En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte planétaire
Coronavirus chinois : l’OMS indique qu’il est "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale et qu’il n’y a aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la Chine
il y a 3 heures 32 min
pépite vidéo > International
Mémoire
75 ans de la libération d'Auschwitz : de nombreux dirigeants de la planète se mobilisent contre l'antisémitisme
il y a 4 heures 53 min
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 6 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 7 heures 8 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 7 heures 35 min
pépites > Santé
Origines du virus
Wuhan : des serpents pourraient être la source de l'épidémie du coronavirus chinois
il y a 9 heures 7 min
pépites > Politique
Loi bioéthique
Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes
il y a 13 heures 4 min
décryptage > France
ONDRP

Fermeture de l’Observatoire national de la délinquance : et hop, un thermomètre de moins !

il y a 14 heures 27 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’affaire Yasser Arafat : polémique et émergence d’accusations "d’empoisonnement par les Juifs"

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Société
Tribunal du net

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

il y a 15 heures 37 min
light > Science
Images rares
Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes
il y a 4 heures 9 min
pépites > Politique
Nouveau calendrier
Réforme des retraites : Edouard Philippe révèle que la conférence de financement sera lancée le 30 janvier
il y a 5 heures 18 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 6 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 7 heures 21 min
light > High-tech
"C'est toi dans cette vidéo ?"
Facebook : la gendarmerie de l'Indre alerte sur une arnaque avec une vidéo qui aurait déjà fait un grand nombre de victimes
il y a 8 heures 21 min
pépite vidéo > Mode
Une page se tourne
Les images de l'ultime défilé de Jean-Paul Gaultier
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Histoire
Mémoire

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : l’histoire de la Shoah prise au piège des réinterprétations politiques d’aujourd’hui

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Santé
Menace de pandémie

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Terrorisme
Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Politique
Loi Avia

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

il y a 16 heures 7 min
© Reuters
© Reuters
L'irréductible IVG

Ce que cachent les chiffres de l’OMS sur la baisse drastique du nombre d’avortements constatés dans les pays développés depuis 25 ans

Publié le 14 mai 2016
Malgré le développement des moyens de contraception, il restera toujours une part irréductible d'avortements et de grossesses non voulues.
Michèle Ferrand est sociologue, directrice de recherche au CNRS, chercheuse au sein du laboratoire "Cultures et Sociétés Urbaines" (CSU), composantes du CRESPPA, rattachée à l’Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (France).Ses domaines de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michèle Ferrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michèle Ferrand est sociologue, directrice de recherche au CNRS, chercheuse au sein du laboratoire "Cultures et Sociétés Urbaines" (CSU), composantes du CRESPPA, rattachée à l’Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (France).Ses domaines de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré le développement des moyens de contraception, il restera toujours une part irréductible d'avortements et de grossesses non voulues.

Atlantico : Une étude de l'OMS observe que le taux d'avortement dans les pays aisés chute brutalement ces 25 dernières années. Etrangement, la baisse est sensiblement égale voire plus importante dans les pays où l'avortement est interdit (37%) que dans ceux où il est autorisé (34%). Faut-il conclure à l'échec de l'interdiction de l'avortement?

Michèle Ferrand : Il faut comprendre que l'avortement n'a rien à voir avec la réglementation. L'interdiction de l'avortement ne limite pas l'avortement. Mais je ne suis pas d'accord avec ces chiffres. Je ne comprends pas comment l'OMS a fait ses calculs. Je pense que dans les pays où l'avortement n'est pas autorisé, et la communication sur la contraception peu développée, l'avortement est plus fréquent. Sans doute l'avortement n'est-il pas déclaré officiellement.

En revanche, je suis d'accord sur le fait que, peu importe la réglementation, les femmes qui ressentent le besoin d'avorter, avortent.

Quelle différence alors entre un pays interdisant l'avortement et un pays l'autorisant?

La différence se trouve bien plus dans les conditions de cet avortement. Dans les pays où il est interdit d'avorter, les choses sont plus injustes et doivent être distinguées entre les femmes issues de milieux aisés et les femmes issues de milieux plus humbles. Pratiquer l'IVG dans un pays où cela est interdit, sans argent, est un calvaire. Un parcours du combattant qui se résout souvent par un avortement dangereux.

Lorsque les femmes ont les moyens, il leur suffit de trouver un médecin, à l'étranger, ou même de se procurer le bon comprimé. Mais là encore, il ne faut pas oublier qu'avorter médicalement n'est pas sans danger.

La légalisation de l’avortement, en France comme dans d’autres pays, a considérablement amélioré les conditions sanitaires de sa prise en charge, entraînant ainsi une réduction spectaculaire des complications graves et des décès.

Le développement des moyens de contraception dans les pays développés a permis une baisse importante des avortements entre 1990 et 2014, de 46% à 27%, mais il reste toujours une part irréductible d'avortements, même dans les pays aisés, comment expliquer cela?

L’avortement est une forme de contrôle des naissances qui est complémentaire à la contraception, ce n’est pas l’un ou l’autre, mais l’un et l'autre. Ce n’est qu’un ultime recours en cas d’échec de contraception. Lorsque la loi Veil libéralisant l’avortement en France a été votée il y a 30 ans, elle a été accompagnée d'un développement parallèle de la pratique contraceptive (légalisée par la loi Neuwirth de 1967 et dont le remboursement avait été voté quelques jours avant). On aurait pu s'attendre à ce que le taux d'avortement diminue. Les grossesses non prévues ont bien diminué mais pas le nombre d’avortements. C'est le paradoxe.

Si les grossesses non prévues diminuent du fait de la contraception, pourquoi le nombre d'avortement ne diminue pas plus encore?

En réalité, cela s'explique par l'évolution du statut des femmes. Les femmes ne veulent plus subir une maternité contrainte mais choisir le moment de leur maternité. Aujourd'hui, on n'accepte plus d'avoir un enfant quand on ne l'a pas désiré. Les femmes avortent de plus en plus car cela ne correspond pas à leur schéma. L'enfant est "programmé". Il doit arriver dans un contexte affectif stable. Il faut aussi que les parents aient atteint un certain niveau dans leur carrière professionnelle. En outre, les couples sont plus souvent confrontés à des difficultés socio-économiques du fait de la crise. Ce qui n'encourage pas à avoir un enfant. Autant de raisons qui annulent statistiquement une plus grande baisse des taux d'avortement.

Propos recueillis par Clémence Houdiakova

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 14/05/2016 - 17:35
@Ganesha
pour une fois totalement d'accord!
Ganesha
- 14/05/2016 - 10:18
Ined
Article absurde écrit par quelqu'un de mal informé, qui n'y connaît rien et n'en comprend pas plus... D'après l'Ined, organisme public, le nombre et les taux d'avortement sont stables en France depuis 1990. https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/france/avortements-contraception/avortements/