En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 44 min 17 sec
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 3 heures 9 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 4 heures 22 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 6 heures 59 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 7 heures 58 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 8 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 9 heures 13 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 9 heures 37 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 10 heures 12 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 3 heures 33 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 5 heures 34 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 6 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 8 heures 37 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 8 heures 59 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 9 heures 31 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 10 heures 13 min
© Reuters
© Reuters
Publicités mensongères

Non, les boissons énergétiques que boivent les sportifs des JO de Rio n’amélioreront pas les performances de vos enfants (et peuvent même leur causer du tort)

Publié le 16 août 2016
Normalement destinées aux sportifs de haut niveau, les spots publicitaires diffusés lors des JO de Rio visent clairement à pousser le grand public à consommer sans modération toutes ces boissons énergétiques (Powerade, Vitaminwater, Gatorade, Drinkbodyarmor, Aspire...) dont raffolent particulièrement les enfants.
Patrick Tounian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Normalement destinées aux sportifs de haut niveau, les spots publicitaires diffusés lors des JO de Rio visent clairement à pousser le grand public à consommer sans modération toutes ces boissons énergétiques (Powerade, Vitaminwater, Gatorade, Drinkbodyarmor, Aspire...) dont raffolent particulièrement les enfants.

Atlantico : Powerade, Vitaminwater, Gatorade, Drinkbodyarmor, Aspire... A l'occasion des Jeux Olympiques, les marques de boissons destinées aux sportifs de haut niveau multiplient les annonces publicitaires, boostant par la même occasion leurs ventes au grand public, et notamment aux enfants, qui rêvent de devenir champions en consommant la même chose qu'eux. Ces boissons, accessibles au grand public, sont-elles bénéfiques pour les enfants ? 

Patrick Tounian : D'abord, il faut bien faire la différence entre les boissons "énergétiques", comme Powerade ou Gatorade (les plus consommées en France), et les boissons "énergisantes", comme le Red Bull. Les boissons "énergisantes" ne doivent pas être consommées avant ou pendant une activité physique par les enfants, car elles contiennent de la taurine et de la caféine qui accélèrent le rythme cardiaque alors que l’effort va également augmenter la fréquence cardiaque. 

Concernant les boissons "énergétiques", elles sont bénéfiques pour les enfants qui font du sport à haut niveau, notamment lorsqu'ils ont à fournir un effort long et intense, comme lors d'un match de tennis par exemple. En revanche, elles ne sont pas nécessaires pour les enfants qui ne font du sport qu'à titre amateur, occasionnellement ou pas du tout, et leur consommation n'améliora en aucun cas leurs performances sportives, comme veulent le faire croire les publicités diffusées lors de ces Jeux Olympiques de Rio en les présentant comme une sorte de "dopant" universel. 

De quoi sont composées ces boissons destinées aux sportifs de haut niveau ? Pourquoi en consomment-ils ?

Ces boissons "énergétiques" sont toutes composées des mêmes éléments. Elles contiennent des glucides (glucose, fructose, saccharose), du sodium, du potassium et éventuellement un peu de calcium. De plus, elles sont conçues de manière à ce qu'elles passent le plus vite dans le sang. 

En effet, lors d'un effort prolongé, le corps finit par épuiser sa production de glucides musculaires, et élimine beaucoup de sodium et de potassium via la transpiration. Consommer une boisson "énergétique" permet au sportif de haut niveau de pallier le manque de glucides musculaires et de compenser la perte sudorale de sodium et de potassium, et ainsi de pouvoir poursuivre son effort. Sans ce nouvel apport, un joueur de tennis par exemple sera en grande difficulté pour terminer son match, handicapé par un manque d’énergie et des troubles hydroélectrolytiques.

Ces boissons peuvent aussi être consommées après un effort long et intense dans le but de récupérer plus rapidement.

L'American Academy of Pediatrics stipule au sujet des boissons énergétiques que "l'ingestion quotidienne de glucides via des boissons destinées aux sportifs de haut niveau par les enfants et les adolescents devrait être évitée ou au moins limitée", et que "l'eau devrait être la principale source d'hydratation pour les enfants et les adolescents". Etes-vous d'accord avec ces recommandations ? 

Oui et non.

Oui, parce que, comme toutes les autres boissons sucrées présentes sur le marché, les boissons énergisantes contiennent des glucides qui peuvent couper la faim, uniquement si elles sont consommées en excès, ce qui peut amener un enfant à souffrir de carences alimentaires. Les boissons énergétiques sont de plus très onéreuses, et ne méritent pas un tel investissement si son enfant ne fait pas du sport de manière intensive, comme je l'ai expliqué plus haut. Pour les sportifs occasionnels, l’eau est suffisante pour s’hydrater au cours de l’effort. Mais retenons dans tous les cas qu’il est très important de bien s’hydrater quand on fait du sport, notamment quand il fait chaud.

Et non, parce que quand on étudie leur composition, on peut constater qu'elles contiennent deux fois moins de sucres que toutes les boissons sucrées présentes sur le marché, du jus de fruit au Coca-Cola. Les boissons "énergétiques" n'ont donc pas lieu d'être plus ciblées que les autres boissons sucrées présentes sur le marché par l'American Academy of Pediatrics.

De manière plus générale, que conseillez-vous aux parents comme boissons pour hydrater leurs enfants ?

Pour tout ce qui concerne l'hydratation quotidienne, c'est-à-dire quand l'enfant a soif, il faut bien évidemment privilégier l'eau, plate ou gazeuse. 

Après, laisser régulièrement son enfant consommer pour le plaisir des boissons sucrées, qu'elles soient "énergétiques" ou autres, n'a absolument rien de nocif. Il faut juste rester vigilant à ce qu'elles soient bien identifiées par l'enfant comme des boissons "plaisir" et non comme le moyen principal d'étancher leur soif. Dans ce cas, le seul critère de choix qui doit primer n'est autre que le goût de l'enfant ; s'il préfère le goût des boissons "énergétiques", les parents n'ont pas à culpabiliser de lui en acheter.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires