En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 3 heures 57 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 11 heures 2 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 11 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 11 heures 58 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 12 heures 29 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 15 heures 11 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 15 heures 27 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 9 heures 59 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 11 heures 14 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 11 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 11 heures 55 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 12 heures 10 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 12 heures 52 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 15 heures 20 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 15 heures 33 min
© Reuters
© Reuters
Test en cours

Amazon est-il en train d'accoucher d'un monde sans caissières ?

Publié le 14 décembre 2016
Amazon teste à Seattle un commerce d'un nouveau genre : une épicerie ou les clients entrent, prennent les articles dont ils ont besoin et repartent. Le système de paiement se fait via une application téléchargée sur leur smartphone. Une petite révolution dans le domaine de la grande distribution.
Christophe Benavent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur à Paris Ouest, Christophe Benavent enseigne la stratégie et le marketing. Il dirige le Master Marketing opérationnel international.Il est directeur du pôle digital de l'ObSoCo.Il dirige l'Ecole doctorale Economie, Organisation et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amazon teste à Seattle un commerce d'un nouveau genre : une épicerie ou les clients entrent, prennent les articles dont ils ont besoin et repartent. Le système de paiement se fait via une application téléchargée sur leur smartphone. Une petite révolution dans le domaine de la grande distribution.

Atlantico : Amazon voudrait lancer des épiceries en début d'année prochaine ou le client pourrait s'identifier via son smartphone, prendre les articles dont il a besoin et s'en aller, son achat étant effectué via l'application mobile. Une expérimentation est en cours à Seattle. En quoi cela pourrait-il changer l'expérience du client ?

Christophe Benavent : L'expérimentation d'Amazon Go va plus loin que l'absence de caissiers, désormais la plupart des chaînes de distribution ont introduit cela dans leurs magasins. La nouveauté est que le consommateur n'est même plus son propre caissier. C'est à mon sens une belle expérimentation de l'informatique ambiante. Pour le consommateur, un tel environnement revient à s'affranchir de tous ces gestes agaçants qui encombrent l'acte d'achat pour ne garder que le pur geste de la consommation : prendre un produit en rayon et le mettre dans le sac. Tout le reste est caché, crypté. Transparent est-on tenté de dire, mais non car justement, c'est le problème de cette approche, des calculs s'opèrent sans que l'on puisse les voir ou les deviner. 

Du point de vue de l'expérience de la consommation, on peut s'attendre à une consommation moins douloureuse : le paiement devient abstrait, et aussi évident qu'appuyer sur le bouton one-click. Ce que fait Amazon semble être d'étendre l'expérience digitale dans le champ physique. Consommer, c'est juste attraper et partir. On est dans le sans couture. Dans une utopie, à moins que ce ne soit une dystopie, de la réalisation du désir à la demande. C'est le même esprit qu'il y a dans les boutons de commande de Dash, dans la commande vocale Echo et le bien vieux one-click : supprimer tous les efforts que doit faire le consommateur pour consommer, enlever tous les obstacles qui peuvent stopper le processus d'achat, supprimer toute friction avec de l'huile numérique.

A revers, c'est une expérience qui demande à ce que le consommateur s'abandonne à la machine, lui fasse totalement confiance, car cela suppose une interaction permanente entre les rayonnages, les balises et le mobile du consommateur, des calculs de microlocalisation, une surveillance du moindre geste et toutes les interactions avec le compte bancaire. Je suis curieux de connaître ce que les consommateurs qui vont expérimenter ce dispositif vont en penser. L'abandon total à la machine est-il si peu douloureux qu'on l'imagine ?

Quel serait l'impact économique de cette innovation ?

C'est bien difficile à établir. L'expérience doit d'abord être menée à son terme. Mais deux choses me frappent.

La première, c'est qu'un tel concept semble aller à merveille avec une évolution des centres commerciaux qui se situent de plus en plus souvent sur les nœuds d'interconnexion urbains (gares, stations de métro, etc.) et correspond bien à une sorte de geste d'achat à la volée. On imagine sans peine que dans ce type de boutique, les murs ne soient plus nécessaires, des grilles digitales et invisibles ayant été dressées. On passe, on attrape et on part. C'est d'une certaine manière une façon de faire disparaître l'espace, ou mieux : de transformer tout espace en centre commercial !

La seconde, c'est qu'en imaginant que le concept et ses technologies fonctionnent, on peut parfaitement imaginer que loin d'encourager Amazon à se normaliser en ouvrant des boutiques physiques comme on l'annonce régulièrement, il y a le potentiel pour généraliser un modèle de marketplace, amazon.com fournissant ses technologies et sa logistique et faisant payer leur usage aux commerçants qui les adopteraient. Ces derniers seraient amenés à acheter les produits, à les mettre en rayon, mais payeraient une commission pour le paiement et l'infrastructure. C'est déjà le cas pour 2 millions de vendeurs sur Amazon ! N'oublions pas que la partie profitable d'Amazon, c'est le cloud !

Est-ce que cette boutique nouvelle génération sans caissier pourrait revaloriser les autres points de vente traditionnels avec de vrais vendeurs ?

Je suis sceptique. Une histoire un peu longue de la distribution, c'est le triomphe du libre service. Quoi qu'en disent ceux qui voient dans le conseil, l'humain, la relation, une manière de contrer le mouvement initié il y a des décennies par les modèles de libre service, l'innovation dans le commerce consiste à réduire toujours plus les coûts de distribution en réduisant les forces de ventes ou du moins en les rendant plus productives. Finalement, ce modèle est une forme d'apogée d'un mouvement commencé il y a plus de cent ans, et qui vise à mettre le consommateur directement en contact avec le produit. C'est un libre service absolu. 

Ceci dit, la roue du commerce tourne, et pour les vieux modèles vers le haut. Pour justifier des prix plus élevés, le service est effectivement une nécessité : groom et voiturier... C'est un autre commerce, pour une minorité de consommateurs aisés, qui peut supporter des marges élevées et donc payer les agents humains. De ce point de vue, il y a peu d'innovation, juste une évolution très traditionnelle. Seuls les moyens changent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires