En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

06.

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

07.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 50 sec
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 14 min 42 sec
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 32 min 46 sec
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 1 heure 13 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 11 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 12 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 14 heures 1 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 19 heures 11 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 19 heures 40 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 20 heures 25 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 5 min 48 sec
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 15 min 27 sec
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 52 min 56 sec
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 1 heure 30 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 12 heures 15 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 13 heures 10 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 15 heures 18 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 19 heures 25 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 19 heures 57 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 21 heures 53 min
© Reuters
© Reuters
Vent mauvais

Tchernobyl, 30 ans après : ce qu’on sait vraiment des conséquences de la catastrophe nucléaire sur la santé des Français (et ce qu’on ne saura sans doute jamais)

Publié le 26 avril 2016
C'est dans la nuit du 25 au 26 avril 1986 que l'un des quatre réacteurs de la centrale explose. Si des retombées radioactives ont bien été enregistrées en France, leurs quantités sont insuffisantes pour que le risque de cancer de la thyroïde soit observable par une étude épidémiologique.
Dominique Laurier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Laurier est épidémiologiste, et chef de laboratoire à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est dans la nuit du 25 au 26 avril 1986 que l'un des quatre réacteurs de la centrale explose. Si des retombées radioactives ont bien été enregistrées en France, leurs quantités sont insuffisantes pour que le risque de cancer de la thyroïde soit observable par une étude épidémiologique.

Atlantico : Trente ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, quels effets sur la santé des Français a-t-on pu observer ? La fréquence du nombre de cancers de la thyroïde a-t-il augmenté ?

Dominique Laurier : Aucun effet sanitaire radio-induit n’a été observé en France suite à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Les doses attribuables aux retombées de l’accident en France sont très faibles, et les estimations de risque réalisées par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et l’Agence nationale de santé publique (ANSP, ex Institut de veille sanitaire, InVS) indiquaient que les retombées de l'accident ne pouvaient aboutir à une augmentation de la fréquence des cancers de la thyroïde observable par une étude épidémiologique.

Depuis 2000, un registre national des cancers infantiles a été mis en place en France. Ce registre permet une surveillance des variations géographiques et spatiales de la fréquence des cancers de la thyroïde chez les enfants sur l’ensemble du territoire. Une augmentation de la fréquence des cancers de la thyroïde dans le temps est observée en France, comme dans de nombreux autres pays industrialisés. Néanmoins, cette augmentation est essentiellement attribuable à l’amélioration des pratiques de diagnostic de ce type de cancer, et ne montre pas de lien avec l’accident de Tchernobyl. Ces résultats sont détaillés dans des rapports publiés sur le site web de l’ANSP (voir ici).

Mis à part le cancer de la thyroïde, d'autres affections ont-elles pu être favorisées à cause des radiations ? 

Dans les populations fortement exposées suite à l’accident de Tchernobyl (liquidateurs, populations des territoires contaminés en Ukraine, Biélorussie et Russie), l’augmentation de la fréquence des cancers de la thyroïde est attribuable à l’incorporation d’iode radioactif, par inhalation et ingestion. Les autres sources d’exposition (exposition externe aux radiations, incorporation de césium…), si elles aboutissent à des doses élevées, sont susceptibles d’entrainer une augmentation d’autres types de cancer (leucémie, cancer du sein…). Quelques études récentes suggèrent une association avec le risque de leucémie chez les liquidateurs de Tchernobyl. Néanmoins, les résultats actuellement disponibles ne permettent pas de conclure à une augmentation de la fréquence des autres types de cancer dans les populations fortement exposées suite à l’accident de Tchernobyl, et la surveillance de ces populations doit être poursuivie. En France, aucune augmentation observable de cancer n’est attendue suite aux retombées de Tchernobyl. Un bilan des conséquences sanitaires de l’accident de Tchernobyl est disponible sur le site web de l’IRSN.

Le passage du nuage radioactif sur la France a suscité de nombreuses controverses depuis 1986... Dispose-t-on d'observations fiables à ce sujet ? Quels ont été les dépôts de matières radioactives enregistrés en France dues à l'accident de Tchernobyl ? 

Le panache radioactif en provenance de Tchernobyl a disséminé des éléments radioactifs sur la plupart des pays d’Europe. En France, il a provoqué des dépôts dans des zones localisées de l’est de la France à des niveaux encore détectables en 2016. Un bilan détaillé des retombées, de la distribution spatiale des dépôts, et de l’impact dosimétrique pour la population française a été réalisé par l’IRSN. Ces résultats sont disponibles sur le site web de l’IRSN.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Outre-Vosges
- 26/04/2016 - 16:17
Et alors ? Le Rhin a bien arrêté les nuages radioactifs.
Je me rappelle qu’après Tchernobyl les enfants de Kehl restaient confinés dans les murs de leurs écoles pendant les récréations tandis qu’à Strasbourg, protégés par le mur protecteur (bien qu’invisible) que la baguette magique de nos gouvernants avait fait jaillir sur le Rhin, les petits Français allaient s’ébattre librement dans la cour. Chez nous, il suffit de ne pas voir un problème pour le résoudre ; n’est-ce pas ce que l’on fait avec l’arrivée des migrants ?