En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

01.

Pourquoi les taches solaires disparaissent ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 4 heures 17 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 6 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 10 heures 38 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 12 heures 7 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 12 heures 8 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 12 heures 31 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 13 heures 10 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 5 heures 47 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 9 heures 12 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 11 heures 21 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 12 heures 6 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 12 heures 8 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 12 heures 9 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 13 heures 36 min
© Reuters
Lorsque l'on souhaite pratiquer un sport dans une optique de santé, il est nécessaire de prendre conseil auprès de personnes qualifiées comme des coaches ayant des qualifications nécessaires pour les donner.
© Reuters
Lorsque l'on souhaite pratiquer un sport dans une optique de santé, il est nécessaire de prendre conseil auprès de personnes qualifiées comme des coaches ayant des qualifications nécessaires pour les donner.
Sous pression sociale

Le sport, ce n’est pas toujours bon pour la santé : ces dangers qui menacent les hommes qui fréquentent les salles de musculation alors qu’ils détestent ça

Publié le 30 septembre 2016
Une étude publiée dans le Journal of Strength and Conditioning Research fait état de l'augmentation du nombre d'hommes côtoyant les salles de sport, non pas par plaisir mais par pression sociale. Les raisons évoquées sont avant tout d'ordre social et liées à une image auquel les hommes se doivent de correspondre.
Philippe Godin est professeur à l'université de Louvain, docteur en éducation physique et psychologue du sport. Il est président de la société belge francophone de psychologie du sport, ancien athlète et entraîneur.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Godin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Godin est professeur à l'université de Louvain, docteur en éducation physique et psychologue du sport. Il est président de la société belge francophone de psychologie du sport, ancien athlète et entraîneur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude publiée dans le Journal of Strength and Conditioning Research fait état de l'augmentation du nombre d'hommes côtoyant les salles de sport, non pas par plaisir mais par pression sociale. Les raisons évoquées sont avant tout d'ordre social et liées à une image auquel les hommes se doivent de correspondre.

Atlantico : Selon une étude britannico-australienne publiée dans le Journal of Strength and Conditioning Research, de plus en plus d'hommes fréquenteraient la salle de sport, non pas par plaisir, mais à cause de la pression sociale. Comment expliqueriez-vous le fait que les hommes sont de plus en plus nombreux à fréquenter une salle de sport, non pas dans un souci de bien-être mais à cause d'une certaine pression sociale ?

Philippe Godin : Je pense que cette pression sociale existe dans tous les domaines, donc il n'y a pas de raisons qu'elle ne se manifeste pas dans le secteur du sport et de l'image. Toutes les valeurs de force, de puissance, d'équilibre, de résistance au stress que le sport est censé transmettre va se retrouver dans le milieu de l'entreprise ou de l'économie. Mais le sport n'est pas aussi magnifiant qu'on le prétend. De nombreuses dérives ou risques délétères existent.

Nous vivons dans une société où l'homme et la femme doivent montrer des signes de force et de robustesse, surtout dans le milieu du travail. Ils doivent montrer une forme d'équilibre, de bien-être et de santé. Nous n'avons jamais eu autant de publications sur l'amélioration de la santé alors que paradoxalement, nous savons que les pratiques alimentaires augmentent tous les risques liés à une mauvaise alimentation. On se dirige vers une vraie dichotomie de la société.

Mais les personnes concernées par cette culture de l'image ne concernent qu'une petite partie de la population, de l'ordre de 4 à 5%. Par exemple, les cadres ou les dirigeants d'entreprise se doivent de donner une image de performance, de beauté, ou une image que l'on retrouve dans les magazines. Ce n'est pas pour rien que ces personnes-là se mettent à pratiquer la boxe. C'est un moyen d'améliorer son endurance et de montrer sa combativité. Il y a véritablement deux discours qui s'entrechoquent. D'une part, celui affirmant que l'activité physique est un facteur de santé, et d'autre part celui qui est mû par les valeurs que l'on vient d'évoquer et qui ne sont pas pratiquées dans une optique de santé.

Fréquenter les salles de sport ou pratiquer un exercice physique à cause de la pression sociale est-il vraiment bon pour la santé ? Quels risques cela peut-il engendrer ?

Si le sport n'est pratiqué que dans un certain contexte et dans certaines conditions, il peut avoir des effets délétères monumentaux. Il faut faire une distinction entre deux catégories de personnes :

La première, ce sont des employés ou des cadres qui ont pratiqué le sport dans leur jeunesse, qui ont appris les valeurs du sport et se sont arrêtées pour diverses raisons. Ce type de personnes savent ce que le sport signifie et la façon dont il doit être pratiqué.

La deuxième catégorie, ce sont les personnes qui n'ont jamais pratiqué de sport et qui sont influencées par les autres. Ces personnes commenceront à le pratiquer sans aucune base de prophylaxie, sans la forme physique adéquate et sans une certaine idée des risques. Ils ont plus de chances d'encourir des risques physiques (musculaire, articulaire, etc.) et cardiaques (hypertension, risque cardio-pulmonaire, risque accru d'accident vasculaire-cérébral). Si le système physique d'une personne n'a pas été habitué à une pratique sportive qui peut être intensive ou exagérée ou si le sport ne correspond pas à des normes imposées à l'âge de la personne, à son sexe ou à ses pathologies, les risques liés au sport sont décuplés.

Lorsque l'on souhaite pratiquer un sport dans une optique de santé, il est nécessaire de prendre conseil auprès de personnes qualifiées comme des coaches ayant des qualifications nécessaires pour les donner. D'autre part, tout ce mouvement pour les trails, marathon, semi-marathons etc. concourent à mener des individus à devenir dépendant, avec toutes les conséquences psychologiques, sociales ou relationnelles que cela entraîne. J'ai dans mes consultations des athlètes de 50 ans qui se lèvent à 5h du matin et rentrent chez eux à 10h du soir. Cela crée des difficultés au sein du couple, du cercle familial, de l'alimentation. Pour les personnes qui se mettent au sport et n'arrivent pas à atteindre un certain objectif, ils vont s'imaginer être moins bons que ce qu'ils croyaient pouvoir devenir en le pratiquant.

Doit-on se forcer à faire de l'exercice physique, même si l'on déteste ça ? Existent-ils des moyens ou astuces pour pallier un manque d'appétence pour l'exercice physique ? 

En tant qu'ancien professeur d'éducation physique, je dirais que non. Il y a des personnes qui ne sont pas faites pour le faire. Certaines personnes refusent cette dictature du sport et sont tout à faits épanouies en faisant tout autre chose, comme les choses qu'elles aiment ou qui les passionnent par exemple. Il n'est pas nécessaire de pratiquer le sport à outrance pour se sentir bien.

Propos recueillis par Thomas Gorriz

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

01.

Pourquoi les taches solaires disparaissent ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
emem
- 28/09/2016 - 11:29
Culture de l'image
Je ne sais pas si le sport est bon pour la santé mais, si Donald Trump ressemblait à Brad Pitt plutôt qu'à un pitbull, il aurait beaucoup plus de chances d'être élu.
Souvenez-vous de Kennedy.