En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

03.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 12 heures 16 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 19 heures 7 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 22 heures 15 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 22 heures 56 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 14 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 15 heures
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 17 heures
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 18 heures 37 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 22 heures 45 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 23 heures 11 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 15 heures
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 17 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 18 heures
Double discours

La finance, ennemie ou pas : à quelle déclaration de François Hollande se fier ?

Publié le 16 février 2012
Au cours d'une rencontre avec des journalistes britanniques, le candidat PS a cherché à rassurer la City en insistant sur le fait que la gauche "a libéralisé l'économie et ouvert les marchés à la finance et à la privatisation" pendant les 15 ans au cours desquels elle a gouverné. Un discours bien différent de celui tenu au Bourget...
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au cours d'une rencontre avec des journalistes britanniques, le candidat PS a cherché à rassurer la City en insistant sur le fait que la gauche "a libéralisé l'économie et ouvert les marchés à la finance et à la privatisation" pendant les 15 ans au cours desquels elle a gouverné. Un discours bien différent de celui tenu au Bourget...

«La gauche a été au gouvernement pendant quinze ans, nous avons libéralisé l'économie et ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n'y a donc pas de craintes à avoir». François Hollande pour «The Guardian» le 14 février 2012.

Serait-ce, enfin, LA bourde qui révèlera à une opinion amorphe le vrai visage de François Hollande, aussi opportuniste que prudent, aussi inconsistant dans ses convictions que manoeuvrier par tactique ?

Pourfendre les marchés au Bourget, les cajoler à Londres : vérité en deçà de la City, mensonge au delà. Cette erreur grossière ne peut désormais être réparée qu’à deux conditions. La première  : que François Hollande continue d’être, comme depuis le début de sa campagne, le «candidat des journalistes», qui lui passent toutes ses approximations et s’extasient devant ses tirades poussives prononcées depuis les tribunes socialistes. La seconde : que Jean-Luc Mélenchon, privilégiant un accord aux législatives avec le PS à une vraie percée à la présidentielle, passe l’éponge et ne revienne pas sur l’aveu très dérangeant du candidat socialiste. On saura bien vite si le champion du Front de gauche joue petit bras ou pas.

Cette bévue «hollandaise» en cache une autre, il y a trois jours, tout aussi monumentale même si elle n’a guère été remarquée. Interrogé dimanche dernier par Anne-Sophie Lapix sur l’antenne de Canal plus, François Hollande nous a livré en effet son extravagante solution aux problèmes de la Grèce. Il eût fallu, selon lui : «un plan massif d’austérité dès le départ, mais accompagné de mesures de solidarité et d’une relance avec des Eurobonds.» Bref, appuyer à la fois sur le frein et l’accélérateur : la voie royale qui conduit un véhicule au fossé ! Heureusement, personne ne lui demande en quoi un candidat de gauche peut se montrer partisan d’une austérité féroce. Ni comment il s’y prendra pour émettre des Eurobonds que le Tribunal constitutionnel fédéral de Karlsruhe considère comme contraire à la loi fondamentale allemande. Il en a de la chance !

Plutôt gauche qu’à gauche, François Hollande est un mauvais candidat qui n’a en réalité qu’une qualité : il sait exploiter les faiblesses des autres, en l’occurrence l’usure de Sarkozy et de Bayrou. Dans une France en régression, la capacité à tirer parti des problèmes d’autrui est évidemment un atout. Mais le candidat socialiste est à la peine dès qu’il ne lit plus un discours. Il a beau se cacher, les incohérences et les reniements de son projet se multiplient, avant même que l’affrontement présidentiel ne soit entré dans sa phase finale. La réduction de la part de l’énergie nucléaire dans la production électrique n’est plus donnée qu’à titre indicatif, l’âge de départ à la retraite emberlificoté dans des raisonnements abscons, les rodomontades sur la crise syrienne oublient les troubles attitudes passées des socialistes et de François Mitterrand sur le sujet.

Si François Hollande devient président de la République, il est à craindre que les astuces, les pirouettes et les salmigondis soient un peu courts pour tenir cinq ans. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Atlante13
- 18/02/2012 - 11:00
Parodie
"il était une p'tite girouette, pirouette cacahuète"
Nanard10
- 17/02/2012 - 11:04
@Couca : A propos d'articles impitoyable à diffuser
allez voir ce site
http://ecofrance.free.fr/SIVECA/
Nanard10
- 17/02/2012 - 11:02
au PS ils ont eu le miteux
maintenant ils ont me piteux