En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

06.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

07.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 51 min 11 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 2 heures 23 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 3 heures 20 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 4 heures 18 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 5 heures 28 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 5 heures 49 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Media
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Michel Drucker, le pater familias du PAF

il y a 6 heures 23 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 2 heures 8 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 2 heures 52 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 3 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 4 heures 59 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 5 heures 22 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 5 heures 57 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Edouard Balladur, ou les caprices du destin

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Robots, intelligence artificielle : qu’est-ce qui va fondamentalement changer pour votre métier ?

il y a 6 heures 23 min
© Reuters
© Reuters
A l’Ouest, un peu de nouveau

Enfin une contre-attaque face aux populistes : quand Hillary Clinton ouvre enfin les yeux sur les ravages de la mondialisation et de la technologie sur un bon nombre d’électeurs des pays développés

Publié le 24 juin 2016
Dans un entretien accordé le 23 juin au Washington Post, Hillary Clinton a dit comprendre ce que vivaient les perdants de la mondialisation et de la technologie. Même si faire ce diagnostic est essentiel, il lui reste, à elle comme aux dirigeants des autres pays développés, à proposer un modèle qui permette de relancer l'emploi de façon durable.
Philippe Aghion
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Aghion est un économiste français. Il a enseigné à l'université Harvard ainsi qu'à l'École d'économie de Paris. Depuis octobre 2015 il enseigne également au Collège de France.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien accordé le 23 juin au Washington Post, Hillary Clinton a dit comprendre ce que vivaient les perdants de la mondialisation et de la technologie. Même si faire ce diagnostic est essentiel, il lui reste, à elle comme aux dirigeants des autres pays développés, à proposer un modèle qui permette de relancer l'emploi de façon durable.

Atlantico : Dans une interview donnée au Washington Post, Hillary Clinton a déclaré : "Je respecte les craintes, la peur et même la colère éprouvée par de nombreuses personnes (...) parce que les avancées de la mondialisation et de la technologie ont réellement détruit l'avenir de nombreux emplois." Alors que ce type de discours est plus régulièrement tenu par des candidats "populistes", Hillary Clinton vient-elle de poser la première pierre d'une certaine prise de conscience, au sein des partis de gouvernement occidentaux ? Qu'a-t-on à en apprendre en France ?

Philippe Aghion : Je pense que cela pose la question plus générale de comment réorganiser le Code du travail et le marché du travail à l'heure des délocalisations et de l'émergence du numérique. Il faut prendre en compte ces nouvelles données afin d'éviter que cette évolution générale aboutisse à des situations individuelles de précarité. Je pense que les pays qui s'en sortiront dans les années à venir sont ceux qui adoptent une attitude que je qualifierais de danoise, qui consiste à mettre l'accent sur la formation et les garanties de revenu. On parle beaucoup de revenu universel, et d'autres modes de ce type : c'est qu'il faut impérativement que les gens aient une garantie de revenu, tout d'abord parce qu'ils ont leur famille à soutenir. Et en plus de cela, il faut garantir une certaine forme d'accès aux soins, aux retraites, etc. Evidemment, il ne faut pas transformer cela en assistanat : toute la question c'est de maintenir dans le même temps l'incitation à travailler. Il est bien évident qu'il faut qu'en travaillant, on puisse gagner plus qu'en ne travaillant pas. 

Mais, en même temps, il faut éviter qu'une frange de la population ne tombe dans la précarité. C'est ce qui nourrit l'électorat de Trump et autres populistes. 

En cela, les Danois ont pris de l'avance sur les autres, sans pour autant avoir tout résolu, car ils ont trouvé une flexisécurité. Par exemple, quand on perd son emploi au Danemark, on touche 90% de son salaire jusqu'à un certain niveau, on reçoit une formation, et enfin on reçoit une aide pour retrouver un emploi. Dans le même temps, on a accès gratuitement à l'éducation, la santé etc. 

Je pense qu'il s'agit de piliers fondamentaux. Les pays comme les nôtres qui ne garantissent pas ces services publics créent une angoisse légitime dans la population. Ce sont ce genre de problème qui créent des frustrations. En ce sens, Hillary Clinton a raison de faire ce constat. Mais reste à voir ce qu'elle compte faire…

Justement, pour faire face à ces effets pervers de la mondialisation, Hillary Clinton propose plusieurs mesures, telles que l'injection de centaines de milliards dans des dépenses d'infrastructure, de nouvelles possibilités offertes aux salariés en termes de congés payés et maladie ou encore l'augmentation des impôts pour les plus riches. En quoi ces mesures sont-elles susceptibles de répondre efficacement aux problèmes soulevés par Hillary Clinton ? Quelles sont les autres mesures qui pourraient permettre un redressement de la situation ?

Cela ne suffit pas ! Il faut un vrai système de sécurisation des parcours. Et un vrai programme de formation professionnelle. De même, il faut que dès l'éducation, la barre soit mise plus haut : grâce à une éducation de plus haut niveau, les gens sont beaucoup plus mobiles avec un socle éducatif important. Il faut que dès l'enfance, l'éducation permette cela : d'où la nécessité de réduire drastiquement les frais universitaires qui sont beaucoup trop élevés aux Etats-Unis. Cet accès inégalitaire est à réformer. Et pour ce qui est de la formation secondaire, tout manque ! Il faut que l'impôt serve à quelque chose. 

En France, c'est nettement mieux qu'aux Etats-Unis. Nous avons un accès gratuit à la santé et un système éducatif bien plus égalitaire. Mais nous avons de grandes carences, car notre système de formation professionnelle ne fonctionne pas et l'Etat ne met pas d'argent dans l'allocation chômage. Au Danemark, c'est l'Etat qui finance les allocations chômage. L'Etat en France devrait abonder les fonds de l'allocation chômage. Evidemment pour cela, il faudrait mener une réforme de l'Etat et prendre de l'argent ailleurs. Et c'est là que la réforme du "millefeuilles" est importante (réforme territoriale).

Peut-on donc considérer que Hillary Clinton ouvre réellement la voie à un nouveau discours prenant en compte le diagnostic effectué par d'autres, tout en y apportant des réponses différentes ? Cette nouvelle approche peut-elle faire tache d'huile en Europe ? De quelle manière ? Comment pourrait-elle se manifester dans nos pays, notamment au regard des enjeux européens ?

Je pense qu'il est important qu'Hillary Clinton s'adresse à ces gens-là. En revanche, les réponses qu'elle donne sont très insuffisantes. Elles sont, comme de nombreux pays occidentaux, très en deçà du modèle scandinave qui me parait le plus pertinent pour traiter ces problèmes. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 24/06/2016 - 19:41
:D
(putain, j'ai été plus rapide que ganesha, sur ce coup la. :D:D:D)
Jardinier
- 24/06/2016 - 19:32
La bonne solution serait
D'aller vers le système simple de revenu universel. Au départ ça fait peur, mais plus de système de retraite en Ponzi, plus d'immigration nécessaire pour colmater une natalité défaillante, plus de régime des intermittents, plus d'entrave au licenciement, plus de plan social obligatoire, plus de smic, etc, etc, etc, etc, etc, etc, etc, etc...........
Et tout ça pour un cout sensiblement égal. Ce n'est même pas de la redistribution supplémentaire.
Oyentin
- 24/06/2016 - 11:51
Hillary?
Comment savoir si elle ment? Simple, quand elle ment ses lèvres bougent.