En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© Adrian DENNIS / AFP
La fréquence maximale - par opposition à la fréquence dite "sous-maximale" - est atteinte par le corps au maximum de l'effort. Ce n'est pas ainsi qu'il faut pratiquer le sport, puisqu'elle est contre-productive d'un point de vue sanitaire.
Anima Sana In Corpore Sano

Course à pied : le running, pire des manières pour rester en forme

Publié le 22 novembre 2016
L'activité sportive n'a de vertus que si elle est correctement effectuée : courir de manière acharnée n'aide pas à être en meilleure forme pour la santé. Faire du sport de façon régulière est suffisant pour se faire du bien.
Gérard Dine est professeur de biotechnologies à l’École Centrale de Paris, président de l'Institut Biotechnologique de Troyes et chef du service d'Hématologie et d'Immunologie de l'Hôpital des Hauts-Clos de Troyes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Dine est professeur de biotechnologies à l’École Centrale de Paris, président de l'Institut Biotechnologique de Troyes et chef du service d'Hématologie et d'Immunologie de l'Hôpital des Hauts-Clos de Troyes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'activité sportive n'a de vertus que si elle est correctement effectuée : courir de manière acharnée n'aide pas à être en meilleure forme pour la santé. Faire du sport de façon régulière est suffisant pour se faire du bien.

Atlantico : Des chercheurs ont réalisé une étude sur les effets du running sur le corps humain. Ils ont comparé deux programmes de 12 semaines chacun : l'un de 2h30 de course en deux séances le weekend, et le second de 4 séances de 30 minutes d'exercices plus intensifs, suivis de 30 minutes de course plus légère. Les chercheurs ont découvert que les deux groupes avaient vu leur taux d'oxygénation progresser significativement. Selon leurs conclusions, faire de la course de manière intensive ne serait pas plus bénéfique pour le corps humain. Comment l'expliquer ? 

Gérard Dine : Les êtres humains sont des mammifères, ils sont faits pour bouger. L'équilibre entre assimilation et production d'énergie est très bien fait. Avec la sédentarité de nos modes de vie, accompagnés d'une alimentation inadaptée, on ne respecte plus ce schéma énergétique. Les hommes n'ont pas besoin d'une activité physique intense pour être en forme : le tout, c'est qu'elle soit régulière, c’est-à-dire, réalisée trois à quatre fois par semaine sur une durée totale de 30 min à 1 heure. La production énergétique est régulée à partir du travail musculaire de l'activité physique. 

Il faut être prudent avec la tentation des exercices intenses. En effet, l'amélioration du point de vue de la santé n'est pas corrélée avec l'intensité de l'effort fourni. Les sportifs professionnels sont, à ce titre, un exemple qu'il faut prendre à part. En dehors des compétitions, ils pratiquent 20 à 25h d'exercice physique par semaine. Or, ce rythme amène des effets pervers, comme les blessures ou les inflammations, qui vont prendre le pas sur le côté positif du sport. 

Pour un effet bénéfique sur la santé, l'exercice physique doit être réalisé fait trois à quatre fois par semaine, de deux à six heures tout au plus. Une sollicitation excessive des muscles et de l'appareil cardiovasculaire, par un entrainement intensif, par exemple, doit amener une surveillance. 

Si l'on ne pratique que du running, comment être le plus efficace, à quelle fréquence faut-il courir par exemple ? 

Pour pratiquer le running dans les meilleurs conditions, il faut d'abord se réferer à son âge.  En outre, l'activité cardiaque ne doit pas être poussée à son maximum : il faut donc que l'effort soit mesuré. La fréquence maximale - par opposition à la fréquence dite "sous-maximale" - est atteinte par le corps au maximum de l'effort. Ce n'est pas ainsi qu'il faut pratiquer le sport, puisqu'elle est contre-productive d'un point de vue sanitaire. Le sport doit donc se pratiquer à une fréquence sous-maximale, soit 20 pulsations en dessous de la VMA (vitesse maximale d'aérobie). Une telle fréquence cardiaque permet de tenir un effort physique pendant une heure.

La marche est un bon exemple. 30 minutes de marche, 3 fois par semaine, permettent déjà de ressentir des effets positif des point de vue cardiovasculaire, mais également métabolique et locomoteur. Encore une fois, il ne faut pas bouger de facon intensive, mais bouger de façon régulière. C’est-à-dire, 30 minutes tous les deux jours.

D'autres exercices sont-ils à considérer lorsque l'on veut rester en forme, et pratiquer un sport en semaine (quitte à y consacrer moins de temps) ?

Tous les exercices qui permettent de bouger sont bons pour entretenir sa forme. On parlait de running, mais si on a du mal à courir, on peut marcher aussi, faire du ski de fond. Il faut alterner les sports dits "portés" et les sports "en charge". Les sports portés ne font pas appel à la pesanteur, comme la natation. L'appareil locomoteur n'est pas sollicité. La course, elle, fait appel à la pesanteur et permet de développer ce même appareil locomoteur.  Ce qui est bien dans le sport, c'est de solliciter l'appareil cardiovasculaire. 30 minutes de gymnastique, par exemple, c'est bien mais ce n'est pas suffisant. Les échanges métaboliques ne sont pas faits de façon optimale. 

A l'inverse, si l'on pousse trop violemment son effort physique, quels sont les risques auxquels on expose le corps humain, que ce soit au niveau des muscles, du coeur, ou encore au niveau des articulations ?

C'est le problème du sport intensif. Une sollicitation inadéquate de l'appareil cardiovasculaire n'est pas recommandée. L'activité physique pratiquée trop intensément agresse l'appareil locomoteur. De la même façon, les articulations et tout ce qui va avec sont mises à mal. Quand on n'est pas entraîné, ce n'est pas bien. L'activité doit être adaptée à sa capacité à tenir l'effort. La blessure est proche. Les cas les plus fréquents sont les déchirures musculaires. En outre, un équipement inadapté peut provoquer des tendinites. C'est surtout le cas pour les coureurs qui portent de mauvaises chaussures et peuvent se blesser au pied. Cependant, tous ces exemples ne concernent que les pratiques trop intenses : une activité sportive de 30 minutes 3 fois par semaine ne présente aucun risque. 

Quand on fait du sport ou que l'on reprend une activité physique, il faut être encadré par un professeur ou un coach qui vous guide dans vos exercices. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

07.

Nicole Belloubet estime que l’incarcération de Patrick Balkany n’a rien "d’exceptionnel"

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires