En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 8 heures 1 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 9 heures 2 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 10 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 12 heures 13 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 13 heures 47 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 14 heures 39 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 15 heures 10 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 15 heures 44 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 16 heures 1 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 8 heures 21 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 9 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 12 heures 3 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 13 heures 56 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 15 heures 5 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 16 heures 15 min
© Reuters
© Reuters
L'irréductible IVG

Ce que cachent les chiffres de l’OMS sur la baisse drastique du nombre d’avortements constatés dans les pays développés depuis 25 ans

Publié le 14 mai 2016
Malgré le développement des moyens de contraception, il restera toujours une part irréductible d'avortements et de grossesses non voulues.
Michèle Ferrand est sociologue, directrice de recherche au CNRS, chercheuse au sein du laboratoire "Cultures et Sociétés Urbaines" (CSU), composantes du CRESPPA, rattachée à l’Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (France).Ses domaines de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michèle Ferrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michèle Ferrand est sociologue, directrice de recherche au CNRS, chercheuse au sein du laboratoire "Cultures et Sociétés Urbaines" (CSU), composantes du CRESPPA, rattachée à l’Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (France).Ses domaines de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré le développement des moyens de contraception, il restera toujours une part irréductible d'avortements et de grossesses non voulues.

Atlantico : Une étude de l'OMS observe que le taux d'avortement dans les pays aisés chute brutalement ces 25 dernières années. Etrangement, la baisse est sensiblement égale voire plus importante dans les pays où l'avortement est interdit (37%) que dans ceux où il est autorisé (34%). Faut-il conclure à l'échec de l'interdiction de l'avortement?

Michèle Ferrand : Il faut comprendre que l'avortement n'a rien à voir avec la réglementation. L'interdiction de l'avortement ne limite pas l'avortement. Mais je ne suis pas d'accord avec ces chiffres. Je ne comprends pas comment l'OMS a fait ses calculs. Je pense que dans les pays où l'avortement n'est pas autorisé, et la communication sur la contraception peu développée, l'avortement est plus fréquent. Sans doute l'avortement n'est-il pas déclaré officiellement.

En revanche, je suis d'accord sur le fait que, peu importe la réglementation, les femmes qui ressentent le besoin d'avorter, avortent.

Quelle différence alors entre un pays interdisant l'avortement et un pays l'autorisant?

La différence se trouve bien plus dans les conditions de cet avortement. Dans les pays où il est interdit d'avorter, les choses sont plus injustes et doivent être distinguées entre les femmes issues de milieux aisés et les femmes issues de milieux plus humbles. Pratiquer l'IVG dans un pays où cela est interdit, sans argent, est un calvaire. Un parcours du combattant qui se résout souvent par un avortement dangereux.

Lorsque les femmes ont les moyens, il leur suffit de trouver un médecin, à l'étranger, ou même de se procurer le bon comprimé. Mais là encore, il ne faut pas oublier qu'avorter médicalement n'est pas sans danger.

La légalisation de l’avortement, en France comme dans d’autres pays, a considérablement amélioré les conditions sanitaires de sa prise en charge, entraînant ainsi une réduction spectaculaire des complications graves et des décès.

Le développement des moyens de contraception dans les pays développés a permis une baisse importante des avortements entre 1990 et 2014, de 46% à 27%, mais il reste toujours une part irréductible d'avortements, même dans les pays aisés, comment expliquer cela?

L’avortement est une forme de contrôle des naissances qui est complémentaire à la contraception, ce n’est pas l’un ou l’autre, mais l’un et l'autre. Ce n’est qu’un ultime recours en cas d’échec de contraception. Lorsque la loi Veil libéralisant l’avortement en France a été votée il y a 30 ans, elle a été accompagnée d'un développement parallèle de la pratique contraceptive (légalisée par la loi Neuwirth de 1967 et dont le remboursement avait été voté quelques jours avant). On aurait pu s'attendre à ce que le taux d'avortement diminue. Les grossesses non prévues ont bien diminué mais pas le nombre d’avortements. C'est le paradoxe.

Si les grossesses non prévues diminuent du fait de la contraception, pourquoi le nombre d'avortement ne diminue pas plus encore?

En réalité, cela s'explique par l'évolution du statut des femmes. Les femmes ne veulent plus subir une maternité contrainte mais choisir le moment de leur maternité. Aujourd'hui, on n'accepte plus d'avoir un enfant quand on ne l'a pas désiré. Les femmes avortent de plus en plus car cela ne correspond pas à leur schéma. L'enfant est "programmé". Il doit arriver dans un contexte affectif stable. Il faut aussi que les parents aient atteint un certain niveau dans leur carrière professionnelle. En outre, les couples sont plus souvent confrontés à des difficultés socio-économiques du fait de la crise. Ce qui n'encourage pas à avoir un enfant. Autant de raisons qui annulent statistiquement une plus grande baisse des taux d'avortement.

Propos recueillis par Clémence Houdiakova

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 14/05/2016 - 17:35
@Ganesha
pour une fois totalement d'accord!
Ganesha
- 14/05/2016 - 10:18
Ined
Article absurde écrit par quelqu'un de mal informé, qui n'y connaît rien et n'en comprend pas plus... D'après l'Ined, organisme public, le nombre et les taux d'avortement sont stables en France depuis 1990. https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/france/avortements-contraception/avortements/