite)
Un secteur d'avenir pourrait être et sera probablement la régulation du trafic aérien partout dans le monde sans contrôle sol, soit de substantielles économies dans le transport aérien avant la génération des prochains avions sans pilote, et pourquoi pas le transport maritime avec des bateaux sans équipage. Cela existe déjà pour les machines agricoles aux US et au stade expérimental pour les voitures. En résumé, de juteux débouchés qu'une panne intentionnelle de ces systèmes rendraient caduques !... Heureusement, pour les marins et les pilotes qui savent encre naviguer à l'ancienne, il existe toujours ce bon vieux sextant, un bon chrono, des tables de logs et les recueils d'éphémérides nautiques pour se déplacer mais surement pas un mètre près !...
edac44
- 23/12/2016 - 12:02
Voilà pourquoi les GPS ne sauront jamais faire la cuisine !...
Qu'ils soient américains (GPS), soviétique (Glonas), chinois (BeiDou) ou européen (Galiléo), leur fonction première est de piloter un missile porteur d'une charge nucléaire sur le tronche de son (putain de) voisin, qu'il soit à votre frontière ou de l'autre coté de la planète. Leur seconde fonction est de piloter des engins terrestres ou aériens pour en faire autant !... Vu le prix de ces systèmes, on s'est enfin décidés à les utiliser à des fins plus pacifiques et rémunératrices aussi. Ouf !... Et là, on rentre aussi dans une nouvelle guerre mais économique celle-là !... Un secteur d'avenir pourrait être l