En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 2 heures 42 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 4 heures 29 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 8 heures 16 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 9 heures 30 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 12 heures 42 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 13 heures 17 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 2 heures 31 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 3 heures 57 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 5 heures 26 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 8 heures 51 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 10 heures 53 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 12 heures 55 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 15 heures 57 min
S’inspirant du "Livre des Juges", l’un des livres de la Bible hébraïque, "Samson et Dalila" raconte la terrible trahison de Dalila, la Philistine,  envers Samson, l’Israélite.
S’inspirant du "Livre des Juges", l’un des livres de la Bible hébraïque, "Samson et Dalila" raconte la terrible trahison de Dalila, la Philistine,  envers Samson, l’Israélite.
Atlanti-culture

Samson et Dalila : allez-y quand même !

Publié le 14 octobre 2016
L'Opéra de Paris a eu la bonne idée de remettre à l'affiche l'un des fleurons de l'Opéra français, "Samson et Dalila", de Camille Saint-Saens. La mise en scène et les costumes sont ratés mais sur le plan musical, c'est vraiment un régal.
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Opéra de Paris a eu la bonne idée de remettre à l'affiche l'un des fleurons de l'Opéra français, "Samson et Dalila", de Camille Saint-Saens. La mise en scène et les costumes sont ratés mais sur le plan musical, c'est vraiment un régal.

Le compositeur

Né à Paris le 9 octobre 1835, Camille Saint-Saëns est un enfant prodige tant au piano et à l’orgue, qu’en composition. A cinq ans, il donne son premier récital privé ; à dix, il se produit en public, salle Pleyel ; à treize, il entre au Conservatoire pour y remporter, trois ans plus tard, le premier prix d’orgue. Et il n’a pas dix-huit ans quand il compose sa première symphonie ! En 1857,  le voilà nommé titulaire des orgues Cavaillé-Coll de l’église de la Madeleine. Il y restera vingt ans. Parallèlement, il enseignera le piano (parmi ses élèves, Gabriel Fauré et André Messager) et composera, dans tous les domaines.  Infatigable, il écrira douze opéras dont, en 1872, "La  Princesse Jaune"  et, en 1877, "Samson et Dalila" ; des œuvres religieuses dont un "Requiem", de nombreux oratorios; des poèmes symphoniques ("La Danse macabre" en 1875), cinq symphonies, cinq concertos pour piano, trois pour violon et deux pour violoncelle, sans compter, de la musique de chambre et des œuvres "inclassables", comme, en 1886, "Le Carnaval des animaux".

Celui dont Franz Liszt dira qu’il fut le premier organiste du monde, aura par ailleurs une activité débordante en matière d’édition musicale, de journalisme, et de promotion de la musique et de la culture française. Il mourra à Alger le 16 décembre 1921.

Thème

S’inspirant du "Livre des Juges", l’un des livres de la Bible hébraïque, "Samson et Dalila" raconte la terrible trahison de Dalila, la Philistine,  envers Samson, l’Israélite.

L’action se passe à Gaza. Asservis par les Philistins, les Israélites semblent avoir perdu tout courage. Mais voilà que l’un des leurs, Samson, arrive, avec sa force surnaturelle, et les exhorte à se révolter. Mis en déroute, les Philistins vont  alors soudoyer la courtisane Dalila, pour qu’elle arrache, à Samson, qui l’aime éperdument, le secret de sa force. Une nuit, jouant à son amant la comédie de la passion, elle  l’attire chez elle et finit par lui faire avouer que sa force réside dans sa chevelure… qu’elle lui coupe aussitôt, avant de le livrer aux Philistins. Ivres de vengeance, ces derniers crèveront les yeux de leur prisonnier et l’exposeront à la vindicte populaire. Humilié, Samson implorera le Tout-Puissant pour qu’en échange de sa vie, il lui rende sa force première. Exaucé, Samson ébranlera les colonnes du temple, qui en s’effondrant, engloutira les Philistins.

Points forts

-L’œuvre, qui, sans hésitation, est, à classer dans la catégorie des chefs d’œuvre. Couleurs, richesse d’invention de la mélodie, orchestration foisonnante,  contenu théâtral… Dans ce "Samson et Dalila", tout est parfait. On comprend pourquoi il fut un des piliers du répertoire lyrique français.

-La direction musicale de Philippe Jordan. Dans le programme, le patron de l’Orchestre de l’Opéra de Paris avoue être tombé amoureux de la partition, dès sa première rencontre avec elle. Cet "amour" l’inspire. Sa direction, précise, ciselée, d’un raffinement extrême, donne  à entendre toutes les beautés de l’écriture musicale  de ce Saint-Saëns qui le passionne. On peut dire, sans ambage, que le jeune chef est au sommet de son art.

- La Dalila d’Anita Rachvelishvili. La mezzo géorgienne, qui l’année dernière, sur cette même scène, avait été une fabuleuse Amnéris dans "Aïda" de Verdi, laisse ici, une fois encore, éclater son immense talent. Sa voix, aux timbres mordorés, est souple et  projetée sans effort. Les graves  en sont profonds et les aigus, brillants. En outre, la cantatrice est une  actrice hors pair ! Séduction, cruauté, perversité… Elle  sait tout jouer.

-Le Samson d’Aleksandrs Antonenko. Le ténor letton a la voix, la force, le gabarit, et la fragilité de son personnage de Samson, ce colosse aux pieds d’argile …

-Les chœurs. Comme à chaque production de l’Opéra, ils sont somptueux. Et tant pis, si ce compliment finit par faire redite…

Points faibles

-La mise en scène. Sous prétexte de modernité, Damiano Michieletto a transposé l’œuvre. Pourquoi pas ? Encore eût-il fallu que cela ait un sens qui apparaisse clairement. Ce n’est pas le cas. D’autant moins d’ailleurs que sur le plateau, deux époques semblent se télescoper. Fin du XXème, pour les Hébreux, enfermés dans un bâtiment gris et gardés par des soldats munis de mitraillettes, (accessoires très à la mode en ce moment sur les scènes de théâtre !).  Mais Art déco, pour la chambre où Samson et Dalila sont face à face. Non seulement ces parti-pris n’éclairent pas l’œuvre, mais ils lui enlèvent du souffle et du lyrisme.

-Les costumes. Comme ils sont assez hideux, ils ne sont pas seyants. Les robes de Dalila sont particulièrement ratées.

En deux mots

Avec "Faust" et "Carmen", "Samson et Dalila" fut pendant longtemps, dans le trio des opéras français les plus populaires. Depuis vingt-cinq ans, sans qu’on sache très bien pourquoi, il avait été oublié des programmations. Le revoici donc à l’affiche. Pour le plus grand bonheur des amateurs. Car cet opéra est sans doute le meilleur ambassadeur de la  musique française du XIX ème siècle, celle dont les mélodies sont d’une richesse, d’une élégance et d’un charme sans pareil. On ne peut donc que s’y précipiter, surtout si, comme ici, il est dirigé et chanté avec ce talent et ce haut niveau d’exigence.

Et tant pis si l’œil n’est pas comblé, l’oreille est au paradis..

Recommandation

En prioritéEn priorité

malgré la mise en scène et les costumes

Opéra

"Samson et Dalila" de Camille Saint-Saens

Mise en scène Damiano Michieletto

Informations 

Opéra de Paris

Place de la Bastille

75012-Paris

Jusqu'au 5 novembre

Réservation : 0892289090

www.operadeparis.fr

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 14/10/2016 - 19:49
Nous avons des opéras qui se tiennent
ou à redécouvrir mais nous attendons toujours des chanteurs « français ».