En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

02.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

03.

Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 9 heures 55 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 11 heures 25 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 15 heures 19 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 16 heures 23 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 17 heures 1 sec
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 17 heures 26 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 9 heures 43 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 10 heures 43 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 15 heures 50 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 16 heures 28 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 16 heures 58 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 17 heures 20 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 18 heures 5 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 18 heures 34 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 19 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
Tour des tailles

Explosion de l'obésité en Chine : ce qu'elle nous apprend sur la société française et ses modes de consommation

Publié le 29 avril 2016
Une nouvelle étude publiée dans le "European Journal of Preventive Cardiology" constate une explosion de l'obésité chez les adolescents habitant les zones rurales de la Chine. Un phénomène dû aux changements socio-économiques qui bouleversent le pays.
Arnaud Cocaul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle étude publiée dans le "European Journal of Preventive Cardiology" constate une explosion de l'obésité chez les adolescents habitant les zones rurales de la Chine. Un phénomène dû aux changements socio-économiques qui bouleversent le pays.

Atlantico : Une nouvelle étude (voir ici) indique que 17% des hommes et 9% des femmes ayant moins de 19 ans et vivant dans des zones rurales en Chine souffrent d'obésité, contre seulement 1% en 1985. Que vous inspirent ces chiffres ?

Arnaud Cocaul : Ces chiffres prouvent ce que l'on soupçonnait depuis longtemps : la Chine connaît l'explosion d'obésité la plus rapide du monde.

Comme expliquer cette explosion inédite du nombres d'adolescents obèses en Chine ?

Pour expliquer ce phénomène, il faut d'abord comprendre que l'obésité n'est pas une maladie seulement due aux modes d'alimentation, mais aussi à la structure des sociétés.

D'un point de vue alimentaire, la transition socio-économique et nutritionnelle rapide de la Chine a entraîné une augmentation de la consommation d'énergie, c'est-à-dire que le mode d'alimentation traditionnel chinois (repas pris en famille, ingestion d'aliments non-transformés en petite quantité comme le riz ou le poulet) a été remplacé par un mode d'alimentation industriel, composés d'aliments transformés, riches en gras, en sucre et en sel, en général ingérés rapidement sur le pouce (d'où le développement de nombreuses chaines de fast food) et accompagnés de toutes sortes de boissons sucrées. De plus, les ravages causés par les anciennes famines qui ont touchées le pays ont aussi conditionné les corps à stocker les aliments sous forme de graisse pour constituer une réserve capable de faire face à un éventuel manque de nourriture.

D'un point de vue structurel, la transition socio-économique rapide de la Chine a aussi entrainé une baisse de l'activité physique. Tout est pensé pour que les citadins aient le moins à marcher possible, avec le développement des transports en commun, des ascenseurs, des routes, sans compter l'augmentation très forte de la pollution atmosphérique, qui, outre le fait qu'elle empêche de faire du sport lors des pics, a une action au stade fœtal qui conduit l'organisme à créer plus de cellules graisseuses. Enfin, l'apparition du chauffage et de la climatisation demande moins d'efforts au corps pour s'adapter à l'environnement.

L'obésité chinoise touche principalement les garçons, au stade de l'adolescence, issus de milieux ruraux. Pouvez-vous expliquez cette particularité ?

Je pense que si les adolescents chinois sont plus touchés que les filles par l'obésité, c'est d'abord parce que, dans la culture chinoise, la préférence de la société traditionnelle pour les garçons, en particulier dans les zones rurales, peut signifier que les garçons sont susceptibles de profiter de plus de ressources nutritionnelles de la famille. En milieu rural également, la politique de l'enfant unique a conduit à privilégier les naissances masculines, d'où un gonflement des statistiques de l'obésité chez les jeunes hommes, tout simplement plus nombreux que les filles.

L'épidémie d'obésité touche aussi majoritairement les adolescents, car c'est la première génération qui a grandi dans la nouvelle Chine, et qui a donc totalement délaissé le modèle de nutrition traditionnel pour une alimentation industrielle transformée, basée sur le modèle du fast food.  Contrairement à leurs parents et à leurs grands-parents, ils n'ont rien connu d'autre depuis qu'ils sont nés.

Enfin, cette obésité touchent principalement les adolescents issus des milieux ruraux, car ce sont les zones qui subissent les plus grandes transformations. Prenez la ville de Shenzhen par exemple. Située en bordure de Hong Kong, la municipalité était encore largement rurale dans les années 1970. En 1979, une partie de son territoire acquiert le statut de zone économique spéciale et devient l'un des principaux lieux d'expérimentation de la politique d'ouverture aux investissements étrangers. Bénéficiant de sa position géographique privilégiée, elle connaît un essor économique et démographique spectaculaire. En 2010, elle compte environ 10 millions d'habitants et constitue une des municipalités les plus riches de Chine.

 

La France a elle aussi connu une transition socio-économique importante lors de la révolution industrielle, et n'a pas pour autant connu d'épidémie d'obésité. Comment expliquer cette différence ?

C'est une question de temps. La transition socio-économique de la France s'est faite sur trois ou quatre générations, car les progrès étaient beaucoup plus lents à se mettre en place et à se diffuser dans les années 1900.

En Chine, la transition socio-économique s'est faite sur une seule génération. Des corps habitués à des modes d'alimentation vieux de milliers d'années se sont d'un seul coup retrouvés à consommer des produits industriels transformés, et n'ont pas trouvé d'autres solutions que de les stocker sous forme de graisse.

Qu'est-ce cette épidémie d'obésité chez les adolescents chinois peut nous apprendre sur la société française et sur ce qu'on devrait adopter comme comportement alimentaire ?

D'abord, il est important de souligner que, même si notre pays est relativement préservé de ce fléau, la France est elle aussi touchée par les problèmes d'obésité :   6,5 millions de nos citoyens sont considérés comme obèses (soit 14,5% de la population adulte). La proportion des personnes obèses est passée de 8.5% à 14,5% entre 1997 et 2009. L'augmentation de la prévalence est observée dans toutes les tranches d'âge de la population, y compris les seniors. Cependant, celle-ci semble plus importante chez les femmes (15,1%) que chez les hommes (13,9%).

Il y a, de plus, une vraie analogie entre l'épidémie d'obésité chez les adolescents chinois et l'augmentation de l'obésité chez les adolescents français issus de l'immigration, qui sont en France les plus touchés par cette maladie. Ils ont, en effet, eux aussi subi une acculturation, c'est-à-dire que leur mode d'alimentation traditionnelle s'est retrouvé complètement chamboulé par leur naissance dans un nouveau pays, déstabilisant les repères héréditaires de leur métabolisme.

Pour lutter contre l'obésité en France, il faudrait, tout comme en Chine, d'un point de vue strictement nutritionnel, obliger les industriels à faire différents types de portions dans les repas préparés, car nous avons tous des besoins nutritionnels différents, et manger moins de produits transformés. Ensuite, d'un point de vue sociétal, il faudrait revoir la construction des villes afin de favoriser la marche, aménager des espaces verts pour faire du sport et diminuer la pollution atmosphérique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 29/04/2016 - 08:04
Monsanto
D'ici quelques années, espérons que cela ne dure pas des décennies comme pour d'autres scandales, nous, les crétins de citoyens ordinaires, on nous révélera le nom exact des produits chimiques, des méthodes d'agriculture industrielle qui provoquent cette ''épidémie bizarre''. Peut-être même nous citera-t-on le montant qui est payé à quelques médecins sans scrupules pour nous faire des ''écrans de fumée'', des articles de désinformation, le temps que Monsanto et quelques autres se remplissent les poches...