En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Emma dante
Atlanti-culture
"Verso Medea" : exigeant, mais passionné, puissant et captivant
Publié le 23 mai 2016
"Verso Medea" n'est pas une pièce facile, mais on en sort subjugué par ce spectacle charnel et hypnotique.
Véronique Guionin est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Guionin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Guionin est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Verso Medea" n'est pas une pièce facile, mais on en sort subjugué par ce spectacle charnel et hypnotique.

L'auteur

Emma Dante (1967) est italienne; elle née à Palerme. Elle est comédienne, dramaturge et metteur en scène de théâtre.

Thème

Medée attend un enfant de Jason. Ce dernier l'a quittée pour épouser la fille de Créonte, roi de Corinthe. Dans la ville stérile car uniquement peuplée d'hommes, folle d'amour et de haine, Medée projette une vengeance terrible qui fait basculer l'histoire dans un bain de sang. 

Points forts

> 1 Dans une absolue sobriété, campée par le décors limité à quelques chaises alignées, les personnages vêtus de noir, les pieds nus, parlent et gesticulent, pantins articulés ou femmes de la rue cancanières, sous la lumière chaude du sud, au seuil d'un drame que l'on pressent irréversible. 

> Nous sommes à Palerme, on y parle un italien volubile et la scène ne manque pas d'humour. Les femmes (stériles) de la ville sont ici des hommes. On les retrouve au fil de la pièce, interprétant plusieurs rôles. 

>2 La musique et les chants siciliens -dans une langue que l'on sent riche d'influences multiples- ,des Frères Mancuso, donnent à la pièce une dimension à la fois tragique et humaine. Il émane de l'entrelacs des sons et des voix issus de la terre sèche et chaude, de la culture sicilienne mêlant le tragique au comique, une portée hypnotique et charnelle.

> 3 Elena Borgogni, incandescente Medée habitée par la sensualité, la haine et l'amour, est à elle seule la trame et l'âme de la pièce. D'elle émane une liberté poussée à l'extrême qui la mènera au pire. Déçue, repoussée, Medée basculera sans remords dans l'horreur que lui impose sa fierté bafouée et ses rêves piétinés. Accompagnée par les chants ancestraux, elle danse et crie sa fureur. Ses élans de séduction comme ses pulsions de mort (belle scène d'accouchement ) sont ici mis en scène comme autant de ballets tragiques. 

En deux mots

> Un spectacle puissant, captivant. En une heure tout est dit. Emma Dante, avec un immense talent, nous transporte par la musique et sa mise en scène passionnée dans une version très séduisante du drame de Medée. 

> On quitte à regret la Sicile brûlante et mélodique qui a si bien sa place dans le décors ocre des Bouffes du Nord, en trouvant au spectacle qui s'achève bien des résonances actuelles. 

Recommandation

En prioritéEn priorité

Informations

Théâtre des Bouffes du Nord

37 bis,boulevard de La Chapelle 75010 Paris

Réservation : 01 46 07 34 50

ATTENTION : dernière, le 28 mai 

En italien, avec traduction sur les murs 

Théâtre

Verso Medea d'après Euripide

> Texte et Mise en Scène : Emma Dante 

> Musique et chant : les Frères Mancuso

> Avec Elena Borgogni, Carmine Maringola, Salvatore D'Onofrio

> Sandro Maria Campagna, Roberto Galbo et Davide Celona

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
07.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires