En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

04.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

07.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 3 heures 57 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 5 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 7 heures 5 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 9 heures 15 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 10 heures 39 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 11 heures 35 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 11 heures 39 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 11 heures 39 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 4 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 7 heures 2 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 7 heures 11 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 8 heures 25 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 10 heures 20 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 11 heures 26 sec
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 11 heures 39 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 20 heures 8 min
L'orthodoxie gagne encore

"Evangile de la femme de Jésus" : l'incroyable histoire du faux papyrus qui a trompé Harvard

Publié le 20 juin 2016
L'histoire de la véritable origine de ce papyrus qui avait défrayé la chronique en 2012 est encore plus rocambolesque que n'importe-quel Da Vinci Code...
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'histoire de la véritable origine de ce papyrus qui avait défrayé la chronique en 2012 est encore plus rocambolesque que n'importe-quel Da Vinci Code...

Vous vous en souvenez peut être. En novembre 2012, Karen King, professeur reconnue en religion à Harvard, présentait à Rome, à quelques pas du Vatican, un parchemin récemment découvert, en écriture coptique, à peine de la taille d'une carte de visite, qui serait un extrait d'un évangile gnostique. Parmi ses fragments, une phrase très titillante, puisque Jésus y parle de “son épouse”...

Si le parchemin avait été authentique, il n'aurait rien prouvé; tout au plus qu'une certaine communauté chrétienne pensait que Jésus avait eu une épouse. D'autant plus que le parchemin était beaucoup plus tardif que les Evangiles que nous connaissons déjà.

Aujourd'hui, de nouveaux éléments indiquent que le papyrus est presque certainement un faux. Une longue enquête d'Ariel Sabar, de The Atlantic, revient aux sources de ce papyrus, et découvre une histoire rocambolesque.

De nombreux critiques avaient montré des erreurs de grammaire dans la formulation du papyrus qui auraient indiqué qu'il n'était pas authentique. Des tests, y compris au carbone 14, réalisés dans plusieurs universités prestigieuses — Harvard, Columbia et MIT— ont montré l'ancienneté du papyrus. Mais il est possible d'écrire aujourd'hui sur du papyrus ancien, et du papyrus ancien n'est pas très difficile à trouver — on peut même parfois s'en procurer sur eBay.

Le propriétaire du manuscrit, qui l'a confié à King, et dont elle n'avait pas étudié l'histoire, est un Allemand dénommé Walter Fritz. Celui-ci a un passé trouble. Il a fait des études d'égyptologie à l'Université libre de Berlin, où il a eu de bons résultats, mais n'a jamais fini son diplôme, disparaissant du jour au lendemain.

Il s'avère que l'homme a un parcours qui fait penser à celui d'un aigrefin. Après la chute du mur de Berlin, il a réussi à se faire nommer directeur du musée des Archives de la Stasi, arguant de son exprience muséographique — sans préciser qu'il s'agissait d'une expérience de guide touristique. Il a démissionné abruptement après la disparition non expliquée de certaines oeuvres.

On retrouve sa trace dans une entreprise de fournitures automobiles — il s'était associé à un ouvrier machiniste pour ouvrir une entreprise qui fournissait des pièces à BMW, mais il aurait été évincé après avoir essayé de prendre le contrôle de l'entreprise. On le retrouve ensuite dans une petite ville de Floride, où il passe sa retraite.

L'homme a publié un article reconnu en égyptologie quand il était jeune, et certains de ses anciens collègues pensent qu'il aurait une rancune envers l'establishment de l'archéologie et de l'égyptologie, qui n'aurait pas retenu ses idées.

Pour Ariel Sabar, qui fait cette enquête, l'histoire devient vraiment rocambolesque lorsque, en faisant une recherche sur les noms de domaine enregistrés par Walter Fritz, elle découvre que celui-ci a également été l'opérateur pendant de nombreuses années de plusieurs sites de porno amateur, où apparaît notamment son épouse de l'époque, qui éprouve notamment une passion pour le gangbang.

Une des controverses autour de l'histoire des origines du christianisme tourne autour de la sexualité. Selon une école de pensée, Jésus était beaucoup plus “ouvert” sur ces questions que la hiérarchie de l'Eglise naissante ne l'aurait été, et celle-ci aurait maquillé les enseignements du Messie dans ce sens. Pour la première communauté, la sexualité aurait même été considérée comme une pratique spirituelle et religieuse, sacro-sainte. Marie-Madeleine, la partenaire de Jésus, aurait ensuite été maquillée en prostituée repentie dans la Tradition de l'Eglise pour cacher cette doctrine désormais considérée comme honteuse.

Ariel Sabar découvre que l'épouse de Walter Fritz, en plus de ses activités sur Internet, est clairvoyante et mystique. Elle a écrit un livre de visions et de “vérités universelles” qui lui auraient été dictées par “les anges”, y compris sur le sexe et la spiritualité.

Lorsqu'Ariel Sabar présente les résultats de ses enquêtes à Walter Fritz, celui-ci commence par déclamer que les Evangiles gnostiques, dont certains présentent ce Jésus “libertaire”, sont beaucoup plus récents et authentiques que les Evangiles canoniques — ce que presqu'aucun historien ne croit — et finit par lui enjoindre d'éteindre son enregistreur. Il lui propose de lui servir de prête-nom pour écrire un livre sur l'histoire des débuts du christianisme, un livre qui rétablirait la vérité, un livre qui lui apporterait fortune et reconnaissance...

Après la publication de l'article d'Ariel Sabar, Karen King a reconnu que le papyrus est “probablement faux”. Parfois, la vérité est plus étrange que le Da Vinci Code...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 21/06/2016 - 07:50
Ganesha
Nous parlons ici de Jesus . Vous parlez dans votre commentaire de ceux qui s'en réclament (dont les catholiques mais pas seulement) et ont eu par le passé des visées politiques . Jésus refusait la politique : "rend à césar etc" Les personnes qui ont voulu faire du christianisme un projet politique ne sont pas dans le projet de Jésus .
Jésus renvoie chacun à sa conscience , à sa liberté à sa responsabilité, sa loi : celle de Moïse + le dernier "aimez vous les uns les autres etc"
Mais c'est vous qui réclamez des règles en réclamant un mode d'emploi pour le mariage. Le chrétien est libre et responsable de ses choix devant dieux . C'est vous qui recherchez des lois , des chaînes .
Le gorille
- 21/06/2016 - 03:09
les morts.
Ouf ! Marx est mort et bien mort, même si de ci de là il y a des clones sans génie qui tentent de le faire revivre. Accessoirement, Marx et ses disciples ont été violents en un laps de temps fort court, ce qui augmente exponentiellement l'horreur. Donc pas de comparaison avec une doctrine qui ne tue pas... va falloir changer vos lectures
Le gorille
- 21/06/2016 - 03:03
Très peu d'importance
Hum ! Il y a des logiques qui feraient bouillir l'électronique des robots. Quant aux supercalculateurs actuels, ils exploseraient. Si Jésus a si peu d'importance, je ne vois pas comment l'Eglise catholique, et les chrétiens en général, ont pu en faire leur pierre angulaire ou leur clef de voûte ! Bref, sans Jésus, tout s'écroule. Cela ne tient pas debout, sans jeu de mots !