En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Atlanti-culture
"On dirait nous" : une merveilleuse histoire d'amour
Publié le 23 juin 2016
Le dernier roman de Didier van Cauwelaert est un délicieux cocktail de fantaisie, de drôlerie et d'amour. C'est rocambolesque, profond et captivant.
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le dernier roman de Didier van Cauwelaert est un délicieux cocktail de fantaisie, de drôlerie et d'amour. C'est rocambolesque, profond et captivant.
L'auteur
 
 Né en 1960, Didier van Cauwelaert  est un auteur à succès, qui a obtenu le prix Roger Nimier en 1984 pour Poisson d’amour et le prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple. Citons quelques-uns de ses romans récents : Le père adopté (2007), La femme de nos vies (2013), Jules (2015) et un de ses essais, Le nouveau dictionnairede l’impossible (2015).
 
Le thème 
 
Le narrateur, Illan, doux rêveur, et Soline, violoncelliste d’une beauté radieuse, compensent leurs déboires financiers par un amour torride. Ils rencontrent leurs « vieux » voisins d’en face, amoureux depuis cinquante ans comme au premier jour, Georges et Yoa ; lui, linguiste spécialiste du « tlingit », a « rendu » sa langue à sa femme, originaire de cette tribu amérindienne du même nom, du sud de l’Alaska. Le charme opère immédiatement ! La fascination réciproque est telle qu’une proposition indécente des plus âgés va bouleverser la vie des jeunes … Il s’agit d’une réincarnation de Yoa, condamnée à court terme par la maladie de Charcot, dans l’enfant, qu’ils voudront bien concevoir contre une somme d’argent conséquente !  Voilà le point de départ d’une histoire rocambolesque, pleine de péripéties plus inattendues les unes que les autres dans un univers enchanteur.
 
Points forts
 
• « On dirait nous », une phrase-titre, qui ouvre et ferme une merveilleuse histoire d’amour en miroir : ces deux couples de générations différentes partagent le même éblouissement mutuel, la même tendresse infinie, la même intelligence du cœur et le même humour.
• Le personnage de Soline : ravissante, spontanée, d’une ardeur lumineuse, une femme sublime et tellement séduisante ! 
• Le narrateur, Illan, un dilettante sympathique, qui essaie de vendre des plantes-alarmes, tout en se livrant à des petites « magouilles » immobilières ;  orphelin trop tôt, il ne se sentait  indispensable à personne, il va enfin trouver un but, en se lançant avec Soline dans ce beau projet de migration des âmes.
• La complicité entre Soline et Yoa grâce à la musique : « deux femmes sensuelles, aimées, artistes, deux musiciennes en lien fusionnel avec leur instrument, deux amies spontanées qui ne pourront rien se refuser. »
• Au-delà de la comédie sentimentale et du ton léger ou malicieux, un roman plus profond qu’il n’y paraît : des sujets de réflexion sont abordés, comme la fidélité, la paternité, la transmission, la maladie, la mort, les failles de l’enfance, l’harmonie entre l’homme et la nature …
• Un style primesautier, dont le lecteur se régale.
 
Points faibles
 
Je n’en vois pas, sauf peut-être une liberté de langage, non sans verdeur, dans certaines scènes.
 
En deux mots
 
Captivé, amusé, bousculé dans ses croyances, le lecteur adhère totalement à cette histoire extravagante, grâce au talent  de Didier van Cauwelaert, fait d’un sens de l’humour sans cesse renouvelé, d’une sorte de candeur touchante, d’une autodérision jamais loin, mais aussi d’une curiosité pour les univers insolites et d’un élan vers tout ce qui embellit la vie. Un délicieux cocktail de fantaisie, de drôlerie et d’amour à déguster avec gourmandise !
 
Une phrase
 
« Au réveil, je me suis dit que le fait d’incarner le dernier espoir de ces vieux amoureux en partance, ces deux inséparables qui avaient réinséré nos rêves dans la réalité afin de s’y reloger, allait donner à notre couple ce qui lui manquait. Un but. » p.146
 
Recommandation
 
                                  EN PRIORITE
 
On dirait nous
de Didier van Cauwelaert
Ed. Albin Michel
355 pages
 

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires