En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 10 heures 44 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 11 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 14 heures 44 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 15 heures 45 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 16 heures 56 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 18 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 18 heures 44 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 20 heures 27 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 20 heures 44 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 11 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 14 heures 25 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 14 heures 58 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 16 heures 23 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 17 heures 55 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 19 heures 24 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 19 heures 57 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 20 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 21 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Tribune

La gauche est-elle en train de voler la primaire de la droite et du centre ?

Publié le 04 octobre 2016
Alors que Nicolas Sarkozy multiplie les polémiques pour attirer à lui l'attention médiatique et limiter la progression de son adversaire dans les sondages, l'équipe d'Alain Juppé répond dans cette tribune au dernier argument avancé par l'ancien chef de l'Etat : "le vol de la primaire par la gauche".
Maël de Calan est conseiller départemental du Finistère et conseiller d'Alain Juppé.Il est l'auteur de "La vérité sur le programme du Front national" (Plon).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maël de Calan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maël de Calan est conseiller départemental du Finistère et conseiller d'Alain Juppé.Il est l'auteur de "La vérité sur le programme du Front national" (Plon).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que Nicolas Sarkozy multiplie les polémiques pour attirer à lui l'attention médiatique et limiter la progression de son adversaire dans les sondages, l'équipe d'Alain Juppé répond dans cette tribune au dernier argument avancé par l'ancien chef de l'Etat : "le vol de la primaire par la gauche".

A mesure qu’Alain Juppé consolide son avance dans les sondages, son principal adversaire imagine toutes sortes de polémiques pour faire le buzz et concentrer autour de lui l’attention médiatique. Après le burkini, le réchauffement climatique et les Gaulois, voici "le vol de la Primaire par la gauche". De quoi s’agit-il ? Les enquêtes d’opinion relèvent que les participants à la Primaire pourraient être à 80% des électeurs de la droite et du centre – tout va bien pour l’instant – mais aussi à 10% des électeurs du FN, et à 10% des électeurs de gauche, ces derniers étant supposés favorables à Alain Juppé.

Comme d’habitude, on n’y est pas allé de main morte : "si on est élu avec des voix de gauche, c’est qu’on s’apprête à gouverner avec la gauche" dit-on en substance. Il est vrai que Nicolas Sarkozy est un expert du genre, puisqu’après avoir été élu en 2007 sur un programme de droite, il s’est cru obligé de nommer pas moins de 6 ministres de gauche dans son gouvernement : Eric Besson, Jean-Marie Bockel, Jean-Pierre Jouyet, Bernard Kouchner, Martin Hirsch et Fadela Amara (ces deux derniers appelant à voter pour François Hollande en 2012).

De la même manière, ceux qui dénoncent le soutien du Modem à Alain Juppé, se félicitaient en décembre 2015 d’avoir fait alliance avec le Modem dans toute la France pour remporter les élections régionales. Mais passons.

Répondons plutôt à la question suivante : la gauche s’apprête-t-elle à voler la Primaire de la droite ? Cinq éléments devraient rassurer l’équipe de Nicolas Sarkozy, et mettre un terme à cette polémique ridicule.

Premièrement, les électeurs de gauche seront très peu nombreux à participer à la Primaire. Les sondages tablent sur 10% du corps électoral : tous les exemples étrangers indiquent qu’ils seront moins nombreux. C’est une chose d’envisager de voter, c’en est une autre de passer à l’acte en signant une déclaration qui ne souffre aucune ambiguïté : "je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France".

Ensuite, il y a à peu près autant d’électeurs du FN qui envisagent de participer à la Primaire que d’électeurs de gauche, de sorte que leurs votes risquent de s’annuler. On notera au passage que ceux qui s’alarment du "vol de la Primaire par la gauche" ont oublié de dénoncer le "vol de la Primaire par le FN". Suspecter Alain Juppé de préparer une politique de gauche (il propose la retraite à 65 ans, 30 Md€ de baisses d’impôts, 10 000 nouvelles places de prison et le recrutement de milliers de policiers et gendarmes) est à peu près aussi ridicule que d’affirmer que Nicolas Sarkozy s’apprêterait à appliquer le programme du FN au motif qu’il serait soutenu par des électeurs FN.

Troisième élément, Alain Juppé n’a pas besoin des voix de gauche pour gagner. Les choses sont en réalité très simples : Juppé est un candidat de droite, qui défend un programme de droite, et qui est en tête auprès des électeurs de droite. A la fois parce que son programme est jugé comme le plus crédible, et parce que son tempérament et sa hauteur de vue correspondent à ce que les Français attendent d’un président de la République.

Quatrième argument : la droite a grand besoin des déçus de la gauche si elle veut revenir au pouvoir. Dès lors que 51,7% des électeurs ont choisi François Hollande en 2012, nous perdrons en 2017 aussi sûrement qu’en 2012 si nous ne parvenons pas à convaincre une partie d’entre eux de changer d’avis. C’est d’ailleurs le cas à chaque élection : des millions de Français se déterminent en conscience, au regard des candidats et des programmes. Pourquoi les insulter aujourd’hui en parlant de "hordes d’électeurs de gauche", et leur refuser le droit de s’être trompés en 2012 ?

Enfin, si parmi les électeurs de gauche, certains envisagent de voter à la Primaire de la droite non en toute sincérité mais pour manipuler le scrutin, notre ancien Président n’a rien à craindre. Il est en effet le candidat rêvé du PS, le seul qui puisse perdre face à François Hollande et lui offrir la possibilité d’un deuxième mandat.

C’est à cela qu’il faudrait songer. Qui est le seul candidat qui offre à la droite l’assurance de figurer au second tour de la présidentielle, tout en évitant à la France l’humiliation de voir Mme Le Pen virer en tête du premier ? Sur ce point au moins, les enquêtes d’opinion sont très claires : c’est Alain Juppé. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
C3H5.NO3.3
- 04/10/2016 - 16:55
bof
Quelque soit le candidat de droite, Juppé, sarko, ou MLP, un seul mot d'ordre, tout sauf la gauche.

Ensuite, donnons une majorité de droite a l'assemblée, de façon a ce qu'un éventuel président un peu mou soit obligé de prendre de vraies mesures de droite.
cloette
- 04/10/2016 - 15:21
c'est la deuxième ou troisième fois
qu'il fait un bide à la télé . hier une émission lui était consacrée sur fr 3 , à une heure prime Time , il a plombé l'audimat ( dans les 6 % ) , contradiction absolue avec les hauts sondages !
LouisArmandCremet
- 04/10/2016 - 14:03
Faux !!
"Troisième élément, Alain Juppé n’a pas besoin des voix de gauche pour gagner. Les choses sont en réalité très simples : Juppé est un candidat de droite, qui défend un programme de droite, et qui est en tête auprès des électeurs de droite."
C'est absolument faux ! D'abord, le positionnement de Juppé est proche de celui de Hollande actuellement : centre gauche.
Deuxièmement, Juppé est le meilleur représentant de cette plaisanterie : "En France, il existe deux gauches dont l'une s'appelle la droite". Il suffit de regarder ce que proposait le RPR en 1990 pour constater que M Juppé n'a aujourd'hui dans ses idées et son programme, qu'une version centre gauche.
Il a suivi un mouvement de gauchisation de la société française, mouvement qui s'est arrêté il y a 3-4 ans et que M Juppé, a continué, n'ayant pas compris que les temps ont changé.