En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Les antibiotiques "intelligents" reprogramment le CRISPR pour qu'il aille couper spécifiquement des gènes de résistance aux antibiotiques ou des gènes de virulence. On déclenche donc une réaction auto-immune de la bactérie, qui la force à se "suicider".
Antibiotiques intelligents
Pasteurdon : les scientifiques français progressent dans la recherche contre les bactéries résistantes aux antibiotiques
Publié le 07 octobre 2016
Alors que les bactéries sont aujourd'hui de plus en plus résistantes aux antibiotiques, des chercheurs français travaillent sur des techniques permettant de rendre les antibiotiques plus "intelligents". Actuellement en pleine période d'appel aux dons (jusqu'à ce dimanche), l'Institut Pasteur est à la pointe de ces recherches.
David Bikard est directeur du laboratoire Biologie de synthèse à l'Institut Pasteur et directeur scientifique de la start-up Eligo Bioscience, incubée à l'Institut Pasteur.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Bikard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Bikard est directeur du laboratoire Biologie de synthèse à l'Institut Pasteur et directeur scientifique de la start-up Eligo Bioscience, incubée à l'Institut Pasteur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les bactéries sont aujourd'hui de plus en plus résistantes aux antibiotiques, des chercheurs français travaillent sur des techniques permettant de rendre les antibiotiques plus "intelligents". Actuellement en pleine période d'appel aux dons (jusqu'à ce dimanche), l'Institut Pasteur est à la pointe de ces recherches.

Atlantico : Vous êtes chef du laboratoire Biologie de synthèse à l'Institut Pasteur et travaillez notamment à la mise en place d'antibiotiques "intelligents". Pouvez-vous nous présenter brièvement vos travaux ?

David Bikard : Le sujet principal de travail de mon laboratoire concerne les CRISPR. Derrière ce nom barbare se cache un système que les bactéries utilisent pour se défendre contre les phages, les virus antibactériens. Les CRISPR font pas mal de bruit en ce moment car il y a énormément d'applications en biotechnologie, notamment en thérapie génique. Ce qui a déclenché toute une vague d'applications avec ces CRISPR, c'est la découverte de ciseaux à ADN (appelées nucléases) que l'on est capable de reprogrammer très facilement. Avec ces nucléases, nous pouvons couper n'importe quelle séquence d'ADN extrêmement facilement.

D'une manière un peu plus générale, nous travaillons dans mon laboratoire sur les mécanismes que les bactéries utilisent pour se défendre contre les phages. Nous essayons aussi d'utiliser ces mécanismes, dont les CRISPR, pour aller combattre les bactéries pathogènes et résistantes aux antibiotiques.

Le principe de nos antibiotiques "intelligents" est de reprogrammer le CRISPR pour qu'il aille couper spécifiquement des gènes de résistance aux antibiotiques ou des gènes de virulence. On déclenche donc une réaction auto-immune de la bactérie, qui la force en réalité à se "suicider".

Le développement de la résistance des bactéries rend-il les antibiotiques de moins en moins efficaces aujourd'hui ?

Bien sûr, il y a de plus en plus de résistance aux antibiotiques, et c'est un phénomène largement documenté. Ce problème est connu depuis bien longtemps. Déjà en 1945, Alexander Fleming qui avait découvert la pénicilline (le premier antibiotique) avait mis en garde contre la résistance. Il avait bien vu dans ses expériences qu'il sélectionnait les bactéries résistantes, mais en réalité jusque dans les années 1970-1980, on découvrait toujours de nombreuses et nouvelles molécules antibiotiques. On avait donc toujours de nouvelles molécules à utiliser, et la résistance n'était donc pas vraiment un problème. Or, il n'y a eu presque aucun nouvel antibiotique introduit sur le marché au cours des 30 dernières années, et pendant ce temps-là les résistances s'accumulent de plus en plus rapidement. Cela devient donc très problématique.

L'Institut Pasteur effectue un appel aux dons jusqu'à ce dimanche pour soutenir financièrement la recherche (Pasteurdon). La générosité des particuliers est-elle indispensable aujourd'hui au secteur de la recherche française ?

Cela joue clairement un rôle très important. La plupart des grandes découvertes ne sont pas issues de travaux de recherche appliquée, mais de travaux réalisés pour comprendre des phénomènes physiques ou biologiques. C'est une recherche qui, forcément, est financée par de l'argent public et par les dons. À l'Institut Pasteur, cela représente une part importante du budget et contribue grandement au fait que l'on travaille dans de très bonnes conditions, tout à fait compétitives avec les meilleurs instituts de recherche au monde.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
05.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
07.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
04.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
05.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
06.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires