En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 min 59 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 1 heure 23 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 1 heure 55 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 4 heures 24 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 5 heures 32 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 6 heures 36 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 8 heures 36 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 9 heures 27 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 12 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 1 heure 35 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 2 heures 49 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 5 heures 9 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 6 heures 10 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 6 heures 57 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 9 heures 1 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 13 heures 19 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Cette solution ne pourra qu’être partielle puisqu’il y a un certain nombre de réfugiés sur Calais –près de la moitié – qui souhaitent passer en Angleterre sans demander l’asile en France.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Cette solution ne pourra qu’être partielle puisqu’il y a un certain nombre de réfugiés sur Calais –près de la moitié – qui souhaitent passer en Angleterre sans demander l’asile en France.
La fausse bonne action du jour

Démantèlement de la jungle à Calais : pourquoi la "pitié administrative" qui l’inspire ne produira pas de véritable solution

Publié le 28 octobre 2016
Ce lundi 24 octobre débute le démantèlement de la jungle de Calais. Souhaitant initialement mettre un terme aux dures conditions de vie des migrants sur place, la décision prise par l'administration relève davantage d'une pitié inadaptée à la situation, sans constituer une solution viable pour tous.
Thierry Kuhn est président d'Emmaüs France depuis mai 2014. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Kuhn
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Kuhn est président d'Emmaüs France depuis mai 2014. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce lundi 24 octobre débute le démantèlement de la jungle de Calais. Souhaitant initialement mettre un terme aux dures conditions de vie des migrants sur place, la décision prise par l'administration relève davantage d'une pitié inadaptée à la situation, sans constituer une solution viable pour tous.

Atlantico : Plusieurs associations ont déposé un référé contre le démantèlement de la jungle de Calais, parmi lesquelles Emmaüs. Ce démantèlement, s'il peut être motivé par de bonnes raisons comme les dures conditions de vie des migrants sur place, peut-il vraiment constituer une solution viable, surtout quand on sait que les migrants vont vraisemblablement essayer de revenir à Calais dans l'espoir de passer la Manche ?

Thierry Kuhn : Pour un certain nombre de migrants, essayer de leur trouver une place sur l’ensemble du territoire français, dans le sens d’une solidarité nationale sur la question de l’accueil des migrants, nous paraît plutôt intéressant. Ceci dit, cette solution ne pourra qu’être partielle puisqu’il y a un certain nombre de réfugiés sur Calais –près de la moitié – qui souhaitent passer en Angleterre sans demander l’asile en France. C’est notamment le cas des mineurs isolés qui ont de la famille en Angleterre, mais cela concerne aussi un certain nombre de familles et d’adultes qui ont des liens avec l’Angleterre et qui souhaitent s’y rendre pour des raisons de langue ou d’opportunités.

Emmaüs a déposé ce référé contre le démantèlement de la jungle de Calais parce que l’approche de Bernard Cazeneuve, comme elle sera mise en œuvre à partir de 8h ce lundi matin, n’est absolument pas satisfaisante. Il aurait fallu prendre plus de temps et procéder à un diagnostic de chaque situation sur Calais. Ensuite, il conviendrait d’ouvrir une voie légale pour permettre aux migrants souhaitant se rendre en Angleterre de le faire. Nous avons toujours été choqués, et je pense que la majorité des Français le sont également, par le fait que l’Etat français soit le garde-frontières de l’Angleterre.

Pour ceux qui souhaitent ou qui seraient susceptibles de demander l’asile en France, il convient de leur trouver une place dans des centres d’accueil et d’orientation répartis sur l’ensemble du territoire français. Mais pour cela, un diagnostic préalable doit être établi et c’est pour cela que nous avons souhaité que le démantèlement soit reporté. 

Dans quelle mesure la création de centres d'accueil éparpillés partout en France revient à poser un cataplasme sur une jambe de bois ? Cette solution qui ne convient ni aux migrants - qui souhaitent gagner l'Angleterre - ni aux populations locales - qui se disent majoritairement opposées - peut-elle être revue pour trouver un terrain d'entente plus en phase avec les attentes de chacun ? 

Pour les personnes souhaitant passer en Angleterre, ce dispositif n’est absolument pas adapté. Pour les autres en revanche, cela nous paraît intéressant de créer des places d’accueil sur tout le territoire national pour pouvoir accueillir dignement dans des centres à taille humaine, faits pour quelques dizaines de migrants. Mais cela n’est intéressant qu’à condition qu’il y ait un véritable accompagnement et un vrai travail de pédagogie et de partenariat au niveau du territoire. Nous pensons bien évidemment aux populations locales sur ces territoires. Mais nous voyons aussi, avec le recul dont dispose Emmaüs, que lorsque ce genre d’initiative est réalisé en partenariat avec la population, cela se passe bien car la population est rassurée. Cela témoigne, par ailleurs, d’une de nos valeurs républicaines, qui est notre capacité à s’engager ; on voit d’ailleurs à Paris qu’il y a plus d’une centaine de bénévoles prêts à cela.

Ceci dit, vu les images renvoyées par les médias, si l’on réalise un sondage à l’échelle nationale pour demander aux Français qui a envie de voir un centre s’installer près de chez eux, très peu répondront positivement. Néanmoins, et j’insiste : chaque fois que les populations locales sont informées et associées, cela se passe bien. Nous aimerions montrer aussi cette autre image de la France, trop peu souvent montrée : celle qui s’engage, qui accueille, et qui aide concrètement dans les centres pour aider les migrants dans l’accompagnement et avoir une vie digne. 

 

Propos recueillis par Thomas Sila

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 25/10/2016 - 13:32
" Prendre plus de temps ....diagnostic individuel "
Les Calaisiens , les routiers , apprécieront .....! . Et dans 6 mois , même lieu , même heure , les humanitaires pourront à nouveau faire leurs diagnostic .
Anouman
- 24/10/2016 - 17:23
Court terme
D'après un reportage ils vont rester 3 mois dans ces centres et ensuite 14 dans d'autres le temps qu'on examine leur demande d'asile. Et comme les déboutés ne sont pas renvoyés ils gonfleront le poste des sans papiers. Entre-temps d'autres seront arrivés.
Ce qui est extraordinaire c'est qu'on est super-efficace pour les empêcher de passer en Angleterre mais pas pour les empêcher d'entrer en France. Vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre...
jplb1
- 24/10/2016 - 14:25
pourquoi
pourquoi ces clandestins venus en bateau depuis l'Afrique ne continuent ils pas en bateau vers l'Angleterre, une solution récupérer les embarcations sur les côtes de la méditerranée et les remettre à disposition des migrants à Calais à charge aux anglais de gérer le problème.