En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Capture d'écran
Vu du ciel
Observez l'évolution du monde vue du ciel depuis 1984 en timelapse
Publié le 05 décembre 2016
De nombreuses photos aériennes et satellites de la Terre ont été prises depuis 1984. En les faisant défiler les unes à la suite des autres, on peut observer l'agrandissement des villes, l'assèchement des lacs ou encore la déforestation.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nombreuses photos aériennes et satellites de la Terre ont été prises depuis 1984. En les faisant défiler les unes à la suite des autres, on peut observer l'agrandissement des villes, l'assèchement des lacs ou encore la déforestation.

Rien de mieux qu'une photo aérienne pour contempler la Terre. Rares au départ, ces photos sont maintenant légion en raison du grand nombre de satellites d'observation en orbite et de la sophistication des objectifs photographiques utilisés. Google a fait part sur son blog de la mise à jour de son service Timelapse, qui permet d'observer l'évolution de n'importe quel endroit dans le monde, en faisant défiler les photos satellites prises du lieu en question année après année. Et c'est impressionnant.

Transformations humaines ou naturelles

Grâce aux 5 millions de clichés capturés entre 1984 et 2016, il est possible de se déplacer n'importe où sur Terre et d'observer comment la nature ou l'homme ont fait évoluer le paysage. Constructions, fonte des neiges, déforestation… Le moteur de recherche Google a mis à jour son service Timelapse en partenariat avec le magazine Time et nous permet d'arpenter le monde et son histoire depuis 1984. Une bibliothèque d'images de meilleure qualité année après année, qui totalise quelque 3 billiards de pixels, autrement dit 3 millions de milliards de ces petits carrés de couleur.

Cet outil permet notamment de se rendre compte de la rapidité avec laquelle certaines régions sont transformées. Google Timelapse propose d'ailleurs de vous directement emmener aux endroits les plus évocateurs, tels que la mer d'Aral, quasiment asséchée en quelques année ; Dubaï, construite en un rien de temps ; ou encore le plateau tibétain et ses lacs de plus en plus vastes et profonds. Regardez plutôt.

Vous avez donc tout le loisir d'aller observer des régions du globe au hasard, ou bien vous concentrer sur une ville en particulier ou des endroits réputés pour leur rapide évolution. Inutile de vous dire qu'il est plus intéressant d'aller observer la mutation d'une ville d'un pays en plein développement plutôt qu'une ville comme Paris, qui paraît comme figée dans le temps.

Sachez également que si vous n'avez pas envie d'utiliser le carte interactive mise à disposition par Google, vous pouvez directement retrouver sur la chaîne YouTube Earth Ourtreach les vidéos des 200 timelapses les plus impressionnants.

En voici quelques-unes pour la route :

Vous pouvez voir ici la forêt bolivienne déboisée année après année :

Ou bien l'agrandissement de la ville de Miami :

Pour finir, la construction de la ville d'Al Khiran, au Koweït, autour de lacs artificiels : 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires