En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Hardcore Gameuse
Comment les jeux vidéos sont devenus des "militants féministes"
Publié le 12 août 2016
De plus en plus de joueuses et davantage de femmes chez les game-designers ont permis de renverser au moins partiellement la tendance au sexisme dans les jeux-vidéos. Sans compter la mobilisation et le poids de nombreuses organisations féministes.
Michael Stora est psychologue-psychanalyste, président de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora est psychologue-psychanalyste, président de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De plus en plus de joueuses et davantage de femmes chez les game-designers ont permis de renverser au moins partiellement la tendance au sexisme dans les jeux-vidéos. Sans compter la mobilisation et le poids de nombreuses organisations féministes.

Atlantico : La tendance voulant que les jeux vidéo contribuent à sexualiser les personnages féminins tend à diminuer ces dernières années, selon des recherches menées par l'Université d'Indiana aux Etats-Unis. Quelles sont les raisons qui pourraient expliquer la baisse de la sexualisation des personnages féminins dans les jeux vidéo ?

Michael Stora : Le monde du jeu vidéo a connu pas mal de polémiques, pas simplement à cause de la sexualisation des avatars, mais aussi du fait que ceux-ci étaient souvent mis dans des situations de violence ou maltraités. On jetait un pavé dans la marre du machisme des gamers.

Le jeu vidéo a longtemps été considéré comme machiste et réservé aux garçons, avec souvent des valeurs un peu machistes, même si on peut nuancer ça en disant que le geek n'est pas forcément un macho lui-même. Dans un jeu à la troisième personne, l'avatar est comme une marionnette que vous pouvez manipuler, et on constate dans pas mal de gros succès comme GTA (Grand Theft Auto) ou Assassin Creed's, que les femmes avaient souvent des rôles secondaires et il était possible de les manipuler, de les violenter ou même de les tuer.

Il y a eu une levée de boucliers de la part de la communauté, comme la vidéoblogueuse Anita Sarkeesian qui a dénoncé le machisme et la maltraitance des personnages féminins. Je pense qu'il y a eu une évolution nécessaire, que le monde du jeu vidéo se féminise et qu'il y a une augmentation du nombre de joueuses, que ce soit dans les casual games (jeux occasionnels) sur portable ou dans les jeux plus traditionnels. Mais derrière, il y également la volonté de revenir à un discours un peu plus correct.

On peut également penser à l'influence des associations féministes, qui sont très puissantes aux Etats-Unis.

Faut-il voir dans cette baisse une tendance plus globale, qui s'inscrit également dans les secteurs audiovisuels et de la culture en général ?

Le jeu vidéo a été longtemps une culture réservée aux hommes. Donc la féminisation des joueurs, des game designers ou des personnes travaillant dans le monde des jeux vidéo favorisent des autres perceptions. Tout en sachant que parmi les pro-gamers (joueur professionnel), il y a des joueuses emblématiques qui commencent à apparaître et qu'il y a également une augmentation des personnages principaux féminins. On peut prendre comme exemple le personnage Bayonneta (du jeu vidéo éponyme), qui est pour moi l'archétype d'une femme loin d'être victime.

Que peut nous dire en général le secteur des jeux vidéo sur la place de la femme et l'évolution des mœurs dans la société ?

On peut dire que la possibilité de pouvoir jouer des personnages féminins dans les jeux vidéo ou de choisir une héroïne témoigne d'un changement et d'une certaine évolution des mœurs car il y a quelques années, cela n'était pas très présent. Je pense que cette évolution ne se situe pas seulement dans le jeu en lui-même mais plutôt dans le fait que les femmes actuelles sont des joueuses. La génération Y, voir X, fait que les filles ont plus de visibilité dans le monde du jeu vidéo et assument plus facilement cette position, à l'image de leur pulsions sexuelles.

Propos recueillis par Thomas Gorriz

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
06.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
07.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
03.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
04.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires