En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Happy Hour Atlantico

17 millions d'euros : le coût annuel d'un ministre

Publié le 31 janvier 2012
Chaque soir de la semaine avant de quitter le bureau, les 3 chiffres du jour pour briller en société... ou à la machine à café.
Timetosignoff.fr, c'est l'email qui tous les soirs résume l'actualité du jour et en deux minutes fait de vous la personne la mieux informée de votre entourage.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Timetosignoff.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Timetosignoff.fr, c'est l'email qui tous les soirs résume l'actualité du jour et en deux minutes fait de vous la personne la mieux informée de votre entourage.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chaque soir de la semaine avant de quitter le bureau, les 3 chiffres du jour pour briller en société... ou à la machine à café.

A propos de le vente par Dassault de 126 Rafale à l’Inde, le montant total du contrat remporté s’élève à 9,1 milliards d’euros, soit 72 millions par appareil… plus de deux fois moins cher que le coût payé par la France (152 millions d’euros par Rafale) selon la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Forces Armées du Sénat

A propos du train de vie de l’Etat, le député René Dosière qui s’est spécialisé sur cette question calcule qu’un ministre « coûte » à la collectivité près de 17 millions d'euros par an (ce total comprend les frais de personnel, la communication, le loyer théorique, les frais de fonctionnement et le train de vie), le parlementaire ajoute qu’une réduction du nombre des ministres à 15, permettrait une économie d'environ 1 milliard d'euro sur la durée d'un quinquennat

A propos du coût du nucléaire, la Cour des Comptes publie aujourd’hui le résultat de ses travaux d’évaluation du coût réel du Megawatt / heure nucléaire produit en France. Selon la haute juridiction, une fois réintégrés les coûts de retraitement des déchets, démantèlement des installations et consolidations des centrales (décidées post Fukushima), le MW/h d’origine nucléaire ressort en France à 54 euros, là où EDF le vend 42 (prix fixé par le Gouvernement)

A lire sur Timetosignoff.fr

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

07.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

Hadopi : vivra ? vivra pas ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cloberval
- 31/01/2012 - 23:57
Le coût d'un ministre et de 20 conseillers
et celui des services de sécurité et du petit personnel de chacun !
Tant qu'il y est il pourrait ajouter le cout des armées au ministre de la Défense!
En fait Fillon a pris de sévères mesures d'économies en réduisant le personnel des ministres à 20 conseillers (Mauroy avait jusqu'à 60 flamands roses!) . On se demandait même si un seul socialiste du Nord était dans sa Mairie la semaine!
Les centaines de conseillers licenciés par Fillon dans tous les ministères vont faire sa fête à Dosière et à ses collaborateurs parlementaires .
De plus Fillon ne dispose pas de fonds spéciaux comme Jospin.
A ce sujet les services de Matignon comportaient 600 personnes selon son rapport sur l'emploi des fonds secrets de 2001 et elles ont touché 24 M de Francs en liquide primes nettes d'impôt en 2001.
Et Dosière n'a rien dit !
Combien coutait par mois l'honorable Jospin qui avait tant d'effectifs officiels et tant de ressources occultes?
AVFF
- 31/01/2012 - 20:57
16 millions gaspillés...
1 million d'euros (6 657 000 francs.. c'est bien assez.