En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Atlanti-culture
Le programme économique du Front National décrypté : attention à la casse
Publié le 14 mai 2016
Maël de Calan a eu le mérite d'étudier le programme économique du Front National ligne par ligne. Verdict: ce programme a tout ou presque d'une opération suicide.
Bertrand Cousin est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Cousin pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Cousin est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maël de Calan a eu le mérite d'étudier le programme économique du Front National ligne par ligne. Verdict: ce programme a tout ou presque d'une opération suicide.

L'auteur

Maël de Calan, issu d'une famille bien implantée dans le nord du Finistère, âgé de 36 ans, est diplômé d'HEC et de Sup de Co. Outre la direction du développement d'une société de biotechnologie, il est conseiller municipal de Roscoff et conseiller départemental du Finistère où il préside le groupe des élus de la Droite et du Centre. 

Fondateur du Think Tank la "boite à idées", qui rassemble une centaines de jeunes membres, il est également maître de conférences à Sciences-Po Paris. 

Maël de Calan fait partie du premier cercle, autour d'Alain Juppé, pour les questions économiques.

Thème

Après voir reconnu l'échec des politiques conduites tant par la droite que la gauche, incapables  de régler les problèmes de la France, Maël de Calan s'adresse aux électeurs du Front National. Ceux-ci n'hésitent plus à voter pour un parti qui non seulement avait prédit l'immigration massive et la dégradation de la sécurité, mais surtout dont les propositions économiques et sociales semblent novatrices ("Ce sont les seuls à ne pas avoir essayé"): 

  • Avec fougue et technicité, les statistiques en bandoulière, Maël de Calan détruit, d'un manière implacable, la crédibilité du programme économique du FN, qui mènerait à la faillite de notre pays et à la ruine de nos concitoyens.

  • Suivent trois chapitres plus classiques dans la critiques du FN : l'immigration n'est pas la cause principale du chômage et du déficit des comptes sociaux et l'objectif de l'immigration zéro et du "grand remplacement" n'est pas réalisable.

  • Le basculement de la politique étrangère en faveur d'une alliance stratégique avec la Russie, adossée à un partenariat militaire et énergétique, provoquerait un grave isolement de la France.

  • La famille Le Pen et son entourage se rendent coupables des même turpitudes "bananières" qu'ils ne cessent de dénoncer.

Points forts

Loin de se livrer à un massacre à la tronçonneuse du programme Front National (essentiellement la partie économique), Maël de Calan opère avec un scalpel précis. Une lecture attentive du programme présidentiel de Marine Le Pen regroupant  150 propositions  sur 16 pages ainsi que du "programme politique du Front National" qui comporte 106 pages avec plusieurs centaines de mesures  lui permet d'en analyser, sans idée préconçue, les incohérences.

D'emblée, il reconnait que les gouvernements de droite ont largement échoué à redresser la France et que de nombreuses brebis galeuses ont terni l'image des partis de la droite et du centre. Il n'y a donc pas, d'un côté les bons et de l'autre, les nuls.

Ensuite, il démontre, point par point, les conséquences catastrophiques d'une application de ce programme, pire selon lui que celui de Mélenchon. La sortie de l'euro, non seulement, ruinerait les épargnants et entrainerait une fuite des capitaux, mais ferait exploser le remboursement des dettes de la France. Privée des subventions européennes, l'agriculture serait à genoux. Quant à la politique budgétaire, elle provoquerait un déficit immense (10% du PIB), la faillite du système des retraites et une augmentation de 1500Md d'euros de la dette en 5 ans.

Maël de Calan se penche ensuite sur le climat de guerre civile qui résulterait d'une politique radicale vis-à-vis de l'Islam et vis-à-vis des immigrés. Il souligne aussi les connivences financières avec le pouvoir Russe qui met le FN dans la dépendance d'un Etat étranger.

Cet ouvrage est certes un "manuel de combat" contre le FN dans la perspective des élections présidentielles, mais surtout il met en lumière les risques économiques et sociaux considérables qui résulterait de la mise en œuvre effective de son programme économique.

Points faibles

Si le style est alerte et les démonstrations économiques issues de statistiques imparables, l'on peut regretter plusieurs répétitions qui alourdissent le propos.

Autant la partie du livre sur le programme économique du FN est très convaincante (et même stupéfiante), d'autres éléments peuvent donner lieu à discussions. Ainsi en va-t-il des relations avec la Russie. S'il faut dénoncer le financement d'un parti "national" français par un Etat étranger, cela n'efface pas le rôle géostratégique que la Russie peut jouer, notamment dans la crise au Moyen-Orient.

Une phrase

Ou plutôt deux citations:

- p 18 "Nous avons déçu au pouvoir, incapables que nous avons été de transformer nos valeurs, qui sont belles, en actions concrètes."

- p 249 "La gauche et une partie de la droite avaient deux solutions : la dissolution (du FN) pour l'exclure du débat et le front républicain pour lui barrer la route du pouvoir. Résultat : il n'a jamais été aussi présent dans le débat et présent aux élections."

En deux mots

Voici un essai formidablement réussi, d'un représentant de la nouvelle génération politique, capable de reconnaitre lucidement les carences de son propre camp avant de déboulonner, chiffres à l'appui, le programme économique du Front National, débouchant irrémédiablement sur la faillite de notre pays et le condamnant à l'isolement.

Recommandation 

En prioritéEn priorité

Livre

La vérité sur le programme du Front National de Maël de Calan

Ed. Plon 

256p 

10€

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
01.
Japon : des ONG renoncent
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (54)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 20/05/2016 - 16:05
ah ha ha ha "avec la Russie" bla bla bla
il n'y a pas de connivence en ce moment avec certains pays qui vendent du pétrole ??? des pays qui tuent les femmes et / ou leur interdisent de conduire ??

Oh la la , on tremble de ce que le FN va arriver !!!!! Brrrrrrrrrrr
cloette
- 16/05/2016 - 13:00
Ha ha
La langue de bois est enseignée à l'ENA et il en est un brillant élève ! Mais le noeud de la question est l'économie . Or ce que proposent Juppé n'est pas convainquant . La financiarisation de l'Economie conduit au jourd'hui à des déséquilibres et à un danger . Lire à sujet le pdf facile â trouver " la financiarisation de l'économie mondiale " ( réseau nouvelle donne ) .
Anguerrand
- 16/05/2016 - 11:56
A Cloette
Philippot ce matin à devellopé un vrai programme de gauche sur I télé. Il a confirmé le retour au franc malgré la baisse de l'€. Il n'a pas répondu sur les autres questions gênantes sauf en répondant avec de la langue de bois. Qu'il soit en pleine forme, j'en convient, mais sa verve lui permet de ne pas répondre à certaines questions. C'est un politique comme les autres sauf si on le regarde avec les yeux de Chimène.