En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

04.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

05.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

07.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 10 heures 48 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 14 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 16 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 19 heures 36 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 19 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 21 heures 34 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 12 heures 42 sec
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 16 heures 48 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 19 heures 10 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 19 heures 33 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 19 heures 44 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 20 heures 18 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 21 heures 2 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 21 heures 12 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 21 heures 41 min
Atlanti-culture

Le coup de cœur de la semaine : "Les délices de Tokyo", un livre incroyablement riche en émotion

Publié le 01 mai 2016
Laissez-vous délicieusement dépayser par le roman de Durian Sukegawa, "Les délices de Tokyo". Un livre aussi profond qu'aérien.
Véronique Louvier-Jaulin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Louvier-Jaulin est chroniqueuse pour le site Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laissez-vous délicieusement dépayser par le roman de Durian Sukegawa, "Les délices de Tokyo". Un livre aussi profond qu'aérien.

L’auteur 

Durian Sukegawa est né à Tokyo en 1962. Poète et écrivain, il est diplômé de philosophie mais aussi de l’Ecole de pâtisserie du Japon. L’édition originale japonaise des « Délices de Tokyo » est parue en 2013 sous le titre de ‘’An’’ et a été adaptée à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase primée à Cannes.

Thème

Ce livre est à l’image de son auteur: il y est question de philosophie et de pâtisserie et les deux thèmes fonctionnent parfaitement bien sous la plume de Sukegawa. 

Tokue Yoshii, vieille dame aux doigts déformés, se présente à la pâtisserie tenue par Sentarô et tente de se faire embaucher pour faire le An, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, petits gâteaux japonais. Elle est si persuasive que Sentarô finit par se laisser convaincre et il fait bien car sa vie entière va en être bouleversée. Tout est amené avec subtilité, on perçoit une ‘’urgence calme’’ et on a très envie de découvrir la suite.  

Points forts

• L’ambiance générale du livre, son rythme loin de toute agitation. 

• Les personnages principaux: Sentarô, jeune encore mais déjà fatigué, endetté et désabusé; Tokue, détentrice d’un secret culinaire et d’un autre beaucoup plus lourd. et la jeune Wakana, adolescente renfermée, un peu triste. Les cerisiers japonais qui marquent les saisons, leurs fleurs aux pétales délicats, sont aussi un personnage à part entière.

• On touche du doigt l’histoire terrible, dans les années 40, de ces japonais atteints de la maladie de Hansen - la lèpre - exclus et cloîtrés dans des sanatorium pendant des décennies. 

• Tokue, du haut de ses 73 printemps a un rapport très particulier au An, cette pâte de haricots rouges dont on découvre peu à peu le secret.  Le sujet pourrait sembler un peu rébarbatif… et bien on se plaît, nous aussi, à croire que le féculent en question chante pendant la cuisson…. On entend crépiter les haricots, on les voit bombés et luisants, on se laisse enivrer doucement par les odeurs et séduire par le goût des gâteaux en bouche. Bref on devient fan. Et ce n’était pas gagné.

• Il est question de saveurs, d’odeurs, de textures, de lumière, de chaleur, d’écoute et de confessions, de passation de pouvoir et de silence, de générosité, de recettes de gâteaux sucrés, mais avec une pointe de sel, de fleurs de cerisiers et de scintillements d’eau mais également de vieillesse, du temps qui passe, de rêves brisés, d’injustice et de haies de houx piquantes, barbelés d’exclusion, de rudesse de la vie et aussi de rumeur, celle qui peut tout détruire. Ce livre est incroyablement riche en émotions.

• A l’image de ces pétales de cerisiers japonais qui virevoltent, entrent par la fenêtre de la cuisine pour se nicher dans la pâte des gâteaux, le livre est aérien tout en ayant l’audace de soulever de vrais sujets tels la maladie, l’exclusion, l’injustice.  

• Une belle authenticité se dégage des personnages qui vont tisser, peu à peu entre eux, des liens forts. Tout en émotion et en pudeur. 

Points faibles

• Une écriture parfois un peu disparate: peut-être est ce dû à la traduction?

En deux mots

On se laisse prendre par le rythme, les images et la philosophie du livre. C’est délicat, doux et fort à la fois. L’ambiance est feutrée, les rêves sont ceux de la nuit mais également ceux de la vie. 

Sukegawa nous souffle que notre bonheur réside dans la découverte et l’écoute de l’autre. Que la réalisation de chacun passe par le don de soi, le partage et la transmission de son savoir. Si l’on s’en doutait, maintenant on en est persuadé.

Une phrase

Qui seront deux :

- « La nuit, il suffit de tendre l’oreille au murmure des étoiles pour sentir le cours de l’éternité » page 188.

- «  Si le monde était privé de tous les êtres doués d’émotion, qu’en serait-il? » page 225.                                          

Recommandation

ExcellentExcellent

Livre

« Les délices de Tokyo »

de Durian Sukegawa

Editions Albin Michel

239 pages

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires