En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
La fermeture du site megaUpload risque de susciter de nombreuses réactions de la part des hackers.
War on stream

La fermeture de Megaupload va entrainer la radicalisation des hackers

Publié le 25 janvier 2012
Ce jeudi, le gouvernement américain, par l’intermédiaire du FBI, a ordonné la fermeture du site de partage de fichiers Megaupload. La réaction du groupe Anonymous ne s’est pas fait attendre. Plus de 5000 hackers ont œuvré de concert en s’attaquant à des sites qui soutenaient SOPA, le projet de loi américain contre le piratage sur Internet. Si l'on en croit Anonymous, cela ne serait qu'un début...
Nicolas Danet est diplômé du Celsa et a rejoint l’agence Limite en 2009.Il est spécialiste de l’analyse de réputation en ligne, de l’hacktivisme et des ONG.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Danet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Danet est diplômé du Celsa et a rejoint l’agence Limite en 2009.Il est spécialiste de l’analyse de réputation en ligne, de l’hacktivisme et des ONG.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce jeudi, le gouvernement américain, par l’intermédiaire du FBI, a ordonné la fermeture du site de partage de fichiers Megaupload. La réaction du groupe Anonymous ne s’est pas fait attendre. Plus de 5000 hackers ont œuvré de concert en s’attaquant à des sites qui soutenaient SOPA, le projet de loi américain contre le piratage sur Internet. Si l'on en croit Anonymous, cela ne serait qu'un début...

Lire aussi sur ce sujet : 

Anonymous : ces gamins bricoleurs contre lesquels les Etats ne peuvent guère lutte

Atlantico : Le FBI a ordonné la fermeture du site de partage de fichiers Megaupload. En réaction, plus de 5000 hackers se sont attaqués à des sites qui soutenaient SOPA, le projet de loi américain contre le piratage sur Internet. Assistons-nous à une radicalisation du combat entre les hackers et les ayants droit ?

Nicolas Danet : La soirée de jeudi soir et celle de mercredi soir étaient vraiment fascinantes. En quelques jours, tout s’est accéléré. Il y a d’abord eu le blackout mis en avant par des sites comme Wikipédia contre les lois SOPA et PIPA. Dans la foulée, et je pense que c’est un effet de calendrier, le FBI a fait fermer Megaupload. Ce qui a enclenché une réaction spontanée de groupes comme Anonymous et de nombreux internautes.

Cela démontre qu’il y a un climat très délétère qui s’est installé. Ces forces sont depuis longtemps en opposition. Elles se sont clairement radicalisées ces derniers temps… Le contentieux ne date pas d’hier. Il existe un combat historique entre Anonymous et les ayants droits aux Etats-Unis (comme la Recording industry association of America). Les opérations « payback » contre ce type de site remontent déjà à 2008.

Cet évènement replante le débat du téléchargement sur Internet et des droits des auteurs sur le web.  Les gens qui vont sur Megaupload payent un abonnement. On achète quelque chose pour pouvoir accéder au contenu. Tout le problème est dans le fait que ce système ne rémunère  pas par la suite les ayant droits. Cela veut tout de même dire que les gens sont prêts à payer pour accéder au contenu. Il va falloir un jour mettre en place des systèmes qui permettront aux auteurs d’être rémunérés. C’est en essayant de chercher de nouveaux systèmes de rémunération des auteurs que l’on va trouver une solution. Pas en essayant de continuer dans ce monde des dinosaures.

 

Pourquoi une telle réaction contre la fermeture de Megaupload ? Que représente Megaupload pour les hackers activistes ?

Le site Megaupload est extrêmement important, pas seulement pour Anonymous, mais pour tout le monde. Cela représente 4% du trafic mondial sur Internet et 150 millions d’utilisateurs inscrits.

C'est assez amusant de voir que l’on a eu une grosse mobilisation contre SOPA mais sans commune mesure à la réaction contre la fermeture de Megaupload. Le site de streaming fait partie intégrante du quotidien des internautes.

Cela montre la volonté de plus en plus d’internautes. Comme en 1996, quand John Perry Barlow a publié la déclaration d’indépendance du cyberespace, il y a aujourd’hui des internautes qui disent qu’Internet n’appartient pas au FBI ni au gouvernement américain. L'idée est de dire « Vous n’avez rien à y faire ! »

 

Existe-t-il un profil de type de l’hacktivist d’Anonymous ?

Chez les « hacktivists » il n’y a pas que des hackers. Il y a bien sûr une partie des gens qui se revendiquent Anonymous qui ont des compétences informatiques. Ils seront capables de briser la sécurité des sites Internet. Mais il y a aussi plein de gens qui sont des « geeks », qui ont une affinité particulière avec le milieu de l’Internet et qui partagent l’idéologie Anonymous.

La singularité d’Anonymous est de pouvoir rentrer dans une plateforme à laquelle des gens vont pouvoir se connecter et se déconnecter très facilement car ils ne sont pas obligés, par définition,  de s’enregistrer avec leur nom. Tout le monde est donc capable de participer à des actions Anonymous, sans engagement particulier.

A la lumière des quelques enquêtes qui ont été faites sur le sujet, on s’aperçoit qu’il y a des profils extrêmement variés. Il y a évidemment des jeunes qui ont logiquement beaucoup d’affinités avec ce milieu-là. Mais il y a aussi des gens dont l’informatique est un outil de travail. Des personnes d’une quarantaine d’années, pères de famille, qui s’ennuient au boulot et qui sont totalement en adéquation avec l’éthique du cyberespace prôné par Anonymous.

 

Megaupload se présente comme un simple intermédiaire entre « downloader » et « uploader ». Sachant que la grande majorité de leurs contenus sont des fichiers piratés, n’y a-t-il pas ici une forme d’hypocrisie ?

Je ne crois pas que cela soit hypocrite de leur part dans le sens où ils ont le soutien extrêmement fort de certains artistes américains. Ils avaient d’ailleurs produit une chanson, « Megaupload song », avec des artistes très « mainstream » aux États-Unis comme will.i.am, Kanye West ou P. Diddy.

Tous ces artistes considèrent que l’avenir se passera plutôt par des sites comme Megaupload que par des associations d’ayants droit.

Je crois tout de même qu’il faut différencier les hackers d’Anonymous de l’industrie qu’il y a derrière Megaupload.  Megaupload est un business, ses dirigeants gagnent énormément d’argent. Il est certain que ce ne sont pas des philanthropes.

Ce que les hackers fustigent c’est la manière qu’a cette industrie de vouloir prendre le contrôle d’Internet. C’est un peu comme quand on va au Parc des Princes pour regarder jouer le PSG, les supporters scandent « Ici, c’est Paris ! » C’est la même chose pour les hackers et Internet.  Il se passe trop de choses pour que les personnes qui viennent de « l’ancien monde » pour contrôler ou réguler puissent y prendre le pouvoir.

 

Quels autres sites sont dans le viseur du FBI ?

Sur le streaming, il y a Videobb et sur le téléchargement je pense notamment à Rapidshare. D’une part ils craignent qu’il y ait des décisions de justice à leur encontre mais d’autre part ils sont en train de récupérer le business que vient de lâcher Megaupload… Il ne faut pas oublier que c’est un marché comme les autres.

La vraie alternative au téléchargement direct c’est le peer-to-peer. Il est probable que cela se redéveloppe, d’une manière plus sécurisée, pour outrepasser les lois mises en place avec Hadopi.

 

Plus de 5000 hackers organisés dans un même but.  Est-ce que l’on va assister à une popularisation du hacking dans les années à venir ?

Les attaques DDOS, même si elles ne sont pas à la portée de tout le monde, ne sont pas très compliquées à réaliser pour un hacker lambda. Cela ne requiert pas forcément des compétences extrêmement importantes en programmation informatique.

Les attaques DDOS sont l’équivalent de sit-in en ligne. Il ne s’agit pas de détruire des données, ni même de pénétrer à l’intérieur du site internet. L’idée est simplement de bloquer l’accès par sa présence massive. Cela ne peut tenir que s’il y assez de monde pour le faire.

Les attaques d’Anonymous ne s’arrêteront pas de sitôt, il devrait y avoir de nombreuses opérations dans le futur proche.

 

Le mode d'action plutôt "soft" d'Anonymous peut-il se radicaliser dans le futur ?

Le mode classique d’action d’Anonymous est celui que l’on connait, l’attaque DDOS.

Mais on peut très bien aussi imaginer de la divulgation de données qui auraient été récupérées sur des sites internet sensibles. Ils peuvent aussi supprimer la première page des sites internet et la remplacer par une bannière à eux.

Ils devraient bien évidemment continuer à s’attaquer à tous les sites des entreprises ou organisations qui soutiennent SOPA. Dans la cadre de la campagne présidentiel américaine, ils peuvent aussi s’attaquer à des sites de campagne des candidats.

 

Comment jugez-vous la réaction de Nicolas Sarkozy qui se félicite de l’action menée par le FBI ?

Je trouve très étonnant qu’il commente la mise en examen de personnes par la justice américaine. Les gens de Megaupload sont présumés innocents (comme le veut la justice américaine). Se réjouir de l’arrestation de ces gens-là alors que le jugement est encore loin d’être prononcé, c’est tout de même étrange.


Propos recueillis par Jean-Benoit Raynaud

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

03.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

04.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

05.

Le chômage est au plus bas au Royaume-Uni depuis 1974. Comment l’expliquer dans un pays empêtré dans le Brexit ?

06.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

07.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (71)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
horace44
- 26/01/2012 - 05:03
Et ma liberté a moi?
Argument bidon.On pirate ton oeuvre,on la distribu et ensuite on dit ca te fait de la pub.Je Préfère payer ma pub a être volé pour en avoir.
Le problème c'est que les dirigeants de megaupload savaient tres bien qu'ils donnaient accès a du matériel piraté.Les utilisateurs le savaient eux aussi alors pourquoi envoyer des données sur ce site qui est illégale et qui va etre fermé un jour ou l'autre.
garuflo
- 24/01/2012 - 10:17
Merci Collègue...
De démontrer avec tant de véhémence combien ta xénophobie, ton antisémitisme (oui oui, c'est le bon mot) ta violence et ta folie (? la question se pose vraiment) sont sans bornes. D'avantage qu'un abonnement Mup ou autre, c'est dans une thérapie sérieuse qu'il te faudrait investir.
Soigne ta haine bonhomme, elle semble d'ores et déjà te consumer et pourrait bien avoir raison de toi (ou plus dommageable, de ceux qui pourraient croiser ton chemin). Peace
collegue
- 24/01/2012 - 04:21
veritas
"Mais attention, il y aura certainement plein de gens du gouvernement mondial qui vont t'espionner, ha ha ha!!"
Je répond
viens quand tu veux je suis "already " "attuned" prêt a vous recevoir j'attend cela depuis fort longtemps je suis aussi chaud qu'une baraque a frittes.
octuplé les effectifs utiliser le mk ultra ou l'autre parceque j'en vois du très lourd les gars.