En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Passé sous silence
Affaires : ces casseroles socialistes qui intéressent peu les médias
Publié le 15 février 2012
Si les "révélations" de Mediapart et Libération sur le "système Sarkozy" font l’objet de très nombreuses reprises dans les médias, les journalistes se font bien plus discrets lorsqu’il s’agit d’évoquer les affaires qui plombent la gauche et le parti socialiste.
"Bertrand Janicaud" est chef d'entreprise.Il écrit sous pseudonyme. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Janicaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Bertrand Janicaud" est chef d'entreprise.Il écrit sous pseudonyme. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les "révélations" de Mediapart et Libération sur le "système Sarkozy" font l’objet de très nombreuses reprises dans les médias, les journalistes se font bien plus discrets lorsqu’il s’agit d’évoquer les affaires qui plombent la gauche et le parti socialiste.

Le silence de Hollande sur l’affaire Guérini

Un journaliste osera-t-il un jour demander à François Hollande de s’expliquer sur ses onze années de silence (ou d’ignorance ?) sur les dérives du système Guérini à Marseille ? Plus d’une décennie passée à la tête du parti socialiste et au cours de laquelle le candidat socialiste se sera montré particulièrement conciliant à l’égard de Jean-Noël Guérini.

François Hollande pouvait-il vraiment ignorer les agissements du président du Conseil général des Bouches du Rhône (et accessoirement patron de la fédération socialiste) ? Est-ce un pur hasard si le Premier secrétaire du PS obtenait des scores staliniens (plus de 80%) dans les Bouches du Rhône lors des scrutins internes. Le salaire de son silence ?

Car à en croire les premiers éléments de l’enquête policière ; mais aussi le témoignage d’Arnaud Montebourg (premier socialiste à avoir brisé l’omerta marseillaise) ; c’est une véritable organisation mafieuse qu’avaient mise en place Jean-Noël Guérini et son frère Alexandre Guérini, pour détourner des fonds publics et s’assurer le contrôle du département.

Sans faire de procès d’intention à François Hollande, les Français seraient en droit d’avoir des réponses sur ce mutisme long de dix ans… et les journalistes ont le devoir de gratter ce sujet embarrassant et de ne pas se contenter du "on ne savait pas" servi par l’entourage du candidat socialiste.

André Vallini : M. Justice de Hollande poursuivi pour « harcèlement moral »

N’est-il pas également troublant que le plus proche conseiller de François Hollande en matière de justice (à qui est d’ailleurs promis le ministère de la Justice en cas de victoire socialiste en mai prochain) fasse l’objet d’une plainte pour « harcèlement moral » de la part d’une ancienne collaboratrice… et qu’une deuxième plainte soit en passe d’être déposée en Isère pour « concussion » ?

C’est en effet dans l’indifférence générale qu’André Vallini, connu dans les couloirs de l’Assemblée Nationale (et aujourd’hui du Sénat) pour ses méthodes managériales « atypiques » (valse des collaboratrices et embauche d’une Miss comme attachée de presse) et ses coups de sang incessant, fait l’objet de deux plaintes et continue comme si de rien n’était à faire le programme Justice du candidat Hollande.

Alors que le syndicat des attachées parlementaires de l’Assemblée Nationale (Uncp-Unsa) a publiquement soutenu la plaignante et dénoncé la « grossière manipulation et les méthodes contestables » d’André Vallini, ne serait-il pas opportun que des journalistes demandent à François Hollande comment il voit les choses en matière de « harcèlement moral » et de « discrimination par l’âge » ?

Pas-de-Calais et financement occulte du PS

Les journalistes ne devraient-ils pas également s’intéresser d’un peu plus près au mode de fonctionnement de la fédération socialiste du Pas de Calais, empêtré dans un scandale de corruption dénoncé… par l’incontournable Arnaud Montebourg ?

François Hollande a-t-il découvert dans les journaux que le parquet de Lille avait ouvert au printemps dernier une enquête préliminaire sur un système d’emplois fictifs et de financement occulte du PS local (l’une des principales fédérations socialistes de France).

La justice s’intéresse notamment à la gestion par le député-maire de Liévin, Jean-Pierre Kucheida, de la Soginorpa, un important bailleur social financé par des fonds publics et dont M. Kucheida est président. Plus de 1,5 million d’euros de dépenses non justifiées poseraient notamment problème à la Chambre régionale des comptes.

Ne serait-il pas pertinent de demander à François Hollande, au titre de ses mandats à la tête du PS, de se positionner par rapport à des accusations gravissimes ? Ne serait-ce que pour les condamner et affirmer qu’il n’était absolument pas au courant de ce qui se tramait dans l’une des plus grandes fédérations socialistes de France.

Dans la même veine, les journalistes ne pourraient-ils pas demander à Martine Aubry, dont on nous assurait qu’elle contrôlait le PS du Nord (c’est en tout cas la version des amis de Ségolène Royal) si elle ne se doutait de rien ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
06.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (93)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fifi90
- 20/02/2012 - 23:15
Livre choc "Rose Mafia"
Dans un livre choc "Rose Mafia" Gérard Dalogeville lève le voile sur les étranges circuits de financements d'élus de la fédération socialiste Pas de Calais, lui même est mis en cause.

"Rose Mafia" Editions Jacob-Duvernet 19,19 euros.
Bonne lecture.
fifi90
- 20/02/2012 - 16:05
affaires socialistes
Ne pas dénoncer les affaires socialistes veut dire être complice, j'en appelle au professionnalisme des journalistes afin qu'ils arrêtent de nous imposer Hollande, qu'ils cracheront bientôt.
fifi90
- 20/02/2012 - 16:03
les affaires socialistes
Ne pas les dénoncer veut dire être complices avec les socialites, j'en appelle au professionnalisme des journalistes, qu'ils arrêtes à nous imposer Hollande qu'ils cracheront d'ici peu.