En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

04.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

05.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 27 min 7 sec
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 57 min 7 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 1 heure 31 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 2 heures 28 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 2 heures 28 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 2 heures 29 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 11 heures 33 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 18 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 16 heures 42 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 17 heures 50 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 46 min 18 sec
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 2 heures 28 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 2 heures 28 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 2 heures 29 min
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 11 heures 10 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 12 heures 39 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 16 heures 13 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 17 heures 25 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 19 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
Chez les vétos, c’est systématique

Antibiotiques : comment le gavage incontrôlé des poulets, veaux et autres poissons d’élevage par l’industrie agroalimentaire conduit à augmenter dramatiquement la résistance humaine à ce type de médication

Publié le 09 novembre 2016
Des tonnes et des tonnes d’antibiotiques sont donnés chaque année aux poulets, aux veaux, aux lapins, aux porcelets et aux poissons d’élevage, dans la non-transparence la plus totale. Eclairage sur un sujet tabou, aux conséquences dramatiques sur la santé des Français.
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des tonnes et des tonnes d’antibiotiques sont donnés chaque année aux poulets, aux veaux, aux lapins, aux porcelets et aux poissons d’élevage, dans la non-transparence la plus totale. Eclairage sur un sujet tabou, aux conséquences dramatiques sur la santé des Français.

Atlantico : Un peu plus précisément, quelle est l'ampleur de ce phénomène en France et en Europe ? Comment qualifier ce dosage ? S'agit-il de chiffres justifiés au regard des enjeux, ou peut-on parler d'inadéquation manifeste ?

Stéphane Gayet : Etant donné la puissance des lobbys agroalimentaires, on n'a pas de chiffres précis sur le nombre d'antibiotiques administrés aux animaux d'élevage chaque année, mais cela se compte en tonnes.

En revanche, on sait que la résistance aux antibiotiques chez les poulets, les lapins, les veaux, les porcelets et les poissons d'élevage a progressé de 28% en France de 1997 à 2007, alors que la résistance aux antibiotiques chez les humains a baissé sur la même période de 16%.

On peut effectivement parler d'une inadéquation totalement manifeste, car les antibiotiques, directement intégrés aux granulés donnés aux animaux, sont prescrits uniquement à titre préventif, dans le but d'éviter les épidémies bactériennes qui peuvent décimer les cheptels, où la promiscuité entre les bêtes est souvent poussée à son maximum, sans qu'aucune évaluation des risques effectifs d'épidémie ne soit faite.

Il est même avéré que depuis les années 1950, certains agriculteurs prescrivent des antibiotiques aux veaux et aux porcelets dans le seul but de les faire grossir, car certaines catégories de médicaments font générer de la graisse à l'organisme.

Ces pratiques agro-alimentaires ont-elles des conséquences sur la santé des consommateurs ?

Cela a pour conséquence principale d'augmenter drastiquement la résistance aux antibiotiques chez les humains qui consomment régulièrement ces produits alimentaires, car, contrairement aux bactéries, les antibiotiques ne disparaissent pas avec la chaleur de la cuisson, même à très haute température.

Existent-ils des contrôles au niveau de l'industrie agro-alimentaire sur les antibiotiques administrés aux animaux, en termes de quantité comme en termes de qualité ?

Il n'y a aucune interdiction légale, ni aucun contrôle.

Pour le moment, il existe de simples recommandations, qui ont été émises récemment par le ministère de l'Agriculture, dans le but de mettre "le holà" sur le lobbying des laboratoires pharmaceutiques auprès des agriculteurs.

Devrait-on selon vous mieux réglementer les pratiques médicales du secteur de l'agroalimentaire ?

Bien sûr, c'est un enjeu capital.

On ne cesse de culpabiliser les médecins, qui ne cessent de réduire leur prescription d'antibiotiques au point que certaines maladies qu'on ne voyait plus reviennent en force, comme les angines par exemple, alors que du côté de la médecine vétérinaire, rien n'est fait.

Cela annule purement et simplement tout le travail fait par les médecins pour limiter le développement de la résistance des Français aux antibiotiques.

Propos recueillis par Mathilde Debry

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

04.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

05.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Karg se
- 25/10/2016 - 17:13
Mensonge
"Il n'y a aucune interdiction légale, ni aucun contrôle." Je vais annuler mon abonnent si vous continuez à publier ce genre de connerie.
Karg se
- 25/10/2016 - 17:12
Chiffres précis
"on n'a pas de chiffres précis sur le nombre d'antibiotiques administrés aux animaux d'élevage chaque année, mais cela se compte en tonnes." On voit que Monsieur à travaillé le sujet:
https://www.anses.fr/fr/content/suivi-des-ventes-dantibiotiques-v%C3%A9t%C3%A9rinaires
En 2013 la consommation totale fut de 699t, 46.7% de moins qu'en 1997.
draxxyn
- 25/10/2016 - 12:25
De plus
La moyenne française de consommation d'antibiotiques en santé animale et très en deçà de la moyenne de la consommation européenne et bien sur très très en deçà de ce qui se pratique en Asie ou au Brésil.