En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

05.

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

06.

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

07.

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Atout contre le virus
StopCovid : la Cnil autorise l’application de traçage pour lutter contre le coronavirus
il y a 6 min 5 sec
décryptage > France
Monde d'après

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

La BCE et la Cour de Karlsruhe

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Economie
Disparition

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

il y a 3 heures 58 min
décryptage > France
Danger public

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les entreprises aspirent à plus de Made in France, moins de CO2... mais surtout pas à la décroissance

il y a 5 heures 15 min
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 15 heures 52 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 18 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 20 heures 4 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 20 heures 42 min
pépite vidéo > International
Menace pour les récoltes
L’Inde fait face à une invasion de criquets
il y a 36 min 2 sec
décryptage > Economie
Politique industrielle

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Sport
Activité physique

L’avenir en demi-teinte pour le sport en ville par temps de pandémie

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Economie
Génération Covid-19

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

il y a 4 heures 7 min
décryptage > International
Stratégie

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Santé
Réforme

Ségur de la santé : voilà pourquoi l’argent seul ne réglera pas les problèmes des hôpitaux français

il y a 5 heures 43 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 16 heures 7 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 19 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 20 heures 19 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 21 heures 46 min
© Reuters
© Reuters
Summer of web

Petit parfum de dépression sur les vacances d’été 2016 des Français

Publié le 01 juillet 2016
Les vacances se suivent mais ne se ressemblent pas ! Cet été, les destinations changent sous l'impulsion de la géopolitique, les pratiques sous l'influence des nouvelles technologies et les motivations selon l'humeur très fluctuante des Français.
Jean-Michel Hoerner, professeur de géopolitique émérite et président honoraire de l'Université de Perpignan, enseignant-chercheur à l'IDRAC-IEFT, auteur avec Catherine Sicart de Tourisme, une affaire de classe (Balzac Editeur, 2015)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Hoerner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Hoerner, professeur de géopolitique émérite et président honoraire de l'Université de Perpignan, enseignant-chercheur à l'IDRAC-IEFT, auteur avec Catherine Sicart de Tourisme, une affaire de classe (Balzac Editeur, 2015)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les vacances se suivent mais ne se ressemblent pas ! Cet été, les destinations changent sous l'impulsion de la géopolitique, les pratiques sous l'influence des nouvelles technologies et les motivations selon l'humeur très fluctuante des Français.

Atlantico : A-t-on déjà une idée des destinations des Français pour cet été ? Plage ou campagne ? Etranger ou France ?

Jean-Michel Hoerner : Les destinations de vacances des Français pendant cet été 2016 seront sans doute liées au climat qui est détestable depuis des mois, aux inquiétudes dues au terrorisme qui est toujours présent et aux conditions sociales qui ne se sont pas améliorées. On sait que les trois quarts des Français prennent des vacances surtout en France, où la campagne a toujours beaucoup de succès, et les plages, si le temps s’améliore, seront sans doute également assez recherchées. Il est certain, en tout cas, que l’année 2016 ne sera pas un grand crû, comme l’indiquent les actuelles réservations hôtelières : elles ne concernent pas la majorité des touristes mais leur baisse significative donne la tendance.

Que veulent les vacanciers pour 2016 ? Ont-ils des attentes particulières ?

On peut avoir l’impression que, cette année, les Français ne sont pas très ambitieux dans leur choix de vacances. Cela est dû probablement au terrorisme ambiant qui est très décourageant. Certes, les menaces ne sont pas insupportables mais l’ambiance se prête mal aux voyages de loisirs. On le constate, par exemple, à propos de la compétition de football de l’Euro 2016 : bien qu’il y ait beaucoup de visiteurs, notamment étrangers, et finalement peu de problèmes de sécurité pour l’instant, on a le sentiment de vivre une distraction par défaut ! Le cœur n’y est pas et le vote du Brexit au Royaume-Uni semble rendre la fête encore plus impossible… Il suffit de regarder le cours des actions du groupe hôtelier AccorHotels en Bourse : malgré l’intérêt d’investisseurs chinois, il ne cesse de baisser. Même financièrement, le cœur n’y est pas !

En cette période difficile, partir en vacances est une vraie dépense : quel budget les Français comptent-ils consacrer à leurs vacances en 2016 ?

Le tourisme est la première activité économique mondiale et française. Par exemple, les touristes français dépensent près de 50 milliards d’euros en France et plus de la moitié de cette somme à l’étranger : c’est considérable. Certes, cette année pourrait conduire à moins de dépenses mais ce sera tout de même de cet ordre. On oublie de dire que 15% de la population seulement consacre un budget important à ses voyages touristiques et que cet engagement reste peu lié à la conjoncture. Le tourisme de masse, qui existe toujours, n’est plus un phénomène important et c’est pourquoi, avec mon amie Catherine Sicart, on a écrit un livre sur le Tourisme, une affaire de classe (Balzac Éditeur, 2015). Par conséquent, les facteurs qui contrarient les voyages sont d’ordre plus géopolitique : les revenus, la sécurité, l’ambiance générale par exemple. Nous vivons des temps difficiles et si une activité peut être reportée, c’est bien le tourisme !

Quels outils privilégient-ils pour préparer leurs vacances ?

Ou les vacances restent coutumières et se ressemblent année après année, ne nécessitant pas beaucoup d’engagement. Ou, au contraire – mais ce ne serait peut-être pas le cas cette année – elles requièrent beaucoup de préparatifs. Par exemple, pour les séjours les plus sophistiqués, notamment à l’étranger ou qui exigent un hôtel, les touristes français font appel aux réseaux internet et, notamment aux sites de réservation en ligne. Ils peuvent même chercher des hébergements collaboratifs grâce à Airbnb ou Abritel, ce qui donne plus de piment à leurs voyages. Il est possible que ces nouveaux engagements augmentent le désir de partir et de privilégier les découvertes. Cependant, une fois encore, ce sera la classe moyenne supérieure qui choisira cette voie. Cela pourrait être notre conclusion : nous ne sommes pas dans un contexte favorisant les voyages et donc le tourisme, mais nous pensons que la diversification des choix, les nouvelles réservations, des sites inconnus ou jadis peu accessibles qui s’offrent à tous, peuvent révolutionner la traditionnelle activité des vacances d’été.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires