En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 57 min 54 sec
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 2 heures 5 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 3 heures 9 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 10 heures 35 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 11 heures 11 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 21 heures 57 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 1 heure 42 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 2 heures 43 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 3 heures 30 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 6 heures 9 sec
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 11 heures 24 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 22 heures 52 min
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
L'alsacien ou le corse sont encore pratiquées mais menacées quand même. D'ici les 50 prochaines années, si rien ne change, il est probable que ces langues disparaissent des pratiques ordinaires.
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
L'alsacien ou le corse sont encore pratiquées mais menacées quand même. D'ici les 50 prochaines années, si rien ne change, il est probable que ces langues disparaissent des pratiques ordinaires.
“Coooooorrrrsica”

Près de la moitié des langues parlées sur Terre en voie de disparition : pourquoi nous risquons de perdre une partie considérable de notre patrimoine culturel, historique et scientifique

Publié le 24 octobre 2016
Sur les 5 000 à 7 000 langues et dialectes parlés sur Terre, environ la moitié devrait disparaître d'ici la fin du siècle. Une évolution qui ne sera pas sans conséquences dans bien des domaines de la vie.
Philippe Blanchet est enseignant-chercheur en sociolinguistique et en didactique de la communication plurilingue et interculturelle. Il est responsable du Master international "Francophonie, Plurilinguisme et Médiation Interculturelle" à l'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Blanchet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Blanchet est enseignant-chercheur en sociolinguistique et en didactique de la communication plurilingue et interculturelle. Il est responsable du Master international "Francophonie, Plurilinguisme et Médiation Interculturelle" à l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur les 5 000 à 7 000 langues et dialectes parlés sur Terre, environ la moitié devrait disparaître d'ici la fin du siècle. Une évolution qui ne sera pas sans conséquences dans bien des domaines de la vie.

Atlantico : Quelles peuvent être les raisons de l'actuelle disparition accélérée des langues humaines parlées sur Terre ?

Philippe Blanchet : Selon l'atlas mondial des langues en danger établi par l'Unesco (voir ici), plus de la moitié des dialectes actuellement parlés sur Terre sont en effet en voie de disparition. 

Cette hécatombe linguistique est d'abord le résultat de deux siècles de colonisation. Nombreux sont les colons à avoir interdit aux premiers occupants de parler leur langue d'origine, comme la France l'a fait avec les Kanaks en Nouvelle-Calédonie par exemple. 

L'autre raison principale qui explique l'actuelle disparition massive des langues est la mise en place, depuis le XIXème siècle, de politiques d'uniformisation des Etats visant notamment à interdire la pratique des langues régionales, comme le breton par exemple.

Dans quelles régions du globe les langues humaines sont-elles les plus menacées ?

Les langues ont d'abord commencé à disparaître massivement sur le continent américain, au cours de la deuxième moitié du XXème siècle. 

Aujourd'hui, c'est principalement l'Afrique, et plus particulièrement l'Afrique centrale, qui voit ses langues s'éteindre les unes après les autres depuis le début du XXIème siècle. 

L'Europe est également en train de perdre un nombre considérable de langues régionales, dont on estime la durée de vie à moins de 50 ans pour la plupart. 

Existe-t-il un moyen de préserver ces langues qui risquent peu à peu de disparaître ? Doit-on se battre pour qu'elles ne disparaissent pas, selon vous, ou doit-on les laisser évoluer naturellement ?

A partir du moment où les usagers d'une langue s'opposent à sa disparition, il est nécessaire de mettre en place des politiques publiques pour la sauver, comme cela a été fait pour le basque, le corse, le breton... C'est même un droit fondamental que l'on doit respecter, car la mort d'une langue entraîne avec elle tout un patrimoine culturel, historique, littéraire, scientifique et médical.

Propos recueillis par Thomas Gorriz

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 25/10/2016 - 10:26
@Vm
Soutenir le français et nos langues régionales n'est pas incompatible.
Mir wolle elsassisch reden un esch ist gut so!
.
Vm
- 25/10/2016 - 05:45
Pourquoi des politiques publiques ?
Pourquoi encore de l'argent de nos impôts. Si une langue n'a plus assez de locuteurs pour survivre alors qu'elle devienne une langue morte !
Ne serait il pas plus opportun de consacrer notre énergie à enseigner correctement le français en France et à l'étranger ? Une grande partie de la population maîtrise tout au plus un ou deux milliers de mots, ce qui fait le lit de tous les démagogues. Nous avons perdu toute notre influence culturelle dans le monde, Maghreb, egypte, Liban, Afrique mais aussi Roumanie, avec le retrait du français et nous nous préoccupons de langues régionales
Benvoyons
- 24/10/2016 - 10:35
En effet depuis 5000 ans environ 30000 langues sont disparues
http://www.axl.cefan.ulaval.ca/Langues/2vital_mortdeslangues.htm
Maintenant avec l'avancée et l'amélioration des traductions simultanées la diminution des langues devraient s'arrêter et même des anciennes langues dites mortes encore utilisées par des chercheurs .