En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 5 heures 43 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 7 heures 25 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 10 heures 23 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 11 heures 25 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 13 heures 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 16 heures 9 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 17 heures 46 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 6 heures 42 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 8 heures 44 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 10 heures 55 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 12 heures 50 sec
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 14 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 17 heures 33 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 17 heures 59 min
© Bibliothèque nationale de France / Wikipedia
En 1893-1894, la France est complètement paniquée par les attentats, qui visaient les institutions mais aussi la population civile.
© Bibliothèque nationale de France / Wikipedia
En 1893-1894, la France est complètement paniquée par les attentats, qui visaient les institutions mais aussi la population civile.
Souvenez-vous des anarchistes !

La France a déjà survécu à une violente vague de terrorisme intérieur il y a longtemps et voilà ce que l'on peut en apprendre

Publié le 23 septembre 2016
A la fin du XIXème siècle, la IIIème République est confrontée à une vague d'attentats "anarchistes" sans précédent. Civils, chef d'Etat et ministres seront visés jusqu'à la Première Guerre mondiale. Une séquence qui donna lieu notamment aux lois scélérates, qui réprimaient la complicité intellectuelle avec l'idéologie anarchiste.
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A la fin du XIXème siècle, la IIIème République est confrontée à une vague d'attentats "anarchistes" sans précédent. Civils, chef d'Etat et ministres seront visés jusqu'à la Première Guerre mondiale. Une séquence qui donna lieu notamment aux lois scélérates, qui réprimaient la complicité intellectuelle avec l'idéologie anarchiste.

Atlantico : Depuis l'attaque de Mohammed Merah en mars 2012, la France est entrée dans une séquence de terrorisme où les principaux instigateurs sont nés et ont été élevés en France. Est-ce que la première fois que cela arrive dans l'histoire du pays ? A quels moments dans l'histoire de France le pays a-t-il été confronté à cette configuration de terrorisme ?

François Bernard Huyghe : Bien entendu, la France n'a pas attendu 2012 et Mohammed Merah pour voir des terroristes nés en France, disposant d'un passeport français, et pratiquant la violence spectacle. Comme aux États-Unis, la France a eu un très grand courant de terrorisme "anarchiste" à partir de 1880, devenu très sanglant à partir de 1891 où des anarchistes comme Ravachol ou encore Vaillant posaient des bombes contre des juges, des bourgeois... Ils périront tous sur l'échafaud, mais il faut réaliser que la France de 1890 jusqu'à environ la première guerre mondiale a vécu une terreur sans nom, en voyant des chefs d'État, des ministres se faire tuer et l'instabilité politique que l'on peut imaginer. Son idéologie se distinguait par son antiétatisme d'extrême gauche et anarchiste.

L'ampleur de cette vague terroriste a atteint un tel degré que la France adopte en 1893-1894 les lois scélérates, lesquelles réprimaient notamment la complicité intellectuelle avec l'anarchisme. Cette longue expérience au tournant du XXème siècle s'est terminée notamment grâce à une police extrêmement efficace, et avec l'aide de la concurrence du communisme russe, en particulier après la révolution de 1917 qui le remplace comme puissance dominante à l'extrême gauche. En effet, le communisme russe s'était largement construit en refusant l'attentat individuel. N'oublions pas que le frère de Lénine a été pendu pour terrorisme...

Mais la France a aussi connu d'autres périodes où le terrorisme était issu de son sein. Ceux des indépendantistes par exemple (ETA, Corse), des actions liées au contexte international. Les attentats ont aussi permis à leurs auteurs de créer une pression sur la France, c'est ce qu'on a appelé la diplomatie par les bombes. On se souvient de la vague du FLN, et de l'OAS, qui se sont réglées une fois leur indépendance acquise. Encore une fois la police a été très efficace. D'ailleurs nous l'avons aussi été contre Al-Qaida : après le 11 septembre, la France n'a pas connu d'équivalent de l'attentat de Madrid ou de Londres, et on en a empêché d'autres d'envergure comme celui de la cathédrale de Strasbourg).

Qu'est-ce que nous devons tirer comme expérience de ces différents épisodes, combien de temps ont-elles duré, et quelles ont été les réponses efficaces ? La proposition de Nathalie Kosciusko-Morizet visant à interdire le salafisme pourrait s'apparenter à l'intention de la loi scélérate par exemple.

Les salafistes ne passent pas forcément au terrorisme, même si je pense qu'il faut combattre le fondamentalisme.

En 1893-1894, la France est complètement paniquée par les attentats, qui visaient les institutions mais aussi la population civile. La France a donc fait adopter les lois scélérates pour réprimer le mouvement anarchiste et son apologie, mais aussi la complicité intellectuelle, c'est-à-dire les intellectuels, journalistes qui étaient complaisants envers les anarchistes. Étaient donc réprimés la presse anarchiste, très développée (certains journaux donnaient la recette de bombes…). Ces lois ont donc élargi l'horizon de la répression intellectuelle comme par exemple la "propagande par le fait".

Aujourd'hui, les débats accordent une place importante au respect de l'Etat de droit. Quelle a été la place accordée au respect des valeurs dites démocratiques ?

Tous les principes démocratiques n'ont pas forcément été respectés pour lutter contre le terrorisme… A travers l'état d'urgence, les lois scélérates… La France a connu des périodes où certaines libertés ordinaires ont été suspendues. Mais elle est toujours restée une République, aucune dictature militaire n'a jamais été mise en place.

Les groupes terroristes finissent tous un jour. Soit ils gagnent (le FLN a eu son État), soit ils se convertissent au processus démocratique (comme l'ETA ou les mouvements indépendantistes corses). Ce qui marche contre le terrorisme, c'est une bonne répression policière, et peu de lois d'exception. L'Italie par exemple est venue à bout d'un terrorisme effroyable, qui a fait plusieurs milliers de victimes, et pourtant le pouvoir a toujours été élus au suffrage universel. La présence de repentis est également très importante, tout comme des tribunaux qui fonctionnent.

Le jihadisme islamique n'existera plus en France dans 40 ans, soit parce qu'on les aura eu, soit parce que nous serons devenus un émirat.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 25/09/2016 - 21:05
Je ne suis pas d'accord
Aucune comparaison entre les périodes évoquées et notre pays qui se plie régulièrement à l'islam. Le Prophete a ordonné à tous les musulmans de faire le Dhjiad et de conquérir le monde entier pour en faire un immense Califat. La France se laisse faire et en paiera le prix lourdement. N'oublions pas qu'ils ont l'obligation unique de suivre le Coran, c.-à-d l'instauration de la charia seule loi à acceptable , et la charia n'accepte pas les lois des pays qu'ils occupent en particulier en Europe. Si l'on compte comme le dit Kanner ( ministre PS) qu'il y a déjà 13 millions de musulmans, un peu moins de 20%, sans compter les sans papiers et ceux qui arrivent tous les jours, on peut être certain que leur minorité pourra repousser tous les projets à l'Assemblée qui ne leur conviennent pas. La semie démocratie que l'on connaît ne sera pas libre de ses lois. C'est très grave. N'oublions pas les DOM-TOM. Mayotte est la plus grande maternité de France et qu'il n'est pas rare qu'ils aient une dizaine d'enfants, futurs électeurs. La situation est grave et l'état ment en nous disant qu'il n'y a que 5% de musulmans ( chiffre qui ne change pas depuis des années)
zouk
- 25/09/2016 - 11:40
Anarchistes
Que nos politiciens n'ont-ils pas le courage de leurs ancêtres! Mais ceux-là n'avaient pas pour adversaires toute une presse larmoyante dans le "respect de la légalité républicaine" apanage de la gauche faible et lâche type PS.
zouk
- 25/09/2016 - 11:35
Le précedent du terrorisme anarchique
Les terroristes anarchistes n'étaient qu'une toute petite pincée, il était facile de les éliminer