En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 5 min 25 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 51 min 39 sec
décryptage > France
Forum de Paris sur la paix

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

il y a 1 heure 20 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 16 heures 26 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 17 heures 35 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 19 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 20 heures 45 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 1 jour 3 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 1 jour 43 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 18 min 44 sec
décryptage > Terrorisme
Zone de radicalisation

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

il y a 1 heure 4 min
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 15 heures 57 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 17 heures 5 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 20 heures 39 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 21 heures 36 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 22 heures 58 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 jour 9 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
"I have a dream"

Comment Mark Zuckerberg et sa femme veulent guérir le monde entier

Publié le 24 septembre 2016
Au travers de leur fondation, le couple Zuckerberg va investir une grande part de leur fortune personnelle dans la recherche scientifique, dans le but invraisemblable de trouver un vaccin pour toutes les maladies existantes.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au travers de leur fondation, le couple Zuckerberg va investir une grande part de leur fortune personnelle dans la recherche scientifique, dans le but invraisemblable de trouver un vaccin pour toutes les maladies existantes.

Vaincre les maladies dans le monde. Voilà une présomption que l'on n'entend plus que dans la bouche des enfants, gentiment naïfs. C'est pourtant l'objectif assumé par le multimilliardaire Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, et sa femme, Priscilla Chan. À la naissance de leur fille en décembre 2015, le couple a créé une fondation de charité à leur nom, la Chan Zuckerberg Initiative, dans laquelle le couple souhaite investir 99% de leur immense fortune liée au succès mondial de Facebook, estimée à 44,6 milliards de dollars (40 milliards d'euros).

Trois milliards de dollars sur dix ans

Après avoir investi dans l'éducation, en finançant à hauteur de 50 millions de dollars Byju, une startup indienne qui s'applique à démocratiser l'éducation chez les jeunes par le biais d'une application sur smartphone, puis dans le technologie, en injectant quelque 24 millions supplémentaires dans la startup nigériane Andela, qui développe des logiciels, c'est maintenant dans le domaine de la santé que le couple richissime veut concentrer ses efforts, rapporte The Guardian. "Pouvons-nous guérir, prévenir ou contrôler toutes les maladies d'ici la fin du siècle ?". C'est la question qu'a lancé Mark Zuckerberg face aux étudiants de l'Université de California (UCSF), à Sans Francisco (Californie, États-Unis). Une question fantasque aux allures de défi, un défi auquel Zuckerberg compte bien répondre du mieux qu'il peut.

Face au parterre d'étudiants, Mark et Priscilla se sont relayés sur scène pour parler de leur projet. Celui-ci devrait s'articuler en premier lieu sur la recherche médicale contre le cancer, les maladies cardiaques et neuronales, notamment avec l'aide d'un "biohub", une sorte d'incubateur scientifique au sein de l'UCSF dans lequel travailleront les meilleurs scientifiques, sans souci de financement, puisque quelques 600 millions de dollars y seront injectés. Dans un deuxième temps, ces dons seront dirigés vers les "technologies transformatives", c'est à dire celles permettant de modifier l'homme à travers son ADN. Zuckerberg s'explique : "Au fil de l'histoire de la science, la plupart des avancées scientifiques ont été précédées par la création de nouveaux outils et technologies qui nous ont permis de nous ouvrir la voie. Le télescope nous a permis de comprendre l'astronomie et l'univers, le microscope, les cellules et les bactéries afin de développer des traitements pour les maladies infectieuses, tandis que le séquençage de ADN nous habilite à lutter contre le cancer et les maladies génétiques".

Dans les pas de Bill Gates

L'objectif est bien évidemment incommensurable. "C'est un gros défi", reconnaît Zuckerberg. Mais une action de philanthropie bienvenue de la part de ces riches parmi les riches, motivée par l'envie de bâtir l'avenir, dont le retour en investissement ne se calcule par en dollars. "En investissant aujourd'hui dans la science, nous espérons construire un futur dans lequel nos enfants pourront vivre de longues et enrichissantes vies", indique Piscilla Chan. Il ne s'agit pas, bien sûr, d'éradiquer les bactéries de la surface du globe. "Cela ne veut pas dire que nous ne serons jamais malades, mais que nos enfants, et que les enfants de nos enfants, le seront bien moins souvent", ajoute-t-elle. Un projet que le couple a mûri pendant deux ans, durant lesquels ils ont pu échanger avec de nombreux lauréats de prix Nobel.

La décision a été saluée par le plus grand philanthrope de tous les temps, Bill Gates. Le PDG de Microsoft et homme le plus riche du monde selon Forbes à la fortune estimée à plus de 80 milliards de dollars (72 milliards d'euros) lègue, au travers de la fondation Bill & Melinda Gates Foundation qu'il a créée en 2000 avec sa femme, plus de quatre milliards de dollars chaque année dans des programmes d'éducation, de santé ou encore de sport, comme il est indiqué dans cette vidéo :

Mieux vaut prévenir que guérir

"La Chan Zuckerberg Initiative fait déjà un excellent travail en ce qui concerne l'amélioration de l'éducation de tous les étudiants. […] Nous ne pouvons pas vaincre les maladies avec nos instruments actuels. Nous ne pourrons développer un vaccin contre le Sida ou la malaria que par la science. […] Je n'ai aucun doute sur le fait que nous ferons d'énormes progrès sur ces maladies et que nous sauverons ainsi des millions de vies, faisant du monde un meilleur endroit", a-t-il déclaré, lors de la conférence.

Si ces trois milliards que Zuckerberg compte mettre sur la table en dix ans sont bien modestes à côté des quelque 34 milliards investis par le gouvernement américain rien que pour la lutte contre le Sida en 2017, et que le projet de vaincre la maladie reste un mirage selon les chercheurs interrogés par la BBC, il s'agit tout de même d'une somme qui peut faire la différence, estime The Atlantic. Car comme précisé dans l'article, cet investissement ne servira pas à la recherche "classique" pratiquée dans les laboratoires et les hôpitaux, mais bien à des expérimentations hors des sentiers battus. Utile, alors qu'une énorme des sommes investies dans les institutions sanitaires ne servent qu'aux traitements médicaux et à la recherche basique destinés aux patients. En privilégiant le secteur de la recherche, Zuckerberg et Chan préfèrent donc prévenir que guérir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lionel73
- 24/09/2016 - 11:34
oui Paul Emiste
comme dirait un écrit Juif , le Zohar ... la gauche c'est le diable ... et mème l'Islam donne la gauche pour les damnés ....... biensur tel le Diable , la gauche ne pense qu'a jouer les séducteurs 100% ..
Paul Emiste
- 24/09/2016 - 11:00
Et oui...
Une fois de plus on voit les "méchants" capitalistes donner des milliards de leur propre argent pour le bien d´autrui, alors que nos socialos, millionnaires de la république , de ceux qui vomissent sur le grand capital, distribuent les milliards des autres pour s´acheter un électorat d´assistés professionnels á la botte.