En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

05.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

06.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

07.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 33 min 27 sec
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 14 heures 55 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 15 heures 58 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 17 heures 48 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 20 heures 5 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 21 heures 23 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 22 heures 51 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 23 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 1 heure 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 14 heures 43 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 15 heures 30 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 16 heures 58 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 19 heures 29 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 21 heures 6 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 21 heures 43 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 22 heures 28 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 1 jour 36 min
© Pixabay/ bykst
© Pixabay/ bykst
Cachez ce sein...

Puberté précoce : les conséquences désastreuses sur la santé des jeunes filles désormais observables sur le long terme

Publié le 15 juillet 2016
Partout dans le monde, les jeunes filles sont de plus en plus nombreuses à souffrir d'une puberté précoce, définie par l'âge d'apparition prématurée des caractères sexuels (avant 8 ans chez la fille et 9 ans chez le garçon). Un phénomène dont les conséquences sur le long terme sont désormais observables par les scientifiques.
Olivier Puel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Puel est pédiatre endocrinologue co-fondateur de l’Association Française des Pédiatres Endocrinologues Libéraux (Afpel).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Partout dans le monde, les jeunes filles sont de plus en plus nombreuses à souffrir d'une puberté précoce, définie par l'âge d'apparition prématurée des caractères sexuels (avant 8 ans chez la fille et 9 ans chez le garçon). Un phénomène dont les conséquences sur le long terme sont désormais observables par les scientifiques.

Atlantico : Dans son nouveau livre "The New Puberty: How to Navigate Early Development in Today’s Girls", la pédiatre endocrinologue Louise Greenspan s'alarme des résultats d'une étude récente (voir ici) qui démontre que l'âge médian de l'apparition des premiers signes de puberté varie selon la race, la médiane la plus basse étant de 8,8 ans pour les filles noires, et la plus élevée de 9,7 pour les filles asiatiques (puisque ce sont les âges médians, cela signifie que la moitié des filles se développent encore plus tôt que cela). Les filles du monde entier sont-elles effectivement plus nombreuses à avoir une puberté de plus en plus précoce ? A quand remonte ce phénomène ? 

Olivier Puel : C'est un problème de santé publique qui touche essentiellement les petites filles, et qui a commencé à prendre de l'ampleur il y a une trentaine d'années (le taitement est né en 1985).

 

Une puberté précoce est diagnostiquée lorsqu'une jeune enfant a à la fois les seins qui commencent à se développer et une pilosité de plus en plus apparente.

 

Les filles du monde entier sont effectivement plus nombreuses à avoir une puberté de plus en plus précoce. En 1850, en France, les premières règles survenaient en moyenne à l’âge de 16 ans. Aujourd’hui, le curseur s’est déplacé à 12,6 ans. Selon une étude de l'INVES encore non publiée, le ratio des victimes de puberté précoce en France serait de 2,68 pour 10 000 filles. Par ailleurs, les jeunes Américaines atteignent également l'âge de la puberté de plus en plus tôt, selon une étude publiée lundi dans la revue Pediatrics. Environ 15% d’entre elles montrent ainsi des signes de puberté précoce, comme un développement des seins dès 7 ans, ou une apparition de poils pubiens dès 8 ans pour près de 20% d'entre elles. A sept ans, une petite fille blanche sur 10 (10,4%) montre des signes de puberté ainsi que près d'un quart des fillettes noires (23,4%) et 14,9% des hispaniques. A huit ans, 19,1% des petites filles, toutes origines confondues, ont des poils pubiens tandis que ces chiffres grimpent à 31,6% pour les enfants noires et à 18,9% pour les hispaniques. Une étude danoise publiée en 2009 avait de son côté observé la puberté chez les filles de deux échantillons européens à 15 ans d'écart entre 1991-1993 et 2006-2008. Cette étude avait ainsi montré que le développement des seins chez les jeunes filles intervenait en 2006 1,02 an plus tôt qu'en 1991.

 

Louise Greenspan insiste notamment dans son nouveau livre sur les effets néfastes que peut avoir une puberté précoce sur le long terme, tant sur le plan physiologique que psychologique. Quels sont ces effets et quelle est leur relation avec une puberté précoce ?

Ce nouveau livre de Louise Greenspan est en effet très intéressant, car on commence à avoir beaucoup de recul sur la puberté précoce, ce qui permet d'estimer son impact sur la santé à long terme.

 

Biologiquement, les jeunes filles qui ont souffert d'une puberté précoce seraient plus à même de devenir obèses (avec tous les problèmes de santé qui vont avec : hypertension, diabète, problèmes cardiaques...), de développer des cancers, des kystes aux ovaires, ou encore une masculinisation de certaines parties du corps.

 

Psychologiquement, les jeunes filles qui ont souffert d'une puberté précoce ont tendance à perdre leur virginité plus tôt. Elles ont aussi tendance à souffrir plus que la moyenne de troubles dépressifs.


Comment traiter une puberté précoce  ? 

Il s’agit d’un traitement de freination pubertaire grâce à l’utilisation d’un produit de synthèse qui freine la sécrétion des hormones hypophysaires de la puberté. En France, on peut prescrire : le Decapeptyl, le Gonapeptyl ou l’Enantone qui sont des produits d’action prolongée (4 semaines), ou très prolongée (12 semaines). Les produits sont injectés par voie intra-musculaire ou sous-cutanée.

Le traitement est stoppé quand l'âge de la puberté moyenne des jeunes filles est atteint (entre 9 et 13 ans). Il est jugé très efficace.

Sait-on quelles sont les causes qui font baisser l'âge de la puberté chez les filles ?

Les raisons de l’avancement de l’âge de la puberté chez les filles restent encore assez floues ; rien n'a été formellement prouvé, en Europe ou aux Etats-Unis.

 

Néanmoins, cette augmentation du phénomène peut être liée à plusieurs raisons. La première vient très certainement du fait que les conditions nutritionnelles et environnementales ont changé et que les petites filles, qui sont les principales touchées, deviennent plus corpulentes plus tôt. Or, il y a une relation entre le déclenchement de la puberté et la corpulence de l'enfant. C'est une constatation que l'on fait dans plusieurs pays industrialisés car l'amélioration des conditions nutritionnels et les conditions de bonne santé font qu'on observe un démarrage plus prématuré qu'auparavant.

 

La deuxième circonstance que l'on peut invoquer découle de l'environnement de l'enfant. En effet, la précocité est également liée à l'influence de certains dérivés de produits chimiques, pesticides, etc. qui se répandent dans l'environnement, entrent dans l'organisme et se comportent comme ce que l'on appelle des interrupteurs hormonaux. Ces derniers ont de multiples conséquences : ils expliquent la baisse de la fertilité masculine que l'on constate depuis quelques années mais ils seraient également mis en cause dans le déclenchement de certains cancers et dans l'augmentation de la fréquence des malformations des organes génitaux chez les petits garçons.
 

Qu'en est-il chez les garçons ?

Ce phénomène touche très peu les garçons, nous n'avons donc que très peu de données sur la question, insuffisantes pour en tirer des conclusions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 15/07/2016 - 11:54
Une piste
Supprimez les bouteilles en plastique. Elles produisent des œstrogènes ! C'est une cause environnementale de puberté précoce, d’obésité et d’infertilité masculine. Mais c’est bizarre comme aucun des spécialistes intervenants dans la presse ne parle jamais de cette cause !
Ganesha
- 15/07/2016 - 10:21
Commentateurs vedettes
Lisez l'avant-dernier paragraphe : citation : ''La deuxième circonstance que l'on peut invoquer découle de l'environnement de l'enfant''. Aurons-nous, comme d'habitude, quelques commentateurs vedettes qui vont venir écrire : ''Meuh, non, tout cela est faux, cela n'a aucune importance'' !