En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

07.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 26 min 26 sec
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 58 min 50 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 3 heures 35 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 4 heures 22 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 5 heures 55 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Economie
Différence de taille

Le match du plan de relance allemand et français

il y a 7 heures 15 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 42 min 49 sec
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 1 heure 35 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 3 heures 53 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 4 heures 49 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 6 heures 59 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 7 heures 13 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Media
Economie des médias

Tuer les cookies pour sauver le journalisme ? Les très intéressantes leçons venues des Pays-Bas

il y a 7 heures 15 min
© rueducommerce.fr
© rueducommerce.fr
Ça sent le pâté

Va-t-on finir par perdre notre odorat ?

Publié le 25 octobre 2016
La pollution va-t-elle finir par nous faire perdre notre odorat ? Il apparaît que les citadins ont un odorat moins développé que les personnes qui vivent à la campagne. De quoi inquiéter les scientifiques.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La pollution va-t-elle finir par nous faire perdre notre odorat ? Il apparaît que les citadins ont un odorat moins développé que les personnes qui vivent à la campagne. De quoi inquiéter les scientifiques.

L'odorat est un sens souvent sous-estimé. Et pourtant, il a un rôle majeur dans la perception que l'on se fait de notre environnement. Il nous donne des informations sur l'état des choses : la délicate odeur du linge propre, l'appétissant parfum de la boulangerie, ou encore celui plus agressif d'un composé chimique dangereux. Qu'on se le dise, l'odorat nous fait sentir, mais également ressentir les choses. Mais ce don inné pourrait bien être mis en danger par la pollution des villes, rapporte le site Inverse.

Pollution olfactive

"La pollution réduit notre capacité à sentir. Plus l'environnement est urbain, plus l'odorat s'affaiblit". Kara Hoover, bioanthropologue à l'Université d'Alaska (États-Unis) interrogée par Inverse, est catégorique. Les personnes qui vivent en ville sont en train de perdre leur odorat. Il faut dire que partout dans le monde, l'urbanisation est croissante et les sources de pollutions bien plus concentrées. Qu'il s'agisse des gaz d'échappements des automobiles, des aérosols pulvérisés en quantité ou simplement des très nombreuses odeurs que l'on rencontre au cours d'une journée, notre odorat est constamment sollicité, plus ou moins agréablement. Et en ville, c'est souvent pour le moins que pour le mieux : égouts, poubelles, pollution automobile, industries…

Une pollution olfactive qui pourrait avoir des conséquences à terme sur notre odorat. Des chercheurs de l'Université de Mexico (Mexique) avaient déjà suggéré cette relation entre pollution et odorat dans un article (lien en espagnol) paru en 2012, lorsqu'ils avaient observé que les habitants de la capitale mexicaine avaient des capacités olfactives réduites. Un constat en accord avec les résultats obtenus par la scientifique américaine, qui a compilé ses recherches dans une étude, La géographie de l'odorat. Si l'influence de la pollution sur les capacités olfactives n'a pas encore été prouvée, la bioanthropologue ne voit pas vraiment d'où cela pourrait venir. Les populations rurales semblent en effet avoir un odorat plus développé que les citadins. "Les personnes qui s'inscrivent dans des trains de vie traditionnels (comprenez les populations rurales, ndlr) peuvent réellement détecter les odeurs. Ils peuvent magnifier leur sens de l'odorat et avoir une interaction plus diverse avec leur environnement", affirme-t-elle.

L'odorat des citadins est moins précis

En effet, les tests réalisés sont sans équivoque. Lorsque l'on demande à des citadins puis à des habitants plus ruraux de différencier deux odeurs très similaires (telles que le menthol et les graines de carvi), les premiers en sont pour la plupart incapables, contrairement à leurs homologues qui habitent à la campagne. "C'est une différence intéressante, estime Hoover. Cela suggère que nous notre odorat diffère selon l'endroit où l'on vit. Je me demande ainsi si nos interactions avec notre environnement peuvent améliorer ou détériorer ce sens. Cela a-t-il une influence sur notre mode de vie ou régime alimentaire ?" En tout cas, la spécialiste estime que notre rapport à l'odorat va compter de plus en plus, alors que le réchauffement climatique devrait renforcer les odeurs qui nous entourent – les odeurs sont véhiculées par des molécules qui se déplacent plus rapidement dans l'air chaud. Une déchetterie à ciel ouvert ne sentira pas autant, qu'elle soit exposée à un soleil de plomb ou à un froid mordant.

Alors non, nous n'allons pas perdre notre odorat du jour au lendemain. "Ce n'est pas un sens que l'on peut s'enlever comme cela", s'amuse Hoover. Simplement, sa sollicitation constante et accrue par le réchauffement climatique pourrait le détériorer, c’est-à-dire réduire son spectre de senteurs "captables". Nous sommes bombardés d'odeurs sans arrêt. Selon Hoover, l'odeur qui nous entoure pourrait bien devenir un indice du milieu social dans lequel on se trouve. "Plus vous êtes proches d'une mauvaise odeur, moins vos conditions de vie sont bonnes". Elle n'a pas tort. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires