En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

06.

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

07.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 9 heures 2 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 10 heures 38 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 12 heures 9 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 14 heures 18 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 18 heures 6 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 1 jour 4 heures
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 9 heures 46 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 11 heures 26 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 12 heures 33 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 15 heures 9 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 18 heures 17 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 1 jour 4 heures
Atlanti-culture

Raymond Devos ou le rire intelligent

Publié le 10 novembre 2016
Pour comprendre l'importance de la langue française dans notre culture et notre façon de penser, rien de tel que de lire les textes de Raymond Devos. Plaisir intellectuel et sourire quasi permanent garantis.
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour comprendre l'importance de la langue française dans notre culture et notre façon de penser, rien de tel que de lire les textes de Raymond Devos. Plaisir intellectuel et sourire quasi permanent garantis.

Livre

Il n'y a pas de quoi rire

de Raymond Devos

Ed. du Cherche Midi

732 pages

L'auteur   

Raymond Devos, décédé en 2006, est un des humoristes français les plus connus des plus de 50 ans. Il a ravi le public francophone de sa poésie des absurdités du langage. Son œuvre s'inscrit dans la filiation d'Alphonse Allais, Marcel Aymé et de l'incomparable Boby Lapointe. 

Musicien, mime, "jongleurs de mots", il a parcouru avec talent toute la scène française, du théâtre au cinéma, des plateaux de télévision aux one man shows. 

Il a aussi publié des romans (les trois et un inédit sont contenus dans ce recueil) et écrit des chansons. 

Si cet homme au talent unanimement salué n'a pas eu d'enfant, il a laissé en héritage la poésie du télescopage du sens et du contresens des mots, de l'humour absurde caché au cœur de la syntaxe.

Thème 

"Il n'y a pas de quoi rire" est un recueil des textes de Raymond Devos écrits entre 1990 et 2006. Il propose des sketches, un abécédaire qui rassemble des "pensées", des aphorismes, des maximes revisitées … le Devos auquel nous sommes habitués. 

Plus inattendu, s'y mélangent des nouvelles, trois romans, une série de textes regroupés par thèmes. Il y est question de tout et de rien. Mais avec Devos, le moins que rien étant déjà quelque chose, le rien remplit allègrement une partie des 732 pages ! 

Ce recueil est préfacé par Claude Hagège, linguiste amoureux de la langue française, qui lui rend un court mais bel hommage.

Points forts 

1- Ce livre se visite comme un musée que l'on croit connaître, mais en compagnie d'un guide qui vous fait découvrir dans chaque pièce des choses que vous n'aviez pas vues. Le voyage dans le monde des  mots est plein de surprises, de sourires et de poésie.

2- C'est un livre à laisser sur une table (de salon, de chevet, de cuisine…) pour en savourer, sans préméditation, une page, deux lignes, une pensée.

3- Parce qu'il a pour matière le langage, ce livre est intemporel. Pas besoin de contexte pour en rire ou en sourire.

Points faibles 

1- Il n'y en a pas vraiment, sauf si l'on n'aime pas le jeu des mots. A titre personnel, la couverture rose/orange et le papier "façon" recyclé ne me semblent pas à la hauteur d'un livre qui rend hommage à la richesse de notre langage. Mais c'est peut être un clin d'œil de l'éditeur, Devos étant un recycleur de mots…

2- Ce livre, entre le format poche et le format roman et ses 6 cm d'épaisseur, n'a ni le format métro ni le format tramway. Bientôt une version tablette ?

En deux mots : 

Deux mots pour résumer 15 ans de création, c'est un peu court ! Devos révèle dans ces textes autant que dans son œuvre la poésie des pièges cachés au cœur des mots, entre absurdité et désespérance. Ce livre s'absorbe sans gestuelle ni mimiques, et  vous entraîne dans une célébration à la fois joyeuse et profonde de la beauté de notre langue. Il n'y a pas plus efficace pour faire comprendre -  à celles et ceux qui en doutent - le plaisir de jouer avec les mots. Ce livre, nous fait régulièrement passer du premier, au second, voire au troisième degré. En nous faisant régulièrement changer d'horizon, il ne peut que nous faire du bien ! Chaudement recommandé pour mettre de petits rayons de soleil dans le quotidien. Excellemment poétique et amusant.

Et en cette année 2016, la fondation Devos célèbre les 10 ans de la disparition de l’artiste. Parmi d’autres événements, comme la parution de « Il n’y a pas de quoi rire » et ses textes inédits, la Maison Musée Raymond Devos ouvre ses portes au public, en novembre,  pour la première fois, à Saint Rémy lès Chevreuse.

Une phrase

Ou plutôt deux extraits:

UN PEU DE RIEN…

P157 :

"- Que se passe-t-il ?

- Il me répond : rien !

- Et il se met à regarder de plus belle !

Je lui dis : "Mais je ne vois personne" !

- C'est ce que nous regardons en substance.

- Je ne comprends pas.

- Si ! Savez-vous ce que c'est que "personne" ?

- Non !

- Personne = substance animée de quantité nulle…

- C'est comme "rien" !

- A une différence près : c'est que "rien" est une substance inanimée alors que "personne" est une substance animée, ce n'est pas rien.

- Personne ne le conteste !"

UN MIRACLE

p.337

"Donnez de l'herbe à une vache, elle fait du lait.

Donnez de l'herbe à un homme, il délire."

Recommandation 

ExcellentExcellent

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires