En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 50 min 23 sec
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 1 heure 46 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 4 heures 8 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 4 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 5 heures 57 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 20 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 23 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 1 jour 49 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 1 heure 3 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 2 heures 21 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 3 heures 54 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 5 heures 3 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 5 heures 44 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 20 heures 33 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 21 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 23 heures 51 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 1 jour 1 heure
© Flickr / Jürg
© Flickr / Jürg
L’éternité pour tous ?

Des diamants produits en laboratoire : finie la culpabilité liée aux trafics sanglants mais la magie peut-elle opérer avec des pierres artificielles ?

Publié le 15 avril 2016
Des diamants crées en laboratoire : c'est ce que propose la maison "Diamond Foudery" aux Etats-Unis. Un procédé qui pourrait attirer de nouveaux consommateurs réticents à alimenter le marché opaque des diamants naturels, même si ces derniers ont toujours le vent en poupe.
Formée à l'Institut national de gemmologie, ainsi qu'en joaillerie à l'Ecole Boule, Diane Rondouin est aujourd'hui gemmologiste. Elle a monté sa société il y maintenant 7 ans, conseillant ses clients sur les pierres et les montures de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diane Rondouin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Formée à l'Institut national de gemmologie, ainsi qu'en joaillerie à l'Ecole Boule, Diane Rondouin est aujourd'hui gemmologiste. Elle a monté sa société il y maintenant 7 ans, conseillant ses clients sur les pierres et les montures de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des diamants crées en laboratoire : c'est ce que propose la maison "Diamond Foudery" aux Etats-Unis. Un procédé qui pourrait attirer de nouveaux consommateurs réticents à alimenter le marché opaque des diamants naturels, même si ces derniers ont toujours le vent en poupe.

Atlantico : La maison "Diamond Foudery", installée en Californie, vend des diamants créés de toute pièce dans leur laboratoire. Comment cela est-il possible ?

Diane Rondouin : Techniquement parlant, c'est très simple car le diamant est constitué uniquement de carbone - en tout cas pour le diamant blanc - qui a une structure cristallographique assez particulière due à une température et à une pression extrêmement élevées. Ceci s'explique par le fait qu'il y a une forte température dans le centre de la Terre, à laquelle s'ajoute au forte pression de la matière au-dessus. Il s'agit là des deux conditions qui permettent la cristallisation parfaite des atomes de carbone dans une structure qui devient ensuite du diamant. Il y a un certain nombre de structures de carbone qui ne sont pas complètes comme le charbon ou le graphite ; mais lorsqu'elle est parfaite et complète, on obtient du diamant.

Le diamant est dont le résultat d'une température et d'une pression très élevées qu'il est facile de reproduire en laboratoire. Le seul inconvénient, c'est qu'il s'agit de température et de pression vraiment très élevées. On dispose des capacités techniques pour faire augmenter significativement la température, mais pour la pression, c'est beaucoup plus compliqué. Néanmoins, depuis plusieurs années, on arrive à obtenir des pressions suffisantes pour permettre la cristallisation du carbone. 

 

Le marché d'un diamant "artificiel" pourrait-il attirer une nouvelle manne de consommateurs jusque là réticents à alimenter un marché opaque, exploitant des enfants ou des hommes dans des conditions indignes ?

Dans l'absolu, oui, mais c'est en même temps se voiler un peu la face. Il faut tout d'abord comprendre que les stocks de diamants extraits tous les ans par les sociétés minières sont assez élevés. Nous n'en avons qu'une petite partie uniquement pour des raisons économiques : il s'agit de mettre à disposition sur le marché des petites quantités afin de garder des prix élevés.  C'est une pratique répandue depuis le XIXème siècle.

Pour ce qui est de l'aspect plus écologique, il faut comprendre que cette technique de pression élevée abordée plus haut nécessite une énergie absolument phénoménale. De ce fait, l'électricité provient du nucléaire. Ainsi, ces diamants produits en laboratoire ne seront pas extraits de la Terre, ne mettant pas en œuvre le travail humain (même s'il est de plus en plus guidé par les machines), mais vont devoir faire appel à une centrale nucléaire pour générer la pression nécessaire. Il faut donc réfléchir à cela également : soit c'est l'environnement, soit c'est le travail humain. 

Ce marché, dont les exploitations minières ne sont, par ailleurs, pas toujours respectueuse de l'environnement, a-t-il également trouvé dans ce nouveau processus de fabrication du diamant sa version écologique? 

Non je ne pense pas pour les raisons invoquées plus haut. Il est vrai qu'il y a peu, Leonardo di Caprio a investi dans une entreprise fabriquant des diamants en laboratoire, faisant ainsi de la publicité autour de cette méthode et de son caractère "écologique".  Tout d'abord, il faut savoir que la maison "Diamond Foudery" n'est absolument pas la première à proposer cette technique : voilà maintenant 10 ans qu'un laboratoire en Suisse propose la même chose, à la différence près que cette société propose la fabrication de diamants en laboratoire à partir des cendres de votre mari ou de votre animal domestique défunts ! Il y a clairement un effet de mode.

Concernant le volet environnemental, il y a des mines d'extraction qui sont extrêmement propres.  Au cours des années 2000, des mines d'extraction de diamant blanc et de couleurs ont été découvertes au Canada ; et vous pensez bien qu'au Canada, il n'est pas question de faire travailler les enfants dans ces mines !

Ces diamants de synthèse posent un problème pour les gemmologues et les joailliers car il est très difficile de les reconnaître : cristallographiquement et physiquement, ils sont absolument identiques à un véritable diamant. La différence réside dans le processus de cristallisation car le laboratoire ne peut pas reproduire exactement les mêmes conditions que la Terre. Il y a donc une très légère différence dans la forme de la molécule qui, du coup, est composée d'atomes de carbone. Il n'y a qu'une poignée de laboratoires capables de faire la différence entre un diamant de synthèse et un diamant naturel.  

Equitable, écolo, mais "accessible", le diamant élaboré de manière artificielle peut-il avoir la même valeur symbolique qu'un diamant qu'il fallait aller chercher au fond de la terre ? Que restera-t-il de l'idée de préciosité à laquelle il est attaché dans notre imaginaire ?

Pour l'instant, sur le plan pécuniaire, c'est à peu près la même chose, en raison de cette histoire de température et de pression élevées qui font que les coûts de fabrication sont très élevés. Il n'est donc pas plus intéressant économiquement parlant d'acheter un diamant de synthèse par rapport à un diamant naturel. La différence est "idéologique" : encore faut-il ne pas avoir de problèmes avec le nucléaire car ce ne sont certainement pas des éoliennes qui vont fournir les besoins en électricité nécessaires à la fabrication de diamants de synthèse.

Pour ce qui est de la préciosité, la part symbolique du naturel demeurera : son caractère unique, exceptionnel, l'histoire de la pierre. La constitution naturelle d'un diamant, sur des milliers d'années, c'est quand même plus romantique que le fait d'appuyer sur un bouton et de voir apparaître un diamant. 

 

Propos recueillis par Thomas Sila

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jean-Benoist
- 10/04/2016 - 10:54
il attend un poste
Au PS comme son prédécesseur Julliard, Cambadelis, H Desir..
il ne connait pas le monde de l'entreprise et exige lassistanat pour les jeunes avec le Rsa jeunes.
belle façon dinciter les gens a chercher du travail et d'être dependants de ce gouvernement pour bien voter
a vomir