En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 2 heures 35 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 4 heures 3 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 8 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 12 heures 56 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 13 heures 47 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 14 heures 9 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 14 heures 26 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 3 heures 20 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 7 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 10 heures 21 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 12 heures 46 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 13 heures 8 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 13 heures 25 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 13 heures 55 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 14 heures 14 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 14 heures 27 min
La mer à traverser

Najat Vallaud-Belkacem et l'enseignement des langues : en France on arabise, au Maroc on francise

Publié le 02 juin 2016
On voit juste de l'autre côté de la Méditerranée. La ministre de l'Éducation nationale serait bien avisée de s'en inspirer.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On voit juste de l'autre côté de la Méditerranée. La ministre de l'Éducation nationale serait bien avisée de s'en inspirer.

Une large et radicale réforme de l'enseignement est en cours au Maroc. Après plus de 30 ans d'arabisation forcée, le gouvernement de ce pays a décidé de franciser les cours. Et en particulier ceux de mathématiques, de physique et de chimie. Le but recherché est d'ouvrir les esprits des enfants marocains sur le monde. Le français est un levier pour y parvenir. Pas l'arabe.

Ce qui plaide en outre pour le français, c'est que c'est une langue religieusement neutre. Tel n'est pas le cas de l'arabe, qui est la langue du Coran. Selon nombre de pédagogues marocains, l'arabisation a entraîné avec elle une certaine islamisation. En effet, le Maroc a, pendant la période de l'arabisation, dû recruter des enseignants en Arabie Saoudite et dans les pays du Golfe. Ils étaient pour la plupart profondément attachés à l'islam.

On comprend aisément donc les raisons de la francisation en cours au Maroc. Comme il s'agit d'un pays ami, Najat Vallaud-Belkacem aurait tout intérêt à prendre langue avec Rachid Benmokhtar, son homologue marocain. Il a des choses à lui apprendre. Le ministre marocain de l'Éducation nationale serait fondé à lui dire, amicalement et franchement, qu'elle est tombée sur la tête en annonçant que l'arabe serait enseigné dans les écoles dès le CP. Notre très maligne ministre lui répondrait : "Mais tu n'as pas vu (le vous n'existe pas en arabe) que j'ai ajouté 'dès que possible' ?". Devant un tel et admirable sommet de machiavélisme, Rachid Benmokhtar se pâmerait d'admiration : "Ah, c'est juste pour faire monter le Front national et grappiller quelques voix en banlieue !".

Eh oui, tout ça pour ça. De la même façon, et dans le même but, la gauche se shoote régulièrement avec le droit de vote des étrangers. Reste que Najat Vallaud-Belkacem ne devrait pas jouer ni avec l'arabe, qu'elle voudrait promouvoir, ni avec le français qu'elle abîme quand elle peut. Elle ne peut ignorer que ce qui fait qu'un pays est une nation, et qu'un agglomérat d'individus est un peuple, c'est la langue qu'ils parlent en commun.

Sous la IIIème République, quand on a voulu unifier la France, on s'est attaqué, sans esprit de compromis, aux langues régionales et aux patois. Ce fut brutal. Une seule langue fut tolérée : le français. Et des dizaines de milliers d'élèves parlant breton ou occitan se firent taper sur les doigts chaque fois qu'ils n'utilisaient pas un mot français. Comparaison n'est pas raison, mais à bien regarder la carte de la France, l'arabe est devenu chez nous, et aujourd'hui, une langue régionale. En plus, il est accompagné d'un patois en pleine expansion : le "wesh wesh". Peut-être – et ce serait son rôle – que Najat Vallaud-Belkacem pourrait s'en inquiéter. Mais on a bien du mal à l'imaginer en hussarde noire de la République.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 02/06/2016 - 15:02
Au Maroc reprendre le Français, c'est bien
mais faire de la philo serait mieux....
vangog
- 02/06/2016 - 13:14
Mettez quelques rebeus dans une cité...
et vous obtiendrez un bordel généralisé...mettez quelques rebeus au gouvernement, et vous obtiendrez, aussi, un bordel généralisé...ils aiment ça!
Borgowrio
- 02/06/2016 - 12:20
Calculs électoraux ?
Tombée sur la tête ... Oui ... Néanmoins je me suis laissé dire Que madame Belkacem briguait un mandat de député dans une circonscription, majoritairement Arabe, de Lyon . Je pense que cette directive ne verra jamais le jour mais elle aura lancé un signal fort à ses futur électeurs . Elle pense à l'après Hollande ?