En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 4 min 18 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 1 heure 59 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 12 heures 27 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 13 heures 54 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 18 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 22 heures 48 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 47 min 47 sec
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 1 heure 52 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 2 heures 44 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 13 heures 11 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 17 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 20 heures 13 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 21 heures 50 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 22 heures 38 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 23 heures 31 sec
© Reuters Pictures
© Reuters Pictures
Bonnes feuilles

Quand Madonna était une inconnue qui ne souhaitait pas faire carrière dans la chanson et Patrick Hernandez un chanteur mondialement célèbre…

Publié le 30 octobre 2016
Patrick Hernandez est l’auteur de l’indémodable tube disco Born to be Alive sorti en 1979. Écoulé à plus de 25 millions d’exemplaires, "Born" a obtenu 54 disques d’or et est classé troisième tube le plus vendu de tous les temps aux États-Unis. Dans ce livre autobiographique, le chanteur revient sur son incroyable vie et le destin de ce titre phare auquel personne ne croyait au départ mais qui va lui permettre en quelques mois de devenir... millionnaire. Extrait de "Alive !" de Patrick Hernandez, aux éditions Louis Mareuil 2/2
Patrick Hernandez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Hernandez est l’auteur de l’indémodable tube disco Born to be Alive sorti en 1979. Écoulé à plus de 25 millions d’exemplaires, « Born » a obtenu 54 disques d’or et est classé troisième tube le plus vendu de tous les temps aux États-Unis. Dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Hernandez est l’auteur de l’indémodable tube disco Born to be Alive sorti en 1979. Écoulé à plus de 25 millions d’exemplaires, "Born" a obtenu 54 disques d’or et est classé troisième tube le plus vendu de tous les temps aux États-Unis. Dans ce livre autobiographique, le chanteur revient sur son incroyable vie et le destin de ce titre phare auquel personne ne croyait au départ mais qui va lui permettre en quelques mois de devenir... millionnaire. Extrait de "Alive !" de Patrick Hernandez, aux éditions Louis Mareuil 2/2

In bed with Madonna ?

À l’époque où nous organisions la promotion de Born to be Alive pour les États-Unis, nous avions lancé un casting pour recruter une trentaine de danseurs et de danseuses. Durant deux jours, mes producteurs et moi avons auditionné près de 150  candidats à New  York. Chacun devait montrer ce qu’il savait faire  : chanter, danser ou jouer la comédie. Parmi les postulantes figurait une jeune femme du nom de Louise Ciccone qui se faisait appeler Madonna. Elle se présenta dans la grande salle vêtue d’un petit débardeur et d’un pantalon de jogging. Elle portait des cheveux bruns coupés courts qui la faisaient ressembler à une punkette. Elle commença par une démonstration de danse très réussie puis répondit à nos questions. Elle évoqua sa jeunesse à Detroit, admettait sans se plaindre qu’elle tirait un peu le diable par la queue. Elle était décontractée et faisait preuve de beaucoup d’humour. Lorsque nous lui avons demandé une chanson, elle commença par refuser :

— Je ne sais pas chanter, affirma-t-elle. Moi mon truc, c’est la danse avant tout ! Je rêve aussi de faire du théâtre ou du cinéma, mais la chanson ce n’est pas pour moi…

Devant notre insistance, elle finit par se lancer dans une interprétation de Jingle Bells tout en mimant les paroles de façon très drôle. Nous étions conquis. Le soir même, alors que nous faisions le bilan des candidatures, la décision de l’embaucher s’imposa d’elle-même. En raison de l’originalité de sa personnalité, elle n’était pas destinée à un job de danseuse : les producteurs avaient d’autres projets pour elle. Elle eut droit à un traitement de faveur. Durant notre séjour aux États-Unis, elle était logée avec nous dans les palaces. Elle n’a jamais été intégrée à la troupe pour les shows télévisés. Certains ont prétendu par la suite qu’ils l’avaient vue danser derrière moi mais c’était faux. Aujourd’hui encore, nombre de personnes, y compris des producteurs de télévision, soutiennent qu’ils ont vu Madonna à mes côtés lors d’émissions de l’époque. Sur internet, des vidéos circulent même sous le titre "Born to be Alive avec Patrick Hernandez et Madonna". Évidemment, Madonna n’est visible sur aucune d’entre elles. Van Loo et Pellerin ne voulaient pas abîmer son image en l’utilisant comme second couteau : ils voulaient lui faire enregistrer un disque et faire d’elle une star. Parmi les trente-cinq danseurs qui avaient été sélectionnés pour la promo américaine, les producteurs décidèrent de repartir en Europe avec les huit meilleurs pour continuer la collaboration. Madonna fut aussi du voyage. Les huit danseurs et danseuses ont été logés dans la villa de Van Loo à Mouscron, Madonna s’est installée à Paris dans l’appartement de Pellerin, où j’habitais aussi à l’époque lorsque je n’étais pas en déplacement. Pellerin et Van Loo avaient dans l’idée de faire fructifier le succès de Born to be Alive en lançant de nouveaux artistes sous leur propre label.

Pour eux, Madonna avait l’étoffe d’une vedette. Elle-même était convaincue de son destin. Elle répétait souvent qu’elle serait une star. Elle me disait  : "Aujourd’hui c’est toi, demain ce sera moi". À l’époque, cela me faisait rire. Elle prenait tous les jours des cours de danse aux Halles et se promenait dans Paris. La convaincre qu’elle pouvait chanter prit un peu de temps. Pourtant, elle le faisait instinctivement pour m’accompagner lorsque je jouais des chansons des Beatles à la guitare. Elle trouvait le bon rythme et parvenait à modifier sa voix en fonction des airs. Nous passions du temps ensemble en fonction de mon agenda promotionnel. Une complicité s’est établie entre nous. Elle me suivit lors d’un voyage organisé par la presse en Tunisie, durant lequel nous avons posé ensemble pour une série de photos. Sur les clichés, nous prenions des airs amoureux en nous tenant la main. Les producteurs avaient en tête de jouer sur une éventuelle liaison entre nous pour lancer sa carrière quand elle sortirait son disque. À l’époque, Madonna était une inconnue et moi un chanteur mondialement célèbre…

Extrait de "Alive !" de Patrick Hernandez, publié aux éditions Louis Mareuil, octobre 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires