En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 1 heure 20 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 2 heures 40 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 3 heures 45 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 5 heures 50 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 6 heures 47 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 41 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 1 heure 43 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 2 heures 27 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 3 heures 1 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Alarmant

Inquiétantes disparitions en série de migrants mineurs : ces réseaux qui profitent de la crise pour alimenter un business d'exploitation sexuelle ou criminelle des enfants arrivés seuls en Europe

Publié le 20 mai 2016
Parmi les flux d'immigrés arrivés ces derniers mois en Europe, on retrouve un nombre important d'enfants et d'adolescents non-accompagnés. Nombreux sont ceux d'entre eux qui disparaissent des centres d'accueil, obligés de travailler au sein de leur communauté d'origine dans des conditions déplorables, pour un salaire de misère, afin de rembourser la dette générée par leur voyage.
Jacques Barou est Docteur en anthropologie et chargé de recherche CNRS. Il enseigne à l’université de Grenoble les politiques d’immigration et d’intégration en Europe. Son dernier ouvrage est La Planète des migrants : Circulations migratoires et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou est Docteur en anthropologie et chargé de recherche CNRS. Il enseigne à l’université de Grenoble les politiques d’immigration et d’intégration en Europe. Son dernier ouvrage est La Planète des migrants : Circulations migratoires et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parmi les flux d'immigrés arrivés ces derniers mois en Europe, on retrouve un nombre important d'enfants et d'adolescents non-accompagnés. Nombreux sont ceux d'entre eux qui disparaissent des centres d'accueil, obligés de travailler au sein de leur communauté d'origine dans des conditions déplorables, pour un salaire de misère, afin de rembourser la dette générée par leur voyage.

Atlantico : Selon Eurostat, 90 000 demandes d'asile en 2015 ont été formulées par des enfants non-accompagnés, le plus souvent des garçons âgés de 15 à 17 ans. Comment expliquer ce phénomène ?

Jacques Barou : La plupart des pays européens ont signé la Convention internationale sur les droits de l'enfant qui stipule qu'il est interdit d'expulser un mineur non-accompagné et qu'il faut le prendre en charge jusqu'à sa majorité. Ceci est connu dans la plupart des pays d'émigration. Si un mineur, provenant d'un pays "sûr", ou d'un pays qui ne fait pas l'objet d'une priorité par rapport à l'asile, formule une demande d'asile, celle-ci ne sera pas rejetée immédiatement ; dans le cas où elle n'aboutirait pas, le mineur peut bénéficier d'autres possibilités de régularisation tout en étant pris en charge. Les familles poussent donc les enfants mineurs à partir non-accompagnés, sachant qu'ils ont plus de chances de s'installer dans un pays d'Europe que s'ils étaient accompagnés.

Selon les données communiquées par Europol, environ 10 000 enfants immigrés non-accompagnés ont été portés disparus en 2015. Comment ces disparitions sont-elles rendues possible ? Dans quelle mesure les autorités européennes, en charge de l'accueil des immigrés à leur arrivée, sont-elles responsables de ces disparitions ? 

Les enfants qui disparaissent sont souvent ceux qui refusent de rester dans des camps ou des foyers d'accueil qui les prennent en charge et leur proposent en général une formation à un métier ou des études. L'objectif de ces mineurs envoyés par leurs familles, la plupart du temps, est de gagner rapidement de l'argent à envoyer chez eux. C'est pour cela qu'ils disparaissent, n'ayant plus de statut administratif de demandeur d'asile, et qu'ils changent quelquefois de pays quand ils ne tentent pas de rentrer chez eux se trouvant finalement peu à l'aise dans le pays où ils ont atterri. 

Un nombre important de ces enfants disparus finissent par être exploités par des membres de leur propre communauté installés dans le pays d'accueil comme le révèle un article de Business Insider, citant notamment l'exemple des communautés égyptienne et nigériane vivant en Italie. Pourquoi ces deux communautés sont-elles tout particulièrement touchées par ce phénomène ? D'autres communautés sont-elles connues pour se livrer à ce genre de trafic ? 

L'exploitation du travail des enfants est assez fréquente dans la plupart des pays d'Afrique et du Proche et Moyen-Orient, même si officiellement c'est interdit. Il n'y a pas dans ces pays la sacralisation de l'enfant qui s'est répandue dans le monde occiental. La précarité des conditions de vie dans les pays d'immigration pousse ceux qui veulent s'en sortir, en montant de petites entreprises, à chercher une main d'oeuvre corvéable à merci et ils la trouvent chez ces mineurs disposés à tout accepter pour aider leurs familles.

Le phénomène touche la plupart des communautés. En Italie, ce sont les Egyptiens ; ailleurs ce peuvent être les Syriens ou les Turcs. Aux Etats-Unis, il peut s'agir des immigrés originaires d'Amérique centrale. Le cas du Nigéria est particulier. Il y existe des réseaux de trafic de jeunes filles en vue de la prostitution. Elles sont sous l'emprise de caïds qui utilisent la religion pour les terroriser. Avant d'arriver en Europe, elles doivent participer à des rites de possession qui les persuadent que, si par la suite, elles oubient de rémunérer leurs souteneurs, elles seront tuées par des attaques en sorcellerie. Ensuite, elles tapinent dans les rues en Italie, mais aussi en France. Une enquête faite à Grenoble en 2015 a montré que plus de 60% des prostituées qui s'offrent dans la rue ou aux alentours des boîtes de nuit sont des Nigérianes. Beaucoup sont encore mineures même si leurs papiers sont trafiqués pour leur donner plus de 18 ans.

Comment se mettent en place ces réseaux d'exploitation d'enfants et d'adolescents non-accompagnés au sein de leur propre communauté, une fois arrivés en Europe ? Dans quelle mesure les parents restés au pays sont-ils impliqués ?

Il arrive que les familles des mineurs non-accompagnés soient au courant de ce que subissent leurs enfants et connaissent les patrons qui les exploitent. Pour elles, ce qui compte, c'est l'argent que ça leur rapporte car elles n'ont pas beaucoup d'autres revenus. Les guerres du Moyen-Orient ont contribué à dissoudre les solidarités familiales. Les pères sont souvent morts ou ont abandonné la famille qui se trouve sans protection. Un reportage publié dans le Nouvel Observateur il y a 15 jours montrait que les familles syriennes réfugiées en Turquie survivent grâce au travail de leurs enfants. Employés chez des petits patrons turcs avec des horaires extrêmement longs et des salaires de misère, ils sont la seule source de revenus pour leurs familles. Garçons et filles travaillent dans ces conditions, les filles étant parfois victimes d'abus sexuels déguisés en "mariages de plaisir". 

Quelles sont les activités auxquelles ces enfants et adolescents sont le plus souvent soumis par ces réseaux ? Que font les autorités européennes ? 

Les enfants travaillent pour de petits employeurs difficiles à contrôler : restauration, boulagerie, menuiserie. Ils ne sont bien sûr pas déclarés. Les chantiers de construction sont plus contrôlés et on y trouve moins de mineurs. La cueillette sur les grandes exploitations agricoles, par le biais de sous-traitants liés à diverses mafias spécialiséees dans le trafic de main d'oeuvre, implique souvent des mineurs.

Les autorités européennes sont complètement débordées depuis le début de la crise des migrants de l'été 2015 et n'assurent presque rien en matière de sécurisation des mineurs. Les décisions prises relèvent de l'improvisation à courte vue comme l'accord passé avec la Turquie. ONG et associations font ce qu'elle peuvent dans les camps d'accueil en Grèce mais n'empêchent pas les mineurs de "disparaître", happés par la recherche d'un gagne-pain d'un pays à l'autre.

Pourquoi ces communautés n’œuvrent-elles pas à l'intégration de ces nouveaux arrivants issus de leur pays d'origine plutôt qu'à leur exploitation ? 

Il n'y a que rarement, au sein des communautés immigrées, une conscience de ce que peuvent subir ces mineurs même quand ils sont au départ accompagnés de leurs familles. Ces communutés sont souvent peu organisées et faiblement intégrées aux pays dans lesquels elles vivent. Les réactions sont individuelles et relèvent plutôt de l'exploitation des opportunités que peuvent offrir ces nouveaux arrivants pour les petites entreprises. Certains ont parfois le sentiment d'agir de façon solidaire en donnant du travail à de jeunes compatriotes qui en cherchent, même si du point de vue de la société d'accueil, cette solidarité relève de l'exploitation.

Qu'en est-il de la situation en France tout particulièrement ?

En France, les mineurs isolés sont pris en charge par l'aide sociale à l'enfance. Certains départements estiment en avoir accueilli plus que d'autres et refusent d'en prendre de nouveaux. Là aussi le taux de 'disparitions" est élevé.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires