En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

05.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

06.

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

07.

Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 10 heures 50 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 13 heures 9 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 14 heures 38 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 16 heures 30 min
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 17 heures 31 min
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 18 heures 26 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 21 heures 33 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 21 heures 14 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 21 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 21 heures 41 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 11 heures 22 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 13 heures 51 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 15 heures 18 min
pépites > Justice
Cour de justice de la République
Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès
il y a 16 heures 55 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 18 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 21 heures 6 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 21 heures 18 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 21 heures 36 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 21 heures 57 min
© findface
© findface
Bienvenue dans le meilleur des mondes

FindFace, le Shazam des visages arrive : comment vivre dans un monde où l'anonymat n'existe plus ?

Publié le 10 décembre 2016
FindFace permet d'associer un nom à un visage pris en photo grâce à une recherche sur les réseaux sociaux. Une telle application signe la fin de l'anonymat, déjà largement mis à mal par les nouvelles technologies : désormais, n’importe qui pourra remonter nos traces, et tous nos mouvements pourront être consolidés dans une identité à laquelle il sera impossible d'échapper.
Michaël V. Dandrieux, Ph.D, est sociologue. Il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est le co-fondateur de la société d'études Eranos où il a en charge le développement des activités d'études des mutations sociétales....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michaël Dandrieux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michaël V. Dandrieux, Ph.D, est sociologue. Il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est le co-fondateur de la société d'études Eranos où il a en charge le développement des activités d'études des mutations sociétales....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
FindFace permet d'associer un nom à un visage pris en photo grâce à une recherche sur les réseaux sociaux. Une telle application signe la fin de l'anonymat, déjà largement mis à mal par les nouvelles technologies : désormais, n’importe qui pourra remonter nos traces, et tous nos mouvements pourront être consolidés dans une identité à laquelle il sera impossible d'échapper.

Atlantico : FindFace, nouvelle application créée par des Russes permet d'associer un nom à n'importe quel visage pris en photo grâce à une recherche sur les réseaux sociaux. Quelles sont les implications d'une telle application ? Cette application signe-t-elle la mort de l'anonymat ? 

Michaël Dandrieux : L’anonymat est mort le jour où l’on a donné des noms aux choses, aux lignées des familles et aux lignées des dieux. Les sociétés ont conservé une sorte de flou quelque peu confortable jusqu’à l’invention de l’académie, dont le but est d’avérer les mots et leur usage. Il faut s’imaginer que nous ne vivons que depuis quelques centaines d’années dans un monde où les mots, les noms des gens et des choses ne sont pas sujets à l’interpretation.

C’est cette même compulsion de “l’identification”, de donner une identité unique à toutes choses, qui est à la fois le modèle d’entreprises comme FindFace, et la source de craintes pour notre vie privée. Dès lors que nous ne pouvons plus nous cacher derrière un pseudo, ou acheter un objet erotico-ludique sans pressentir que cela sera su, la vie quotidienne est atteinte par une sorte de contrition, de conformation générale à la liste des normes sociales. Lorsqu’on se sait vu, on agit afin de donner à voir à celui qui nous regarde ce que nous pensons qu’il veut voir. C’est une attitude très éloignée des solitudes sèches, véritables et libres.

Mais finalement, cette application permet uniquement de “mettre un nom sur un visage”. A ce titre, elle est dans la droite lignée de notre usage des technologies mobiles, qui se substituent à notre mémoire à court terme pour nous mettre à disposition tel numéro d’interphone, telle heure de rendez-vous, telle liste de choses à faire que nous ne voulons plus nous embarrasser à transporter, même temporairement.

Quels peuvent être les dangers d'une telle application, notamment en ce qui concerne les agressions sexuelles, le harcèlement ?

Les technologies de reconnaissance faciale existent déjà, elles sont dans nos ordinateurs pour organiser nos flux de photos. Ce qui change ici, c’est le sens de la requête : il est possible d’identifier une personne à partir de son visage. C’est une orientation qui s’apparente plutôt à un usage militaire, ou de défense.

La transformation qui se joue ici touche au fait que nous considérons notre visage comme un attribut de la vie privée, qui devrait être “passe partout”, sans nécessairement être reconnu. Dans les années 60, Berthold Brecht invitait les habitants de la ville à effacer leurs traces : “Quand on n’a rien signé, pas laissé de photo / Quand on n’y était pas et qu’on n’a rien dit / Comment pourrait-on vous prendre ?”. On lit dans ce vers la préoccupation de quelqu’un qui souhaite conserver l’anonymat des grandes villes. Avec une application comme FindFace, l’idée nous vient que cela ne sera plus possible, que n’importe qui pourra remonter nos traces, et que tous nos mouvements pourront être consolidés dans une identité à laquelle on n’échappera pas.

Les scénarios de “stalking”, de harcèlement, prennent place dans cet imaginaire. L’idée peut pénétrer la sphère publique que nous ne pourrons plus rien cacher à nos semblables. Que nous ne serons plus maîtres de ce que nous donnons. Des inconnus pourront détourner, hacker, et produire de la valeur à partir de nos traces.

S'il était jusqu'ici possible de contrôler son image et ses relations sur les réseaux sociaux, de préserver son intimité, comment, en faisant de chacun de nous la cible potentielle de "paparazzis", cette application peut-elle anéantir toutes nos tentatives de contrôle ? Comment s'en prémunir ?   Y'a-t-il des solutions autres que la désactivation de tous nos réseaux sociaux ? 

Je ne vois pas la désactivation des réseaux sociaux comme une solution. Les réseaux comme VK, Linkedin ou Facebook ont compris depuis longtemps qu’ils devaient agir avec les non-inscrits comme s’ils étaient inscrits. Ils suivent en cela l’inscription sur le chateau de Diderot, qui dit “Vous y étiez avant que d'y entrer, et vous y serez encore quand vous en sortirez”. Ce qui veut dire qu’il suffit qu’on parle de vous sur un réseau social, à votre insu, pour que cela commence à donner une idée de votre identité.

Il existe des marques américaines qui proposent des alternatives concrètes et dérisoires. CV Dazzle propose des coupes de cheveux permettant de déjouer les algorithmes de reconnaissance faciale par exemple. Vous y trouverez les coupes de cheveux asymétriques qui vous permettront de vous camoufler. Si votre angoisse est d’être pris en photo malgré vous, Betabrand fabrique une veste anti-paparrazi qui renvoie la lumière du flash et rend votre visage trop foncé.

Je ne sais pas s’il existe des solutions rapides au développement de ces services, qui reposent sur un vieil imaginaire humain du contrôle et de l’identité. Cet imaginaire semble assez virulent ces jours-ci. Comme le dit le philosophe Augustin Berque, le développement de ces systèmes des objets auxquels les hommes devraient se plier, malgré le mal-être qu’ils dispensent, pose un énorme problème. Cela devrait être le contraire : nous devrions adapter le système des objets au développement de notre bien-être collectif. Et le fait que ce n’est pas dans cette direction que nous allons montre qu’à force d’avoir rationalisé le monde, nous l’avons aussi amaigri au point que notre propre présence au monde soit devenue un paramètre comme un autre. Berque parle ici d’une pulsion funeste.

Pour ma part, je vois aussi des forces contraires, notamment un retour aux structures floues, aux conspirations, aux énigmes. Un désir de droit à l’oubli. Un régime du secret si vous voulez. Cela peut inquiéter, mais c’est aussi par là que nous nous souvenons que le mystère est une réserve de l’être.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

05.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

06.

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

07.

Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires