En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 53 min 45 sec
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 2 heures 2 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 5 heures 36 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 6 heures 32 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 7 heures 55 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 11 heures 58 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 1 heure 23 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 2 heures 31 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 4 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 5 heures 42 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 7 heures 17 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 9 heures 23 sec
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 9 heures 40 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 11 heures 59 min
© Hergé/Moulinsart 2016
L'exposition nous confronte à l’œuvre graphique d'Hergé à travers des dizaines de planches originales crayonnées ou à l'encre de Chine de Tintin, mais aussi de ses albums "Quick et Flupke" et "Jo, Zette et Jocko", où son style caractéristique se révèle.
© Hergé/Moulinsart 2016
L'exposition nous confronte à l’œuvre graphique d'Hergé à travers des dizaines de planches originales crayonnées ou à l'encre de Chine de Tintin, mais aussi de ses albums "Quick et Flupke" et "Jo, Zette et Jocko", où son style caractéristique se révèle.
Atlanti-culture

Quand le père de la bande dessinée moderne s'expose

Publié le 30 septembre 2016
Le Grand Palais organise une superbe exposition consacrée à Hergé, artiste curieux de tout. Une expo qui a de quoi passionner bien d'autres que les Tintinophiles...
Pascal Duthuit est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Duthuit pour Culture-Tops.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Duthuit est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Grand Palais organise une superbe exposition consacrée à Hergé, artiste curieux de tout. Une expo qui a de quoi passionner bien d'autres que les Tintinophiles...

Thème 

Hergé, alias Georges Rémi (1907-1983), est au cœur de l'exposition, même si tintin (apparu en 1929) est omniprésent, comme son double mimétique, fil conducteur de ce parcours initiatique pour comprendre l'incroyable vie et personnalité de ce créateur belge de génie.

Cette monographie nous fait plonger dans l'imaginaire de ce grand artiste curieux de tout, pur autodidacte et d'une formidable universalité.

L'exposition nous montre les différents ressorts du processus créatif d'hergé et nous dévoile la "fabrique" de Tintin , les coulisses de la création de ces albums avec toutes ses influences  cinématographiques et artistiques.

Points forts 

L'exposition permet de décrypter l'art d'Hergé, même si nous ne sommes pas tous des tintinophiles.

Le parcours thématique révèle les différents ressorts du processus créatif d'Hergé et l'influence d'autres formes d'art comme la photographie ou le cinéma.

On découvre tout à la fois sa fascination pour les civilisations anciennes et primitives et son admiration pour les artistes avant-gardistes de son temps (Wharhol, Lichtenstein, Fontana, Dubuffet...) 
Hergé apparaît comme un artiste complet, un collectionneur d'art mais aussi comme peintre dans les années 1960.

L'exposition révèle aussi une facette moins connue : une brillante carrière de graphiste publicitaire à travers un ensemble d'affiches d'une grande inventivité, avant de devenir le père de Tintin.

La scénographie chronologique et thématique est très agréable et fluide. On pénètre dans le monde d'Hergé et des aventures de tintin avec une mise en scène habile, ponctuée de maquettes et de panneaux de ces dessins en format XXL.

Quelques vidéos donnent la parole à l'artiste et nous éclairent sur ses étapes créatives, où il multiplie les plans et les perspectives comme dans un story-board cinématographique, révélant un art du découpage et de la mise en scène exceptionnel.

L'exposition nous confronte à l’œuvre graphique d'Hergé à travers des dizaines de planches originales - crayonnées ou à l'encre de Chine de Tintin, mais aussi de ses albums "Quick et Flupke" et "Jo, Zette et Jocko", où se révèle le style caractéristique de l'œuvre d'Hergé : la ligne claire.

Une belle programmation culturelle riche de rencontres, de projections de films et documentaires soutient cette exposition de septembre à novembre, avec une nuit blanche, le samedi 1er octobre, gratuite, de 20h à minuit.

Points faibles

L'exposition ne s'aventure pas assez sur la vie d'Hergé au-delà de son œuvre. 

Derrière le personnage rassurant et lisse de tintin, jeune reporter, se cache une personnalité moins connue que l'on aurait aimé découvrir dans cette exposition dont le contenu semble totalement encadré par les studios Moulinsart, en charge de l'image d'Hergé.

En deux mots 

Hergé, père de la bande dessinée moderne et véritable éponge de notre monde contemporain, a réussi à faire le bonheur de 3 générations successives de lecteurs de 7 à 77 ans, faisant passer la bande dessinée d'un art considéré longtemps comme mineur au rang du "neuvième art". 

Plongeons ou replongeons-nous dans les 24 albums des aventures de Tintin...

Recommandation 

En prioritéEn priorité

Exposition

Hergé

Informations

Grand palais - galeries nationales 

3, avenue eisenhower 75008 paris

Entrée square jean perrin

www.grandpalais.fr

Ouvert du jeudi au lundi de 10h à 20h - fermée le mardi

Nocturne le mercredi de 10h à 22h

Jusqu'au 15 janvier 2017

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 01/10/2016 - 15:11
Hélas!
Il y a des coups de pied au c.l qui se perdent .
clint
- 30/09/2016 - 15:43
Malgré mes peurs, j'ai trouvé cette expo intéressante !
J'avais peur hier qu'il y ait du monde, mais au contraire il n'y avait personne, ce qui permet, quand on est myope de bien voir tous les détails des dessins ! Je la reverrai certainement pour entrer un peu plus dans les détails. Evidemment c'est "lissé" on est dans le politiquement correct !