En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

05.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

07.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 12 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 min 48 sec
light > Social
Colère des usagers
Grève RATP : sera-t-il possible de se faire rembourser son pass Navigo ?
il y a 4 heures 31 min
pépites > Politique
Engagement
Retraites : Emmanuel Macron défend son projet, salue les efforts du gouvernement et évoque "une réforme historique pour le pays"
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 9 heures 42 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 10 heures 25 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 10 heures 59 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 12 heures 9 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 12 heures 56 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 15 heures 7 min
pépite vidéo > Social
Main tendue
Grève : Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, demande aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de Noël
il y a 1 heure 35 min
pépites > International
Réconciliation
Fin de la guerre commerciale ? : les États-Unis et la Chine annoncent un accord
il y a 5 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 9 heures 18 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 10 heures 39 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 11 heures 43 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 13 heures 48 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 14 heures 46 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 8 heures
© Reuters
© Reuters
Affaire judiciaire

Terroristes présumés libérés, magistrats suspectés, influence islamiste... L'enquête sur l'attentat du musée du Bardo vire-t-elle au scandale d'Etat en Tunisie ?

Publié le 25 novembre 2016
Alors que les proches des victimes françaises de l'attentat du musée du Bardo en Tunisie le 18 mars 2015 n'ont pas assisté ce vendredi 18 novembre à une cérémonie hommage, de forts soupçons de compromission de la justice tunisienne pèsent sur cette affaire.
Avocat au Barreau de Paris, Philippe de Veulle est diplômé du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) – filière Collège interarmées de défense –, titulaire d'un Master (DEA) en économie et développement de l'Université Paris...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe De Veulle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avocat au Barreau de Paris, Philippe de Veulle est diplômé du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) – filière Collège interarmées de défense –, titulaire d'un Master (DEA) en économie et développement de l'Université Paris...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les proches des victimes françaises de l'attentat du musée du Bardo en Tunisie le 18 mars 2015 n'ont pas assisté ce vendredi 18 novembre à une cérémonie hommage, de forts soupçons de compromission de la justice tunisienne pèsent sur cette affaire.

Atlantico : Ce vendredi 18 novembre avait lieu à Tunis une cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat du musée du Bardo de mars 2015, cérémonie à laquelle n'ont pas pris part les proches des victimes françaises de cette attaque. Quelle est la raison de cette absence ? Selon le Canard Enchaîné, cette cérémonie serait de la "poudre aux yeux médiatique" pour les proches des victimes. Est-ce également votre sentiment ?

Philippe de Veulle : Je dirais d'abord que mes pensées vont aux quatre victimes assassinées lors de cet attentat du Bardo le 18 mars 2015, à savoir : Huguette Dupeu, Nadine Flament, Jean-Claude Tissier et Christophe Tinois. Suite à un communiqué transmis à l'agence AFP, je suis le porte-parole de leurs proches et ayants droit, étant l'avocat de deux victimes ayant perdu leurs proches.

Pour revenir à votre question, en effet, suite à l'invitation du président de la République tunisien Béji Caïd Essebsi adressée à une avocate d'association de victimes et au président de l'association de victimes M. Mayet, mes clientes se sont immédiatement opposées à une telle invitation car nous dénonçons les dysfonctionnements judiciaires sur l'enquête du Bardo.

Nous souhaitons rappeler ici que le juge en charge de l'enquête et qui a depuis été nommé procureur de la République, M. Béchir Akremi, a relâché plusieurs présumés terroristes au motif de tortures alors que ces derniers avaient participé par des complicités objectives à cet attentat.

Lors de notre réception par le président de la République François Hollande, nous nous sommes permis d'évoquer ce dysfonctionnement judiciaire en lui soumettant par ailleurs les faisceaux de preuves qui ont motivé notre dénonciation de l'enquête dans son ensemble.

Selon vous, la justice tunisienne tente-t-elle d'étouffer cette affaire le plus possible ?

Cela me paraît évident. La question qui se pose est de savoir pourquoi on veut l'étouffer. Il me semble que le président de la République M. Essebsi, qui a été justement élu pour éviter toute influence du parti islamiste sur les institutions et la vie politique tunisienne, doit en fin de compte faire des concessions à ce parti pour pouvoir continuer de gouverner.

Le président du parti Ennahdha Rached Ghannouchi a ainsi déclaré récemment que les terroristes de l'Etat Islamique sont "une image de l’islam en colère, une image de l’islam qui perd la raison, mais on ne peut pas qualifier de mécréant quelqu’un qui dit "il n’y a de Dieu que Dieu". On peut lui dire qu’il est injuste, qu’il est dans l’erreur, qu’il est extrémiste, qu’il est radical, mais on ne peut pas lui dire qu’il est mécréant".

Selon les propos de la juge Kalthoum Kannou, le ministère de la Justice actuel est encore sous l'emprise des islamistes sous la férule de Noureddine Bhiri, ministre de la Justice au moment de la troïka de 2012-2013. À cette époque, il en avait profité pour limoger 80 juges pro-Ben Ali et en désigner 750 proches du parti islamiste.

Nous pouvons citer ici également les propos du juge Ahmed Souab, qui a affirmé dans une récente interview (lire ici) que les juges tunisiens sont aujourd'hui plus des militants que des magistrats, et que la justice est désormais pire que sous le régime de Ben Ali.

Le Watad, parti d'opposition des patriotes démocrates unifiés, dénonce également une alliance entre Ennahdha et le parti Nidaa, notamment suite à l'acquittement lundi dernier des assassins présumés de l'opposant Lotfi Nagdh.

Tous ces éléments, relayés par la presse d'opposition, nourrit la colère populaire en Tunisie.

Pourquoi est-il si difficile selon vous de faire la lumière sur toute cette affaire en Tunisie ?

C'est un scandale retentissant, qui implique des victimes de 11 nationalités différentes. Il est difficile de saisir précisément la raison de cette volonté de dissimulation de la vérité, mais il semblerait que les complicités jouent à tous les niveaux. Dès lors que la justice est tenue par les islamistes, des sympathies se nouent rapidement avec des terroristes, et tout cela a des conséquences. On est aujourd'hui loin d'une justice impartiale en Tunisie.

Deux syndicalistes policiers sont aujourd'hui détenus par les autorités tunisiennes pour avoir dénoncé les dysfonctionnements de la justice. Là encore, la justice tunisienne ne semble pas irréprochable selon vous. Comment a-t-elle évolué depuis la chute du régime de Ben Ali ?

Le résultat des courses se fait savoir maintenant : au vu du mépris de la vérité sur le sinistre attentat du Bardo, et en constatant la complicité des juges sur les manquements au niveau des enquêtes. Une enquête est d'ailleurs en cours contre le juge Béchir Akremi pour complicité d'assassinat sur l'opposant politique Chokri Belaïd pour avoir dissimulé des pièces dans le dossier… Comment voulez-vous donc que les victimes du Bardo fassent confiance à une telle justice ?

Walid Zarrouk et Issam Darouri, syndicalistes policiers, incarcérés pour le premier depuis plus de 100 jours et plus de 10 jours pour le deuxième, qui m'ont confié leur défense depuis la France, font la grève de la faim. Leur point commun est de dévoiler les dysfonctionnements de l'enquête judiciaire, preuves à l'appui. Pour leur détention, la justice leur oppose les lois antiterroristes, alors qu'eux-mêmes dénoncent les présumés terroristes relâchés au motif de torture, qui n'est en fait qu'une technique de défense pour demander la libération de suspect. D'ailleurs, le rapport rigoureux de l'organisation tunisienne de lutte contre la torture de 2015/2016 ne cite à aucun moment le nom de ces présumés terroristes, torturés, relâchés.

Walid Zarrouk a rédigé, depuis sa cellule, un courrier d'alerte adressé aux victimes du Bardo et de Sousse. Nous sommes même inquiets pour leur sécurité ainsi que pour celle de leurs proches.

A la lumière de ces éléments qui sont tous liés à cette sordide affaire du Bardo, les ayants droits et les proches des quatre victimes françaises assassinées n'avaient pas envie de participer aux commémorations en présence du président de la République tunisienne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

05.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

07.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires