En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 7 heures 36 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 8 heures 50 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 11 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 16 heures 23 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 8 heures 12 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 9 heures 30 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 14 heures 48 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 15 heures 59 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 16 heures 27 min
© AFP
© AFP
Comportement à risques

Quand les Chinois investissent plus dans leurs infrastructures que l’UE et les Etats-Unis réunis, ou pourquoi la faiblesse de nos dépenses publiques d’équipement menace notre avenir économique

Publié le 19 juin 2016
D'après une étude menée par le cabinet de conseil McKinsey, "la Chine dépense annuellement plus pour les investissements que l'Europe et les Etats-Unis réunis". Cette situation de sous-investissement des pays développés par rapport aux pays émergents risque de peser lourdement sur la compétitivité future des premiers.
Jean-Marc Siroën est économiste. Il enseigne actuellement à l’université Paris Dauphine et est professeur au sein du département Master Sciences des Organisations. Il est spécialiste d’économie internationale. Il participe également au programme de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Siroën
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Siroën est économiste. Il enseigne actuellement à l’université Paris Dauphine et est professeur au sein du département Master Sciences des Organisations. Il est spécialiste d’économie internationale. Il participe également au programme de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après une étude menée par le cabinet de conseil McKinsey, "la Chine dépense annuellement plus pour les investissements que l'Europe et les Etats-Unis réunis". Cette situation de sous-investissement des pays développés par rapport aux pays émergents risque de peser lourdement sur la compétitivité future des premiers.

Atlantico : Depuis l'éclatement de la crise en 2008, les investissements dans les infrastructures ont beaucoup diminué au sein des pays occidentaux, tandis que la Chine investit massivement dans les routes, les égouts, les ponts... D'après un rapport mené par le cabinet de conseil McKinsey, "la Chine dépense annuellement plus pour les investissements que l'Europe et les Etats-Unis réunis". En diminuant les investissements, les pays européens ne s'enferment-ils pas dans un cercle vicieux économique ? Alors que les Etats-Unis ont renoué avec la croissance, pourquoi n'investissent-ils pas plus dans les infrastructures ? Quels pourraient en être les bienfaits, à court, moyen et long termes ?

Jean-Marc Siroën : En soi, il n’est ni étonnant, ni anormal que la Chine investisse plus que les pays occidentaux car les besoins sont extraordinairement plus importants. Il est vrai que la Chine a compris que la poursuite de son développement passait par le développement de ses infrastructures alors que d’autres pays émergents, comme le Brésil, n’y sont jamais parvenus. Néanmoins,  même dans les pays occidentaux, y compris les Etats-Unis ou le Canada, les infrastructures restent insuffisantes et souvent mal entretenues. Le métro de Shanghai est bien plus avenant que le métro new yorkais. En fait, la question d'un sous-investissement dans les infrastructures a été posée avant la crise de 2008.

Dans les années 1990, un des grands débats entre économistes était justement la contribution des dépenses d’infrastructure à la croissance et à la productivité, y compris dans les pays avancés, notamment les Etats-Unis. Les réponses furent contrastées mais le plus souvent optimistes. Investir davantage dans les infrastructures a ainsi plusieurs effets positifs. Au niveau macro-économique, les dépenses stimulent l'activité économique à court terme. A plus long terme,  au niveau micro-économique, de meilleures infrastructures contribuent à améliorer la productivité et donc la compétitivité. C’est un facteur important d’attractivité pour les firmes étrangères. Réduire les temps de transport, favoriser la communication, sécuriser la fourniture d’eau ou d’électricité a des effets directs sur la productivité, mais aussi des effets indirects liés, par exemple, à la santé des travailleurs ou à leur qualification. 

Quelles peuvent être les conséquences sur le long terme de ce manque d'investissements dans les infrastructures au sein des pays occidentaux ? A l'inverse, quel est le risque que la Chine surinvestisse ? Avec quelles conséquences ? 

Un sous-investissement par rapport aux pays émergents peut donc peser sur la compétitivité future des pays avancés. Il est aussi une source de mécontentement social lié à la mauvaise qualité des transports ou à la dégradation des hôpitaux ou des écoles. Réduire les émissions de gaz à effet de serre exige aussi une rénovation des infrastructures. Toutefois, les dépenses d'infrastructure sont des investissements et reposent sur des prévisions qui peuvent se révéler fausses. Il est possible que la Chine ait parfois surinvesti dans certaines de ses infrastructures et sous-investi dans d’autres. Plus de routes et de TGV pour développer des mégapoles, peut-être trop vite et avec une pollution intolérable.

Pourquoi, alors que les taux sont historiquement bas, n'y a-t-il pas de reprise de l'investissement en Europe ? 

Les politiques économiques actuelles reposent sur le pari que la baisse des taux d’intérêt doit suffire à relancer l’investissement. Jusqu’à maintenant, ce pari a été perdu. C'est donc l'atonie de la demande qui déprime l'investissement privé qui, par ailleurs, n’a pas pour vocation principale de produire des infrastructures. Même si les partenariats public-privé (PPP) se sont développés, les dépenses d'infrastructures relèvent, pour l’essentiel,  de la décision et du financement des Etats. La réponse apportée par l'économie "keynésienne" un peu oubliée aujourd'hui est que dans une telle situation de demande insuffisante, l'investissement public, notamment dans les infrastructures, doit relayer l'investissement privé. Ce fut d’ailleurs un des axes du "New Deal" américain des années 1930. D’une certaine manière, ce fut aussi la politique des pays occidentaux, et de la Chine, après la crise de 2008 et on retrouve une trace de cette idée dans le très discret plan Juncker. Certes, la maîtrise des déficits publics exige la prudence, mais il est paradoxal de voir que les Etats ont la possibilité de s'endetter à des taux d'intérêts nuls - voire négatifs dans certains pays - pour développer leurs infrastructures et qu’ils ne le font pourtant pas. En dehors même des croyances et tabous des responsables politiques, une des raisons est que dans un monde ouvert, la relance par l’investissement stimule les importations et profite donc aux pays qui n’ont pas fait cet effort. On paye ainsi le manque de coordination des politiques économiques, y compris au sein même de l’Europe.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
valencia77
- 19/06/2016 - 15:54
China vs Mexico
L'infrastructure chinoise c'est les derniers standards americain mais ameliores. Le mexique, meme le neuf est toujours tiers monde. Mexican labor is good it must be their bosses that are screwed up.
Bolivia has the best dirt roads I have seen anywhere, except when it rains. Peru has the worst dirt roads, good surveyors and fucked up bosses. Now you know the whole story.