En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

06.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 6 heures 18 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 10 heures 44 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 12 heures 13 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 14 heures 45 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 16 heures 48 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 17 heures 16 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 17 heures 59 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 5 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 7 heures 17 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 13 heures 41 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 16 heures 40 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 17 heures 8 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 17 heures 53 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 18 heures 11 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 18 heures 25 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 18 heures 43 min
© Reuters
© Reuters
Jeunesse sacrifiée

Le grand gâchis : cette puissance économique à laquelle renonce la France en étant incapable de mener une politique adaptée à ses atouts démographiques

Publié le 17 juin 2016
Si la France reste le deuxième pays européen en termes de population totale, le pays est désormais la première puissance "jeune" du continent avec un nombre de moins de 20 ans largement supérieur à celui de l’Allemagne. Une configuration qui pourrait permettre à la France de devenir la première puissance européenne si ses dirigeants politiques regardaient les choses en face.
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la France reste le deuxième pays européen en termes de population totale, le pays est désormais la première puissance "jeune" du continent avec un nombre de moins de 20 ans largement supérieur à celui de l’Allemagne. Une configuration qui pourrait permettre à la France de devenir la première puissance européenne si ses dirigeants politiques regardaient les choses en face.

Tandis que le pays profite de l'Euro 2016 pour célébrer une "fête de l'idée européenne", selon les mots de François Hollande, les dernières statistiques démographiques publiées par Eurostat laissent entrevoir une modification majeure de ce qu'est devenu le continent européen. Bien que la population allemande continue de dominer en nombre ses partenaires de l'Union, la France fait aujourd'hui office de réservoir à jeunesse de l'ensemble. En 2015, la population française de moins de 20 ans a atteint plus de 16.3 millions de personnes, devant le Royaume Uni, qui en compte 15.3 millions, et loin devant l'Allemagne, qui n'en dénombre que 14.7 millions.

Population des moins de 20 ans. Par tranches d'âge. France, Allemagne, Royaume Uni

 

Désormais, le cœur vital européen se situe en France et au Royaume Uni, un phénomène nouveau qui s’est progressivement installé au cours des 20 dernières années, et qui est le résultat de l'écroulement du nombre de naissances en Allemagne dans le courant des années 2000.

Nombre de personnes par classe d'âge et par pays

Au-delà de la comparaison avec l’Allemagne, l’observation des résultats de l’ensemble de l’Union permet de comprendre que la France est l’intrus d’une classe européenne entrée dans une configuration de suicide démographique. Avec un chiffre de 1.99 enfant par femme (données INED 2013), la France devance largement ses voisins d’outre-rhin, avec 1.39 enfant par femme (soit un écart de 40% avec la France) et d’outre-manche, avec1.83 enfant par femme. Avec un nombre de décès supérieur à celui des naissances, l’Allemagne, ou encore l’Italie, voient leur solde naturel s’effondrer.

De son côté, et à elle seule, la France absorbe ces deux trous noirs démographiques que sont devenus l’Allemagne et l’Italie.

Solde naturel (nombre de naissances –moins nombre de décès). 2014. INSEE

Face à une telle situation, et en se projetant logiquement dans l'avenir, il serait alors possible de conclure que la France est en voie de devenir la première force européenne continentale en termes de population, et que le pays remplacera, par glissement, l'Allemagne dans le rôle de leader européen. 

Une analyse optimiste que conteste pourtant le démographe Emmanuel Todd, joint à l’occasion, et qui la qualifie de "fantasme "démographiste" "des gens qui ne voient pas la vie de l'histoire. L'Allemagne n'en finit pas d'avoir 80 millions d'habitants en menant une politique immigrationniste sans précédent". 

En effet, le recours récent (entre 2009 et 2014, les arrivées sur le territoire sont passées de 606 000 personnes à 1.342 million) et massif à l’immigration permet à l’Allemagne de compenser ses pertes en termes de naissance, et ainsi voir son accroissement total de population dépasser celui de la France. En prenant en considération les chiffres de 2014, c’est-à-dire avant la grande vague migratoire de l’année 2015, les chiffres étaient déjà significatifs. L'accroissement total de la population atteint alors 430 000 personnes, ce qui masque un accroissement naturel négatif de 153 500 personnes lui-même contrebalancé par un solde migratoire positif de 583 500 personnes, selon les données Eurostat diffusées par l'INSEE. 

Mouvements de Population. Taux pour 1000 habitants.

Pour Emmanuel Todd,  "L'Allemagne mène une politique d'immigration énergique et subtile, qui, dans une phase récente, est allée un peu trop loin". Pour le démographe, cette tendance aura pour effet de transformer l'Allemagne en une "société expérimentale" en quelques décennies, au même titre que "les États Unis ou l'Australie". 

A l’inverse, le cas de la France ressemble plus à un gigantesque gâchis. Confronté à une politique macroéconomique européenne inadaptée à son cas, le pays ne parvient pas à inclure sa jeunesse à son marché du travail. Depuis la création de l’euro, en 1999, la population active française a progressé de 9.88% selon les chiffres de la Banque mondiale, alors que la hausse n’a été que de 4.43% en Allemagne, soit un écart de plus de 5 points entre les deux pays. Dans le même temps, le nombre d’emplois a progressé de façon identique dans les deux pays, soit 8.99% en France entre 1999 et 2014 contre 9.53% en Allemagne (Données INSEE pour la France et Destatis pour l’Allemagne). Un simple calcul permet alors de comprendre que le différentiel de taux de chômage, entre les deux pays, n’est rien d’autre que la conséquence d’un phénomène démographique. 

Parce que l’Allemagne a pu préférer une politique macroéconomique de faible demande, convenant parfaitement à sa démographie, la France a été laminée par cette même politique. Le silence des dirigeants français quant à la politique menée par la Banque centrale européenne en est la principale cause. 

Ironie du sort, le France affiche un niveau de formation bien supérieur à ses grands partenaires européens. Quand 45.1% des Français âgés de 30 à 34 ans ont un diplôme de l’enseignement supérieur, seuls 32.3% des Allemands en ont un (ou 25.3% des Italiens). Le résultat est alors évident. Les jeunes français quittent le territoire pour aller trouver un emploi ailleurs. Ce que décrivait l’INSEE dès 2013 :

"Les départs vers l’étranger des personnes nées en France se sont amplifiés depuis 2006, alors que leurs retours, moins nombreux, ont peu varié sur la période. Leur solde migratoire est ainsi négatif et a doublé sur la période : il est estimé à – 120 000 personnes en 2013 contre – 60 000 en 2006."

Une problématique confirmée par une étude de l’IFOP pour Atlantico, menée en 2015 : 

"10% des personnes interrogées envisagent sérieusement de quitter la France pour s'installer au Royaume-Uni, aux Etats-Unis ou au Canada, ce qui représente plus de 4 millions de personne (…). Les Français qui étaient vus comme très sédentaires ont en réalité beaucoup évolué sur la problématique du départ."

Ainsi, selon Emmanuel Todd "La France produit des jeunes pour les détruire ou les exporter, par une politique d'oppression de la jeunesse". L’Allemagne exporte ses berlines quand la France exporte ses jeunes qualifiés, c’est-à-dire son capital humain, et ce, dans un silence politique total. Le pays serait bien inspiré de réclamer un changement de braquet de la politique macroéconomique européenne, ce qui devrait se traduire par l’instauration d’un mandat de plein emploi par la BCE. En attendant, le pays continuera misérablement de se tirer une balle dans le pied en sacrifiant ce qu’il a de plus précieux. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Proviste
- 14/06/2016 - 15:25
ARTICLE BIEN OPTIMISTE ET NAIF
Il suffit de passer par une maternité ou une école en ville pour voir le brillant avenir du pays avec "sa" jeunesse. Et l'illustration choisie est-elle censées nous rassurer sur l'énergie positive de la relève ? D'autre part tout mettre sur le dos de la BCE est simpliste. Ce n'est pas la faute de Bruxelles, de Berlin ou de la planète Mars si le travail est rendu exorbitant par les charges sociales, si l'âge de la retraite commence à peine à être relevé chez nous, si les statuts privilégiés perdurent, s'il y a pléthore de petits fonc' "dans ce pays" etc.
kiki08
- 13/06/2016 - 22:44
premiére puissance jeune .
quant on voie la plupart de ces jeunes (rmistes) qui restent au pays. et a coté ,les politiques qui nous dirigent : vendus , menteurs, voleurs, corrompus, profiteurs, incapables ,fainéants, hypocrites . si rien de sérieux n'est fait , nous allons tomber plus bas que la gréce .
pierre de robion
- 13/06/2016 - 22:18
Dehors!
Je suis atterré de voir dans un magazine que je croyais sérieux de telles âneries surtout de la part de quelqu'un qui se targue d'être le responsable du pôle Economie pour Atlantico.!
Heureusement que les lecteurs ont plus de bon sens!
Maintenant bien sûr on peut imaginer que nous allons à nouveau avoir besoin de chair à canon pour contrer le terrorisme, mais la population susceptible de remplir cet office sera-t-elle adéquate?