En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Gloups
Hausse des cancers de la bouche et de la gorge chez les hommes : ce que cela révèle de l’évolution de nos pratiques sexuelles
Publié le 30 octobre 2016
L'augmentation des pratiques sexuelles orales au cours des dernières décennies, qui a conduit à une plus grande transmission du papillomavirus, explique la hausse des cancers de la sphère ORL.
Pr Christian Debry, service ORL et de chirurgie cervico-faciale, hôpitaux universitaires de Strasbourg. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Debry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pr Christian Debry, service ORL et de chirurgie cervico-faciale, hôpitaux universitaires de Strasbourg. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'augmentation des pratiques sexuelles orales au cours des dernières décennies, qui a conduit à une plus grande transmission du papillomavirus, explique la hausse des cancers de la sphère ORL.

Atlantico : Aux Etats-Unis, une hausse des cancers de la sphère ORL (notamment les cancers de la langue et de la gorge) a été constatée chez les hommes. Elle serait liée à une évolution des pratiques sexuelles et à une plus grande exposition au papillomavirus. Pouvez-vous nous expliquer les facteurs entraînant cette hausse des cancers chez les hommes ? Un phénomène similaire est-il observable en France ?

Christian Debry : Le papillomavirus (Human papillomavirus, dit HPV) se transmet principalement par voie sexuelle. Sa présence au niveau de la gorge s'explique par des pratiques sexuelles orales (fellation et cunnilingus). Le lien avec le cancer a toujours existé, ce virus étant très fréquent, mais sa responsabilité réelle n’a été que récemment démontrée en multipliant très fortement le risque de déclencher la maladie. Le tabagisme et l’alcoolisme amplifient par contre de manière moindre le risque. Le mécanisme est une réplication de l’ADN viral dans le noyau des cellules et la production d’ARN qui va entraîner une synthèse de protéines empêchant la mort cellulaire et favoriser la division des cellules tumorales, mais sans atteinte du gène de l’individu, contrairement aux autres facteurs de cancer de l'oropharynx (alcool, tabac) qui sans papillomavirus entraînent une dégradation du gène (mutation et délétion chromosomique). Les deux risques peuvent aussi être présents.

Des études épidémiologiques récentes ont montré qu'en France, les cancers de la sphère ORL pour lesquels le papillomavirus a été diagnostiqué représentent un tiers de ceux-ci. Aux Etats-Unis, leur part monte à 50%. Toutefois, il existe un biais probable, car l’alcoolo-tabagisme est dans ce pays en forte régression, pouvant expliquer ces décalages qui, à terme, s’équilibreront entre les deux continents. 

Quelles sont les pratiques sexuelles les plus "à risque" ?

Ce sont les pratiques orales, qui ont fortement augmenté ces dernières décennies. Il faut cependant relativiser car seule une minorité de personnes pourrait développer un cancer, des prédispositions génétiques étant nécessaires pour que le virus déclenche la maladie. Il faut prendre pour exemple le cancer du col, ou seule une minorité des femmes qui ont contracté précocement le virus développeront ce cancer.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Il faut être attentif, mais certainement pas alarmiste. Le seul moyen de prévention reste le préservatif (uniquement pour les fellations donc), protection par ailleurs peu utilisée à l’heure actuelle. Il reste aussi à démontrer si le vaccin contre le cancer du col pourrait trouver des applications dans la prévention des cancers de la gorge liés au papillomavirus.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
02.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
05.
Notre-Dame : quand du recueillement on passe au cirque !
06.
Pourquoi la fonte du permafrost pourrait avoir des conséquences encore pires que prévues
07.
Les vrais objectifs de la sulfureuse ONG Qatar Charity
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 31/10/2016 - 15:54
Conseil pour une bonne pipe : faut pas avaler la "fumée" !...
A Saint Claude, tailler des pipes est une tradition ancestrale qui contribue toujours à l'économie de la région. Et à ce jour, cette pratique n'a entrainé aucun décès suspect reconnu!...
adroitetoutemaintenant
- 31/10/2016 - 12:44
Le 69 c'est dépassé
Maintenant c'est le 82 !
Paul Emiste
- 31/10/2016 - 12:07
69?
Rhône, Lyon, et maintenant cancer de la gorge. .