En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Ces gènes de l'obésité pourront éventuellement impliquer que la personne qui les porte soit un peu plus ronde que la moyenne, et doive accepter que son poids soit plus élevé que la normale.
Fausse excuse
Obésité : non, l'héritage génétique n'empêche pas de perdre du poids
Publié le 10 octobre 2016
Une nouvelle étude publiée dans le "British Medical Jounal" démontre que le "gène de l'obésité" (appelé FTO) n'empêcherait pas de perdre du poids.
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle étude publiée dans le "British Medical Jounal" démontre que le "gène de l'obésité" (appelé FTO) n'empêcherait pas de perdre du poids.

Atlantico : Peut-on déduire de la nouvelle étude publiée dans le British Medical Jounal (voir ici) que l'ADN n'est pas une barrière pour perdre du poids ?

Arnaud Cocaul : Oui tout à fait. Beaucoup de patients en surpoids viennent me consulter en m'expliquant que s'ils sont gros, c'est à cause de leur héritage génétique, ce qui est faux. 

Seule une part infime de la population mondiale des obèses souffre d'une maladie purement génétique (-de 5%), qui implique des traitements hormonaux, médicamenteux ou chirurgicaux. 

Pour le reste, on peut tout à fait avoir un terrain génétique favorisant l'obésité mais pouvoir résister à la malnutrition, et faire de l'exercice physique.

En revanche, ces gènes de l'obésité pourront éventuellement impliquer que la personne qui les porte soit un peu plus ronde que la moyenne, et doive accepter que son poids soit plus élevé que la normale. Dans ces cas-là, rien ne sert de se lancer dans des diètes sans fin, le corps reviendra naturellement à son poids de base. 

Ces nouveaux résultats impliquent-ils une modification ou une revalorisation des méthodes "classiques" pour combattre les obésités ?

Oui. L'obésité est une maladie plurifactorielle, qui implique des réponses multiples. 

Les pouvoirs publics peuvent, par exemple, lancer des campagnes incitant à faire de l'activité physique, ou encore mettre en place des politiques de prix favorisant les fruits et les légumes. 

Un suivi psychologique des personnes souffrant d'obésité est aussi très important, car être obèse aujourd'hui est encore stigmatisé, surtout en France (discrimination à l'embauche, difficultés d'intégration...)

Il faudrait aussi que l'Ordre des médecins éclaircisse et simplifie d'avantage les multiples offres de régime qui sont proposées aujourd'hui au grand public, car les Français ne savent plus ce qui fait réellement perdre du poids sans mettre sa santé en danger. 

A l'inverse, une personne n'ayant pas de "gène de l'obésité" dans son ADN peut-elle devenir obèse ? Développera-t-elle alors un "gène de l'obésité" qu'elle pourra transmettre à ses enfants ?

Toute personne peut devenir obèse suite à une dépression, par exemple, ou encore une prescription à haute dose de cortisone ou de médicaments neuroleptiques qui décuplent l'appétit.  

En effet, nous avons tous en nous une prédisposition à stocker de la graisse, car c'est comme cela que nos ancêtres ont réussi à survivre aux famines. 

A partir d'un certain poids dépassé, il est impossible de revenir en arrière d'un point de vue génétique. S'il s'agit d'une femme, elle pourra alors transmettre son patrimoine génétique favorisant l'obésité à ses enfants pendant ses grossesses.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
05.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
06.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
07.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vacciné
- 10/10/2016 - 13:58
l' hérédité des caractères acquis?
hummm hummm la fin de l'article avance des choses extrêmement douteuses, pour rester poli