En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

07.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 10 min 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 51 min 43 sec
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 2 heures 14 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 2 heures 35 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 3 heures 7 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 5 heures 18 min
décryptage > France
Professeur décapité

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 36 min 17 sec
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 1 heure 35 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 2 heures 19 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 2 heures 50 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 3 heures 14 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 3 heures 49 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 4 heures 11 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 4 heures 54 min
décryptage > France
Lutter sans renier ses principes

La démocratie face au piège du traitement de ses ennemis (islamistes) : petites munitions intellectuelles pour résister aux sophistes

il y a 5 heures 36 min
décryptage > France
Ecœurant

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

il y a 5 heures 50 min
© Capture d'écran Youtube
© Capture d'écran Youtube
Censure

Sadiq Khan : l’étrange complaisance de la gauche

Publié le 21 juin 2016
Le maire de Londres, Sadiq Khan, a d’ores et déjà commencé à prendre des mesures qui ne manquent pas d’inquiéter. Pourtant, la France, et singulièrement la gauche française, observent un étrange silence sur des décisions qui témoignent d’une intention claire de modifier les représentations occidentales.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le maire de Londres, Sadiq Khan, a d’ores et déjà commencé à prendre des mesures qui ne manquent pas d’inquiéter. Pourtant, la France, et singulièrement la gauche française, observent un étrange silence sur des décisions qui témoignent d’une intention claire de modifier les représentations occidentales.

Sadiq Khan et les femmes sveltes

Il l’avait dit pendant sa campagne électorale : Sadiq Khan n’aime pas les femmes sveltes et veut lutter contre leur représentation publicitaire. Il a donc ordonné à la compagnie publique londonienne de transports en commun de boycotter les publicités incitant les femmes à avoir un corps parfait.

As the father of two teenage girls, I am extremely concerned about this kind of advertising which can demean people, particularly women, and make them ashamed of their bodies. It is high time it came to an end".

Nobody should feel pressurised, while they travel on the Tube or bus, into unrealistic expectations surrounding their bodies and I want to send a clear message to the advertising industry about this.”

<En tant que père de deux adolescentes, je suis fortement inquiet par ce type de publicité qui peuvent humilier les gens, particulièrement les femmes, et leur donner honte de leur corps. Il est grand temps que cela cesse.

Personne ne devrait subir la pression, quand il voyage en métro ou en bus, de ces attentes irréalistes à propos de son corps et je veux envoyer un message clair à l’industrie publicitaire à ce propos.>

Et voilà comment la censure se justifie au nom du respect de la femme et de son corps, antienne bien connue de tous ceux qui justifient le voile islamique.

Le journal islamique Katibin s’en est d’ailleurs félicité :

Malgré les critiques de personnes dénonçant faussement la volonté du maire de confession musulmane de vouloir imposer les règles islamiques, saluons cette initiative visant à redonner confiance à la femme et à bannir ces représentations qui s’avèrent être idéalisées mais en aucun cas le reflet de la gente féminine actuelle.

Le même Katibin.fr publiait fin avril 2016 un plaidoyer pour le voile qui disait notamment ceci :

Dieu donne de la valeur et de la dignité à la femme en lui demandant de se couvrir et de n’exposer ses atouts qu’aux personnes les plus proches. Son corps n’est pas un objet, sa beauté n’est pas un moyen de rentabiliser des produits ou d’attirer les regards sur des spots publicitaires. La femme est bien plus que cela, elle a bien plus de valeur. (…)

Pour moi, être féministe, ce n’est pas s’exposer à moitié nue pour réclamer ses droits. Etre féministe c’est avoir le contrôle sur qui je suis, sur mon identité en tant que femme, sur ce que je veux exposer ou non de mon corps ou de ma beauté.

On retrouve bien ici la parenté étroite, pour ne pas dire le cousinage, entre la morale féministe et la morale islamiste.

Et on saluera aussi l’habileté du maire de Londres à s’emparer des thèmes préférés par les minorités de gauche pour justifier une mesure morale, rigoriste, liberticide, qui constitue un premier doigt dans l’engrenage d’une censure religieuse.

Le silence français sur la question

L’annonce de cette première vague de censure publicitaire a suscité un silence assez large en France. Le Monde s’est contenté de répercuter une dépêche d’agence, sans relever de point particulièrement gênant dans cette mesure spectaculaire. Le quotidien français mentionne juste cette information comme si elle était normal :

La compagnie de transports londoniens (TfL – Transport for London) et ses partenaires publicitaires (dont JC Decaux) devront donc mettre en place un groupe de surveillance qui sera chargé de passer en revue toutes les publicités susceptibles d’être affichées dans les transports.

Surveiller toutes les publicités affichées dans les transports… en quoi est-ce gênant ? C’est vrai. Ce n’est pas comme si nous vivions en démocratie.

Les partisans du Brexit opposés à la censure

Curieusement, les critiques les plus acerbes contre la décision de Khan sont venues du camp du Brexit, qui y ont vu (à juste titre) un déni de démocratie. On lira avec intérêt l’article de Spiked intitulé: "Nous ne sommes pas les petites filles de Khan". Il y est rappelé que Khan n’a pas tenu sa promesse de geler les prix des transports à Londres, mais bien celle de censurer la publicité.

Au-delà de ce point, l’article souligne combien la décision de Khan met en cause la liberté de conscience des femmes, supposées être des enfants fragiles à protéger contre un monde trop agressif.

Le reste de la presse anglaise n’a pas jugé utile de prendre position sur le sujet… en dehors de quelques articles sporadiques dénonçant l’infantilisation des femmes qui commence.

Khan partisan du "Remain"

Au passage, on aura noté que Khan s’est exprimé dans la presse contre le Brexit sur des arguments qui laissent songeurs.

"And staying in the EU is also the way we can be most true to our British values and our history. The Leave campaign try and sell the false notion that being part of Europe means we are somehow less British. But the very opposite is true. The true patriotic case is to remain and lead in Europe, not to turn our back on our history of being open, outward-looking and willing to engage with the world".

<Et rester dans l’UE est aussi notre façon d’être les plus fidèles à nos valeurs britanniques et à notre histoire. La campagne pour le Brexit tente de vendre la fausse idée qu’être dans l’Europe veut dire que nous sommes moins britanniques. Mais le complet opposé est vrai. La vraie posture patriotique est de rester et d’avancer en Europe, pas de tourner le dos à notre histoire d’ouverture, d’anticipation et de volonté de composer avec le monde.>

Il faudrait désormais décrypter le discours européiste de l’ouverture d’esprit… un superbe symbole caché d’une perte assumée d’identité.

Le patriotisme de Khan semble en tout cas très bien s’accommoder d’une indifférence pour la patrimoine architectural londonien, et d’une préférence pour un urbanisme commercial débridé qui éclipse l’histoire de la ville.

Les femmes reléguées au fond de la salle par le Labour ?

Dans le cadre de sa campagne pour le Remain, Sadiq Khan a participé à un meeting du Labour à Birmingham où un observateur a dénoncé la relégation des femmes au fond de la salle. Ce constat n’a guère surpris venant d’un parti où le sexisme est une tradition politique ancrée.

Là encore, le moment vient de s’interroger sur la continuité idéologique entre une vision du monde sociale-démocrate et celle d’un Sadiq Khan qui paraît y faire son miel.

L’éloge de la polygamie en Grande-Bretagne

Au passage, la presse anglaise annonce aujourd’hui le lancement urbi et orbi d’un site permettant aux hommes mariés de trouver une deuxième femme. Polygamy.com s’ajoute à un site dédié jusqu’ici aux Musulmans.

Elle n’est pas belle, l’Europe qu’on nous promet au nom de la lutte contre le racisme et la discrimination ?

Cet article a initialement été publié sur le blog d'Eric Verhaeghe

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
nosbrasvengeurs
- 23/06/2016 - 11:32
@Ganesha, To lead = diriger = führen
Ce sera main dans la main avec l’ambitieuse Allemagne. Voir l’article de Frank-Walter Steinmeier, son ministre des Affaires étrangères, dans «Foreign Affairs » du 13 juin 2016 : « Germany’s New Global Role. Berlin Steps Up ». Dernière phrase de cet article : « Germany will be a responsible, restrained, and reflective leader, guided in chief by its European instincts. » https://www.foreignaffairs.com/articles/europe/2016-06-13/germany-s-new-global-role

ancolie73
- 23/06/2016 - 11:25
bonne lecture
Le livre Soumission est la version soft de ce qui nous attends.
2084, la version Hard.
On peut lire aussi "Jusqu'au bout de la foi" 1995 de Naipaul. Prix Nobel de Littérature en 96 (je crois).
On peut avoir une idée de ce que sont devenus des pays comme l'IRAN, la Malaisie ou l'indonésie, qui à l'origine n'étaient pas islamiques. Et surtout de la rapidité avec laquelle les changements ont eu lieu.
Et n'oublions pas qu'être non musulman dans un pays islamique vous donnent une certaine liberté. Celle de choisir entre 3 possibilités:
Partir,
Vous convertir,
Rester "mécréant" et subir l'état de Dhimmi.
( https://fr.wikipedia.org/wiki/Dhimmi)
A nous de réagir.
Nous sommes civilisés. Pas dans la violence. Ce serait une preuve de faiblesse. ET nous perdrions!
ancolie73
- 23/06/2016 - 09:52
Islamisation de l'EUROPE. De l'OCCIDENT.
N'oublions pas au delà de tout angélisme qui attenant à notre confort matérialiste propre à l'occident et exporté depuis 100 ans aux autres civilisation, que depuis l'aube de l'humanité, une tribu, puis une nation puis une civilisation a toujours voulu dominer l'autre.
De nos jours les enjeux économiques et climatiques se sont surajoutés au enjeux ethniques et de pouvoir. Et nous avons, naïvement, cru que cela était révolu, bercés par le "Rousseauisme", encouragés par un sentiment de culpabilité néo colonialiste.
La dure réalité est là.
Notre avenir n'est qu'entre nos mains. Arrêtons de dévouer nos origines, notre civilisation, notre religion, même si elle a commis des erreurs. Soyons fier de nous en acceptant de vivre avec l'autre, humainement mais fermement.