En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 5 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 6 heures 53 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 7 heures 49 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 8 heures 45 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 13 heures 1 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 13 heures 45 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 14 heures 22 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 6 heures 42 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 7 heures 27 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 8 heures 10 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 9 heures 41 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 12 heures 53 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 13 heures 28 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 15 heures 26 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 16 heures 14 min
© Reuters
© Reuters
Atlanti-culture "Spécial Cannes"

"Juste la fin du monde" : pas de quoi fouetter un chat !

Publié le 21 mai 2016
Même si une partie de la critique intello l'encense, le film de Xavier Dolan restera comme l'une des grandes déceptions dans une sélection de très bon niveau.
François Quenin pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Quenin est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Même si une partie de la critique intello l'encense, le film de Xavier Dolan restera comme l'une des grandes déceptions dans une sélection de très bon niveau.

Le réalisateur

Xavier Dolan, 27 ans, avait emballé les festivaliers il y a deux ans avec « Mommy » qui avait obtenu le Prix du jury et un beau succès public. En 2009, son premier long métrage, « J’ai tué ma mère », avait été projeté à la Quinzaine des réalisateurs et avait fait une forte impression, compte tenu de l’âge du cinéaste canadien, 20 ans. On a vu ensuite, à Cannes et dans les salles, « Les amours imaginaires » et « Laurence Anyways », deux films accueillis à la sélection Un certain regard, section qui double la compétition. Après « Mommy » (2014), ce chouchou du Festival était attendu avec une grande curiosité et une égale empathie pour son nouveau film, "Juste la fin du monde". Hélas…

Thème

Louis (Gaspard Ulliel) est écrivain et il a décidé de revenir dans son village natal après douze ans d’absence. On le voit à l’aéroport au début du film, une voix off exprime ce qu’il pense. Il veut annoncer à sa famille sa mort prochaine à cause d’une grave maladie. On n’en saura pas plus sur l’événement puisque, arrivé dans la maison de sa mère (Nathalie Baye), il est violemment pris à partie par son frère Antoine (Vincent Cassel) et par sa sœur Suzanne (Léa Seydoux). Seule, l’épouse d’Antoine, Catherine (Marion Cotillard), semble prendre la mesure de ce retour et partager la démarche de Louis.

Points forts

Dans cette brillante distribution, on apprécie particulièrement le jeu discret de Gaspard Ulliel et de Marion Cotillard face au comportement faussement hystérique des autres qui, il est vrai, ne sont pas totalement responsables du rôle peu authentique qu’on leur demande de jouer.

Le film est court : c’est un point fort. La plupart des films cannois ont une durée de plus de deux heures. Celui-là fait une heure trente cinq et c’est très bien car on n’aurait pas supporté cette engueulade généralisée, sans réelle raison, puisqu’il y a des non dits dont on ne saura rien. Frustration.

Dans la maison de la maman, il y a un petit coucou désuet qui sonne les heures. Vers la fin du film, un oiseau s’en échappe, vrai celui-là, et se cogne contre les murs avant de s’échouer inanimé aux pieds de l’écrivain, qui est sur le départ; moment poétique, symbolique, et belle idée de mise en scène: c’est à peu près la seule.

Points faibles

L’intrigue est centrée sur un long déjeuner familial où chacun semble régler ses comptes sur le dos de l'homme qui revient et qui ne dit rien, lui. Le frère, la sœur, la mère explosent leur rancœur dans un beau désordre. On avait vu cela dans le film danois « Festen » mais il y avait une montée en puissance des tensions et une explication en règle lors du dénouement. Là, on est à peine assis qu’on est empoigné par la violence des colères. Une heure trente cinq plus tard, il ne s’est pas passé autre chose. Le spectateur en a plein les oreilles. L’écrivain va repartir sans avoir rien dit. On est d’autant plus déçu que les deux derniers films de Dolan, « Tom à la ferme » et « Momy », étaient denses et construits.

En deux mots

Avant d’être un film, « Juste la fin du monde » était une pièce du dramaturge français Jean-Luc Lagarce, jouée dans les années 2000. Les thèmes chers à Dolan, qui touchent à la famille, aux fratries, aux affinités ou non, y sont largement exposés ; ainsi que le passé qui ne s’oublie pas et le présent qui ne répond pas aux attentes. Mais la transposition au cinéma ne fonctionne pas.

Résultat des courses pour cette dernière chronique cannoise, nous avons deux films "palmables",  « Loving » de Jeff Nichols et « La fille inconnue » des frères Dardenne (qui sortira en salles le 12 octobre). S’y ajoute le très beau film du cinéaste roumain Christian Mungiu, « Baccalauréat », vu dans les derniers jours du Festival, qui expose l’état déplorable de la Roumanie, avec la corruption à tous les étages. Le palmarès sera dévoilé dimanche soir.

Une phrase

« Cannes est un endroit qui est dur, qui est sévère. Les gens souvent peuvent être vils. Ils aiment détester; ils aiment haïr. » Xavier Dolan.

Encore faut-il mériter des compliments...

Recommandation

BofBof

Cinéma

Juste la fin du monde

De Xavier Dolan

Avec Gaspar Ulliel, Nathalie Baye, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Marion Cotillard

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires