En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 21 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 3 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 4 heures 11 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 6 heures 27 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 7 heures 29 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 9 heures 14 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 2 heures 5 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 3 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 4 heures 7 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 5 heures 55 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 9 heures 3 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 9 heures 21 min
info atlantico
© Reuters
Une combattante yézidi en Irak
© Reuters
Une combattante yézidi en Irak
Protéger les opprimés

Exclusif : la France à l’offensive pour aider les Kurdes à libérer Qaraqosh, la capitale des chrétiens d’Orient

Publié le 10 juin 2016
Dans l’offensive menée contre l’Etat Islamique, les combattants kurdes sont ce matin aux portes de la ville de Qaraqosh, dans le nord de l’Irak. Avec l’aide de la France, grâce à un Bernard-Henri Lévy actif, la capitale des Chrétiens d’Orient pourrait être libérée des djihadistes dans les jours qui viennent. François Hollande s’y est engagé.
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans l’offensive menée contre l’Etat Islamique, les combattants kurdes sont ce matin aux portes de la ville de Qaraqosh, dans le nord de l’Irak. Avec l’aide de la France, grâce à un Bernard-Henri Lévy actif, la capitale des Chrétiens d’Orient pourrait être libérée des djihadistes dans les jours qui viennent. François Hollande s’y est engagé.

Depuis des siècles, Qaraqosh est érigée sur les ruines de l’ancienne cité de l’empire assyrien, Ninive, et a la particularité d’abriter une population quasi-exclusivement chrétienne. Mais en août 2014, lors de l’attaque éclair des djihadistes de Daech sur le nord de l’Irak, les 120 000 chrétiens d’Orient qui vivaient à Qaraqosh ont fui leurs maisons pour se réfugier au Kurdistan, plus à l’est. Depuis une semaine, les combattants kurdes ont lancé l’offensive pour reprendre Qaraqosh et les villages environnants. Ce matin, ils ne sont plus qu’à quatorze kilomètres au nord et à peine dix kilomètres à l’est de la ville, motivés par une promesse que leur a faite… François Hollande en personne.

L’histoire commence le 21 mai dernier, bien loin des pistes caillouteuses de la plaine de Ninive. Au Festival de Cannes, l’écrivain et réalisateur Bernard-Henri Lévy  vient de présenter son dernier long métrage, " Peshmerga ", dédié à la lutte des combattants kurdes contre l’Etat islamique et sélectionné in extremis hors-compétition. Pour la projection cannoise, les producteurs de BHL ont fait venir du Kurdistan plusieurs des personnages du film. A côté des stars de cinéma, les photographes, ravis de voir rompue la monotonie des robes longues et des smokings, voient arriver des officiers en uniforme et sarouel, tout juste arrivés du front pour la traditionnelle montée des marches. Voilà pour la partie connue.

Beaucoup plus discrète est la seconde projection que Bernard-Henri Lévy a prévue deux jours plus tard à l’Elysée. Le réalisateur a obtenu de François Hollande qu’il visionne son film et reçoive, le dimanche 22 mai, les peshmergas venus en France. Pour préparer cette rencontre, BHL réunit à la Petite Maison, un restaurant du Vieux Nice habituellement plus prisé des célébrités et des politiques que des militaires, plusieurs connaisseurs éclairés de la situation au Kurdistan irakien. Autour de la table, le ministre kurde Mustafa Ali Jafar, le général Sirwan Barzani, Hugues Dewavrin, un dirigeant d’ONG qui vient de créer une station de radio et un cinéma itinérant au Kurdistan et Frédéric Tissot, ancien consul de France à Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan. Tous s’interrogent sur la meilleure manière d’obtenir un soutien de François Hollande aux Peshmergas. 

Revient alors en mémoire d’Hugues Dewavrin et de Frédéric Tissot une conversation qu’ils ont eue un an plus tôt au Kurdistan avec un militaire français du commando marine Hubert, en opération sur place. "Cet officier nous avait démontré très clairement que la grande ville de la région, Mossoul, serait très compliquée à reconquérir, mais que la libération de Qaraqosh constituait un objectif, certes moins stratégique militairement, mais plus facile à atteindre" explique Hugues Dewavrin. Les convives tracent alors sur la nappe les grandes lignes de leur plan de bataille pour la réunion du lendemain à Paris. 

"Le climat de la rencontre était très amical, presque familial" explique-t-on à l’Elysée qui prend garde de ne froisser personne en soulignant que la France intègre les combattants kurdes dans sa lutte contre Daech, au même titre qu’elle le fait avec l’armée irakienne, l’autre force en présence contre l’Etat Islamique dans la région. La scène durant laquelle les Peshmergas déroulent sur la table d’un salon de l’Elysée leurs cartes de campagne pour expliquer leur stratégie d’attaque à François Hollande est plutôt inhabituelle lors d’une visite diplomatique, mais le Président français semble sensible au symbole que serait la libération de la capitale des Chrétiens d’Orient et affirme à ses invités que la France les soutiendra dans ce projet. 

"Nous avons confié au Président Hollande la liste de ce dont nous avions besoin : des missiles antichar Milan, des mitrailleuses lourdes, des mortiers, davantage d’aide des forces spéciales françaises en opération au Kurdistan… Il s’est engagé à nous soutenir" explique le général Sirwan Barzani qui dirige l’offensive kurde vers la plaine de Ninive depuis une semaine. 

Les officiers peshmergas sont repartis au Kurdistan galvanisés par les promesses du chef de l’Etat. La France est en effet, avec les Etats-Unis, l’un des deux grands pays en pointe de la coalition internationale contre Daech et son soutien est doublement précieux pour les Kurdes irakiens. Il pourrait permettre aux Peshmergas de renforcer leur position géographique et politique au Kurdistan irakien et les aider à résoudre un épineux problème de politique intérieure, celui des 1,2 millions de réfugiés chrétiens et yézidis qui ont fui les atrocités de l’Etat Islamique et vivent aujourd’hui réfugiés au Kurdistan. "La position très engagée prise par François Hollande est clairement une motivation forte pour les Peshmergas" confirme l’ancien consul de France au Kurdistan, Frédéric Tissot. 

Les difficultés restent cependant nombreuses. Les troupes du général Barzani n’ont pas encore atteint la ville de Qaraqosh et la portée symbolique de cette ville pour les Chrétiens du monde entier pourrait faire de la bataille pour sa libération un enjeu de propagande pour l’Etat Islamique. L’"après-Daech" n’est pas résolu non plus. La capitale en Irak de l’Etat islamique, Mossoul, n’est qu’à 30 kilomètres et sa reconquête – c’est une certitude – va être longue. "Qaraqosh pourrait être libre à la fin du mois de juin. Mais je ne suis pas du tout convaincu que les Chrétiens seront alors prêts à quitter leurs camps de réfugiés pour rentrer chez eux" témoigne le directeur de l’association catholique de l’Œuvre d’Orient, Mgr Pascal Gollnish. Il va falloir encore du temps avant que le prélat catholique ne puisse honorer la promesse qu’il avait faite aux fidèles dans un camp de réfugiés d’Erbil, lors de la célébration de Pâques il y a un peu plus d’un an : "Je dirai un jour la messe à Qaraqosh".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 08/06/2016 - 17:26
à quand un état chrétien au Moyen Orient
parce que ce que voulait la France avec le Liban en 1923 est plutôt raté.
Alors un Kurdistan, OK, mais aussi un état qui peut être le Kurdistan qui s'engage à accepter et protéger les chrétiens et les yezidis.
Parce que l'Irak partagé entre les sunnites, les chiites et les kurdes,il n'y a plus beaucoup de place
Quant à la Syrie, c'est encore plus compliqué
Ganesha
- 08/06/2016 - 09:37
Stratégie électorale
François Hollande joue le ''Général en Chef d'Opérette'' dans sa petite guerre coloniale. Son but réel : s'assurer que l’État Islamique commettra effectivement quelques attentats bien spectaculaires, avec de nombreuses victimes, pendant les matchs de football qui vont commencer. Cela fait partie intégrante de la stratégie électorale notre crapule présidentielle !
Delacote
- 08/06/2016 - 08:17
BHL
Quel étrange personnage, philosophe, cinéaste, écrivain, guérillero, stratège militaire de haut vol, militant ?
On ne sait que choisir dans la panoplie de ce super héros.
Il n'en reste pas moins que ce personnage, est quand même capable de changer le protocole du festival de Cannes, de la présidence de la république pour encore et toujours aller à la rescousse de l'humanité.
Chapeau bas "l'artiste".
J'oubliais chevalier servant, acteur et surtout désintéressé, il mérite sa place au paradis.