En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 6 heures 36 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 7 heures 33 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 11 heures 28 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 12 heures 37 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 14 heures 17 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 5 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 7 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 6 heures 54 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 7 heures 39 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 10 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 11 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 11 heures 50 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 14 heures 50 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 7 heures
© Pixabay
Le marché des cigares se tient à flot, voire grandit, contrairement à celui de la cigarette. Une dynamique que l'on doit presque exclusivement à la communauté de passionnés qui continuent d'acheter régulièrement des cigares.
© Pixabay
Le marché des cigares se tient à flot, voire grandit, contrairement à celui de la cigarette. Une dynamique que l'on doit presque exclusivement à la communauté de passionnés qui continuent d'acheter régulièrement des cigares.
"Dieu est un fumeur de Havanes"

Pourquoi le marché du cigare va s'enflammer

Publié le 26 septembre 2016
Si le marché de la cigarette connait une régression dans le monde du fait des campagnes anti-tabac, celui des cigares, au contraire, est en hausse constante. Voici pourquoi.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si le marché de la cigarette connait une régression dans le monde du fait des campagnes anti-tabac, celui des cigares, au contraire, est en hausse constante. Voici pourquoi.

La cigarette fait moins d'adeptes qu'avant, et c'est une bonne chose. En 2015, l'Oms rapportait que quatre milliards d'individus étaient non-fumeurs, contre 3,9 milliards en 2010. Une tendance à attribuer aux nombreuses campagnes anti-tabac véhiculées à travers le monde. Cependant, l'industrie du tabac compte encore un atout dans sa botte : les cigares.

Embargo sur Cuba et mondialisation du marché

En effet, comme le rapporte la BBC, le marché des cigares se tient à flot, voire grandit, contrairement à celui de la cigarette. Une dynamique que l'on doit presque exclusivement à la communauté de passionnés qui continuent d'acheter régulièrement des cigares pour leur consommation personnelle ou pour la revente. Il faut dire que la seconde option est devenue très rentable ces derniers temps : depuis l'assouplissement de l'embargo des États-Unis contre Cuba, la demande se fait plus forte, et les prix des cigares cubains, produits emblématiques de l'île, s'envolent. "Alors que l'embargo s'assouplit, la demande va augmenter à court terme, et l'offre ne sera pas suffisante pour y répondre, ce qui va provoquer la hausse des prix sur du court terme", explique Mitchell Orchant, le propriétaire de CGars, une entreprise londonienne de fabrication de cigares.

"Auparavant, le marché du cigare était composé - et c'est bien la logique de ce marché - des plus distingués et raffinés consommateurs, indique Rocky Patel, le propriétaire d'un magasin de cigares en Floride (États-Unis) interrogé par la BBC. "Aujourd'hui, on trouve des consommateurs de cigares de tous niveaux sociaux". Ce marché a d'ailleurs dépassé les frontières américaines, puisque ces cigares "s'exportent dorénavant très bien en Chine, à Hong Kong, à Singapour, à Macao ou au Japon", complète Mitchell Orchant. "Il y a des collectionneurs tout autour du monde, bien que les principaux se trouvent en Europe ou en Extrême-Orient".

Collectionneurs

La BBC a rencontré Dominique Gyselinck, une riche Belge passionnée de cigares. Après l'acquisition de son premier cigare en 2001, elle n'a cessé d'en acheter davantage et de les collectionner. Elle en a même fait son métier, puisqu'elle a ouvert cinq magasins de vente dédiés à travers son pays. Son faible va pour les cigares "issus de séries spéciales, d'éditions limitées, de collections vintage, et ceux fabriqués durant l'embargo", précise-t-elle. Et son investissement rapporte. Alors que ce sont près de trois millions d'euros que la Belge a injecté dans cette passion, sa collection est désormais estimée à plus de cinq millions d'euros. Les cigares les plus convoités sont ceux faits-main, de marques prestigieuses et provenant de Cuba. Les cigares manufacturés du Nicaragua ou du Honduras sont également de très bonne facture.

Et un facteur augmente significativement la valeur du cigare : le temps. Comme le bon vin, les cigares peuvent – et doivent, diront les connaisseurs – être conservés avant d'être consommés. Mieux encore, certains n'hésitent pas à s'offrir des machines dernier cri pour maintenir des conditions de conservation propres au bon vieillissement du produit. La marque de cigares Gurkha, l'une des plus prestigieuses, a ainsi vendu en 2007 un coffre en édition limitée contenant une centaine de cigares, ainsi qu'un Cognac Louis XIII pour la somme de 125 000 dollars (112 000 euros). Cinq ans plus tard, l'un de ces coffrets a été revendu pour une vente aux enchères au prix de… 658 000 dollars (590 000 euros), faisant alors entrer cette vente dans le Livre Guinness des records, indique Danny Carroll, un passionné de cigare et fondateur du Bombay Cigar Club contacté par la BBC.

Valeur décuplée

Certains cigares, enfin, voient leur valeur décuplée lorsque des personnalités y ont posé leurs lèvres. Ainsi, un cigare à moitié fumé par Winston Churchill s'est vendu à 6 000 dollars lors d'une vente aux enchères. Enfin, les pièces maîtresses des collectionneurs de cigares sont pour le plus souvent des cigares fabriqués "sur mesure", c’est-à-dire avec du tabac sélectionné selon les goûts du consommateur.

En ce moment, investir dans le cigare est donc une très bonne affaire. Pour exemple, comme le dit Mitchelle Orchant, ses clients achètent leurs boîtes de cigares par deux. Pour quelle raison ? "Dans la plupart des cas, ils revendront la deuxième boîte. Comme son prix aura augmenté, cela leur remboursera les deux coffrets qu'ils avaient achetés. De la sorte, les cigares qu'ils ont fumés étaient gratuits". Pas bête.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires