En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 3 heures 44 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 4 heures 27 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 6 heures 55 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 7 heures 39 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 8 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 9 heures 46 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 10 heures 10 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 10 heures 45 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 4 heures 8 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 5 heures 38 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 7 heures 10 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 8 heures 8 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 9 heures 5 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 10 heures 15 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 10 heures 36 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 10 heures 55 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 11 heures 6 min
© Brigitte Enguérand
Un divertissement dans lequel Molière et Lully ont voulu imbriquer le théâtre et la musique, mêlant également le chant à la danse.
© Brigitte Enguérand
Un divertissement dans lequel Molière et Lully ont voulu imbriquer le théâtre et la musique, mêlant également le chant à la danse.
Atlanti-culture

Un Molière peu connu et qui gagne vraiment à l'être

Publié le 04 juillet 2016
"Monsieur De Pourceaugnac" est une farce totale, noire, cruelle, électrisante, d'une modernité inattendue. Bravo Les Bouffes du Nord !
Véronique Guionin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Guionin est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Monsieur De Pourceaugnac" est une farce totale, noire, cruelle, électrisante, d'une modernité inattendue. Bravo Les Bouffes du Nord !

L'auteur

Il n'est sans doute pas nécessaire que je vous raconte la vie de Molière...

Par contre, sachez que cette comédie-ballet fut crée par la troupe de Molière, pour le divertissement du roi Louis XIV, à Chambord, le 6 octobre 1669.

Thème

Oronte décide de donner sa fille en mariage a un hobereau de province, monsieur de Pourceaugnac. Celui-ci monte à Paris pour les épousailles alors que la belle a déjà un amoureux. Les tourtereaux, avec la complicité (rémunérée) de deux intrigants, vont s'employer à ridiculiser et terroriser le pauvre monsieur de Pourceaugnac jusqu'à lui faire fuir l'enfer de la capitale pour son Limousin. 

Points forts

1 Un divertissement dans lequel Molière et Lully ont voulu imbriquer le théâtre et la musique, mêlant également le chant à la danse. Dans ce spectacle revisité, les neuf instrumentistes des Arts florissants (clavecin en tête, tenu depuis le 1° juillet et jusqu'à la fin, par William Christie en personne) prennent place sur scène pour un dialogue constant avec les acteurs. 

2 Dans cette pièce remarquablement interprétée par un ensemble d'acteurs travaillant en parfaite osmose, le fond du divertissement est beaucoup plus tragique qu'il n'y paraît. Le pauvre Pourceaugnac, martyrisé, finit par éveiller une sincère compassion. Face à lui et à sa perte progressive de repères, les joyeux comparses manigancent jusqu'à l'excès des scénarios rocambolesques, imbriquant au texte des danses échevelées, des numéros dignes des guignols, numéros rehaussés d'accents divers et autres déguisements. La farçe est totale, électrisante, noire, cruelle mais finira bien pour les amoureux. 

3 Dans le Paris des années 1950, le personnage de monsieur de Pourceaugnac montant pour la première fois à Paris reste tout aussi décalé que Molière le concevait en 1669. Gilles Privat, magnifique, dans un beau moment de théâtre, donne à ce hobereau, brave homme étayé de certitudes sociales, une consistance et une vulnérabilité qui le rendent attendrissant. Il porte le drame à son paroxysme au travers d'un Pourceaugnac éperdu, fuyant Paris déguisé en femme, triste héros pathétique et meurtri. 

4 Tout est permis dans l'espace scène des Bouffes du Nord. Les musiciens sont acteurs, les décors virevoltent, des jeunes gens à bicyclette circulent dans la ville, une voiture verte aussi d'où sortent des toréros d'opérette...

Points faibles

Il est réellement difficile de suivre le texte lorsqu'il arrive aux acteurs- pas très souvent, Dieu merci- de  parler très vite et de prendre des accents qui le rendent inintelligible.

En deux mots

Une soirée qui électrise le théâtre. Musique et comédie (même dramatique) mêlées font de ce royal divertissement théâtral, transposé mais fidèle à l'esprit de Molière, un moment d'une modernité inattendue et combien savoureux. 

Molière devait sourire, amusé, heureux, quelque part dans la salle.... 

Recommandation

En prioritéEn priorité

Informations

Théâtre des Bouffes du Nord

37 (bis) boulevard de La Chapelle 75010 Paris

Réservation: 01 46 07 34 50

ATTENTION: dernière, le 9 juillet 

Théâtre

   Monsieur De Pourceaugnac

   Comédie-Ballet de Molière et Lully

   Mise en scène: Clément Hervieu-Léger

   Direction Musicale du spectacle: William Christie

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires