En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 27 min 22 sec
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 4 heures 47 sec
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 5 heures 13 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 6 heures 55 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 12 heures 19 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 5 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 4 heures 29 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 5 heures 38 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 8 heures 35 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 9 heures 31 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 11 heures 5 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 12 heures 31 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 12 heures 57 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 13 heures 23 min
© Reuters
Verser dans l'extrême masculinité renvoie à des questions similaires : tout individu en construction traverse lors de l'adolescence un moment structurant de bisexualité psychique.
© Reuters
Verser dans l'extrême masculinité renvoie à des questions similaires : tout individu en construction traverse lors de l'adolescence un moment structurant de bisexualité psychique.
Lonely man

Le sexisme est un défaut dangereux pour la santé et cette étude le prouve

Publié le 29 novembre 2016
Selon une étude de l’université de l’Indiana, les hommes qui ont des attitudes sexistes développent plus fréquemment des troubles psychologiques que les autres et souffrent davantage de solitude. Une situation qui peut s'expliquer par le fait qu'ils n'ont pas le désir ou la possibilité de s'installer dans des relations stables et construites.
Alexis Pochez est un psychologue clinicien et psychothérapeute.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Pochez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Pochez est un psychologue clinicien et psychothérapeute.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude de l’université de l’Indiana, les hommes qui ont des attitudes sexistes développent plus fréquemment des troubles psychologiques que les autres et souffrent davantage de solitude. Une situation qui peut s'expliquer par le fait qu'ils n'ont pas le désir ou la possibilité de s'installer dans des relations stables et construites.
  1. Atlantico : D’après une étude de l’université de l’Indiana, les hommes qui se décrivent comme des playboys ou qui se définissent comme ayant un pouvoir sur les femmes ont plus fréquemment des troubles psychologiques que les autres. De quels maux parle-t-on concrètement ? Pourquoi, par exemple, sont-ils davantage touchés par la solitude que les autres ?

Alexis Pochez : Avant de parler des résultats d'une étude comme celle-ci, il est crucial de garder une idée en tête : une corrélation, un lien, n'est pas une causalité. Cela peut sembler une évidence mais une lecture rapide de ce type d'études peut laisser entendre que c'est parce que certains hommes se définissent comme des playboys qu'ils sont plus enclins à développer des troubles psychologiques. On peut se poser la question à l'inverse : lorsque l'on a des troubles psychologiques, peut-on être amené en tant qu'homme à se définir comme étant un playboy ?

Concrètement, l'étude ne parle d'aucun maux précisément : ils évoquent une "santé mentale plus pauvre" ainsi que des "problèmes psychologiques" ; il peut s'agir de tout et de rien, d'une simple tendance à la dépression et à la schizophrénie paranoïde. En prenant en compte l'échantillon de 19 000 personnes et la méthodologie américaine, on peut penser qu'il s'agit de difficultés relationnelles, d'anxiété, de dépression, d'estime de soi... mais rien ne l'indique clairement.

On peut faire l'hypothèse que ces hommes qui ont des comportements de "playboy" sont des personnes qui n'ont pas le désir ou la possibilité de s'installer dans des relations stables et construites. Les rencontres d'un soir ne permettent pas de construire quelque chose avec quelqu'un dans le long terme, chose qui demande entre autres une capacité de communication, une capacité à être à l'aise avec sa propre intimité et soi-même. Comment aimer quelqu'un au long cours si l'on ne s'aime pas soi-même ?

Par ailleurs, verser dans l'extrême masculinité renvoie à des questions similaires : tout individu en construction traverse lors de l'adolescence un moment structurant de bisexualité psychique. C'est la raison pour laquelle de très nombreuses personnes hétérosexuelles ont des expériences homosexuelles pendant cette période-clé. Une fois l'adolescence terminée, la sexualité est en général fixée, mais il existe chez tout un chacun une part de masculinité et une part de féminité. À l'âge adulte, le fait de devenir un "extrême" masculin (en l'occurrence) pourrait être pensé dans certains cas comme une défense rigide face à une structuration peu solide.

Le problème de ces hypothèses, c'est qu'elles sont trop précises, et pourraient potentiellement concerner certains sujets mais sûrement pas tous. Il faut se méfier des psychologues très sûrs de leurs généralisations.

Il faut enfin remarquer que plusieurs traits utilisés pour l'étude se retrouvent dans certains modes de fonctionnement pathologiques, notamment ceux appelés "troubles de la personnalité borderline" dans le DSM IV (manuel de diagnostic utilisé par les psys américains). Parmi ces traits, il y a par exemple la prise de risque, ou les passages à l'acte sexuels ou agressifs (sexual promiscuity & violence).

  1. Les mêmes sont moins enclins à consulter des spécialistes pour traiter leur dépression par exemple. Comment l'expliquer ? Peut-on imaginer que ces individus aient des lacunes en termes d'introspection ?

Le fait que ces individus aient des lacunes en terme d'introspection est possible, mais n'explique pas tout. Ce qui amène quelqu'un à rencontrer un professionnel, c'est d'abord la reconnaissance de sa souffrance propre. Mais cette première chose ne suffit pas : il faut ensuite avoir le désir de se diriger vers un mieux-être, et enfin, il faut pouvoir accepter que ce mieux-être passe parfois par l'aide d'un tiers. Ce n'est pas chose évidente que d'admettre que l'on a besoin d'aide, et cela peut être encore plus compliqué pour certains individus qui ont des traits de personnalité comme ceux décrits par l'étude en question : autonomie importante (self reliance), besoin de contrôle émotionnel (need for emotionnal control), suprématie (dominance). Ces traits de personnalité ne semblent pas conformes à première vue avec la démarche qu'implique une psychothérapie, où il s'agit d'accepter l'aide d'un autre, en parlant de ses émotions et de sa vie intérieure. La position du patient en psychothérapie le convie à se poser dans un rapport à lui même, en reconnaissant le fait qu'il souffre, et qu'il a un désir de changement. Parfois, les bénéfices apportés par un fonctionnement aussi pathologique soit-il sont préférés en lieu et place d'une démarche qui certes peut s'avérer très bénéfique, mais qui demandera de passer par des moments compliqués voire douloureux. Une psychothérapie n'est pas une traversée de fleuve tranquille.

  1. Comment réagir lorsqu'une personne de son entourage se trouve dans cette situation ?

Le plus important réside dans l'idée qu'il faut être présent lorsqu'une personne de son entourage est en souffrance, mais sans devenir envahissant. Se montrer disponible et accueillant lorsque la personne nous est chère peut avoir un impact insoupçonné même si cela ne s'observe pas de façon directe. La position dépend évidemment du lien qui nous lie à la personne dans cette situation : s'il s'agit d'un membre de sa famille, d'un collègue ou d'un conjoint, cela sera toujours différent. Il est possible également d'évoquer les avantages de la démarche que constituerait une psychothérapie, mais là encore sans être vindicatif ou trop insistant, cela risquerait de produire des effets délétères. La démarche d'aller mieux et de changer est quelque chose qui nait avant tout chez la personne concernée, ce n'est pas uniquement en usant de persuasion que cela évoluera nécessairement. Si cette logique fonctionnait, cela ferait bien longtemps par exemple que tout le monde aurait arrêté de fumer vu le nombre de campagnes anti-tabac.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires